00524387_1300_158.jpg

Aberlour ( Officiel) - Double cask - 12 ans - 43,0%
9F: 4E: 79/100


Aberlour Double cask

Embouteilleur:
Officiel
Age:
12 ans
Taux d'alcool:
43,0%
Détails bouteille:
Bourbon & Sherry
Cote moyenne
79/100
(78,91)
Classe de prix:

4 notes available in English
Back

Antoine

Huileux , sucré,vanille et caramel, un excellent digestif après un repas à dominance sucrée. J'y ai décelé du toffé aussi et une finale toute en rondeur.
74/1002006

David Kreb

La bouteille de style victorienne est très élégante, vraiment agréable à l’œil, ce qui s’ajoute au plaisir de la dégustation !
Une couleur vieil or nuancée de reflets ambrés,
le nez très agréable, complexe et plutôt bien balancé, nous offre de suite ses effluves de Sherry et de vanille ! Quelques notes boisées, un poil épicé (cannelle, gingembre), végétale (foin coupé, luzerne) et sucré (le petit biscuit au beurre qui vient juste de sortir du four. . . )
La bouche, sèche, débute sur la vanille puis sur les céréales. Elle se trouve être assez proche du nez. Une longueur en bouche moyenne qui se termine sur des notes boisées et de fruits (pêche, poire). Une bien belle bouteille.
79/1002007

Alexandre_V

Sans faire un commentaire très précis, disons que le sherry est assez présent au nez, pas désagréable du tout, mais il y a bien une autre dimension vanillée/boisée qui est un peu assourdie.
La bouche est assez agréable bien épicée et boisée, mais de petites choses me paraissaient un peu étranges,
la finale est longue, vraiment un grand plus, sur le sherry vanillé et la petite cerise crêmeuse et bien sucrée, mais oscillante dans son intensité. Un manque d'équilibre tout de même.
En apéritif frais ou alors en digestif léger.
77/1002008

Canis_Lupus

Robe : Sur le teck, en bouteille
Nez : Le sherry est à peine perceptible, au début puis s'évanouit. On est clairement sur le gin et le bonbon chimique, sel.
Bouche : Toujours dans la douceur, le sucré (qui tirerait presque sur le caramel et le miel ?), un soupçon de sherry en toile de fond.
Finale : moyenne et longue. Sherry et fumée très légèrement sur la cendre. Noix
80/1002009

Jean-Marie Putz

Un très beau nez marqué par le douceur du sherry, des notes poivrées ainsi que des relents de confiture de prunes. Une très discrète légère odeur de caramel ou de chocolat au lait.
La bouche est légèrement en retrait par rapport au nez, et une certaine acidité difficile à définir vient se mêler aux notes de sherry, rompant le bel équilibre annoncé par le premier contact. Un certain manque de complexité alors que le nez promettait pas mal de plaisirs raffinés.
La finale est courte et ne laisse pas de souvenir impérissable si ce n'est un doux retour d'alcool après quelques secondes.
79/1002008

Jean-Marie Putz

La finition au sherry confère à ce malt d'exception une formidable douceur, associée à un caractère très marqué. Une très bonne bouteille de la région Speyside, à ne manquer sous aucun prétexte. La merveilleuse finale permet de jouir encore longtemps des notes maltées et fraîches à la fois.

84/1002003

Jean-Marie Putz

Lors de la seconde dégustation une odeur légèrement médicinale, éther mêlée au sherry annonçait une bouteille spéciale.
En bouche, un goût très agréable et légèrement acide mais très complexe et une finale assez longue, et toujours un peu acide et fraîche.
84/1002004

Jean-Marie Putz

Un nez assez marqué par le sherry avec de lointains relents boisés.
Une certaine complexité en bouche, mêlant de nettes touches maltées à des notes légèrement épicées avec un soupçon de bois.
Une belle finale, douce avec toujours ces notes boisées légèrement âcres qui reviennent tout au long de la dégustation.
84/1002005

Nulty

Nez : beaucoup de caramel, un peu de pommes ensuite et un fond légèrement boisé.
Bouche : on reste sur ce caramel et ces notes fruitées, l'ensemble n'est pas désagréable mais il démontre une certaine "artificialité" curieuse. En gros, on se dit que c'est un drôle de goût pour quelque chose qui sort d'un fût sans être tripoté.
Final : pas grand'chose ici, il est assez court et léger.

Je lui trouve un drôle de truc, c'est sûr que d'autres le trouveront plus agréable, mais cela reste un whisky d'entrée de gamme qui vaut à peu près la moitié du prix auquel il est vendu.
70/1002011

Back

00524387_1300_158.jpg