JM207304_1300_158.jpg

Convalmore (Ian McLeod) - Dun Bheagan 15 years - 15 ans - 43,0%
11F: 85/100


Convalmore Dun Bheagan 15 years

BT2006
Bouteille proposée par:
Skyisblue
nr:
2006-2
Embouteilleur:
Ian McLeod
Age:
15 ans
Taux d'alcool:
43,0%
Collection:
Dun Bheagan
Détails bouteille:
distillation: 1983 embouteillage 1998
Cote moyenne
85/100
(85,03)
Classe de prix:

Back

Amor57

Le nez est doux. C'est immédiatement le malt qui domine, vite remplacé par le sherry qui va rester en toile de fond. Ensuite un fruité discret et équilibré se dégage : cerise griotte, banane puis la lavande et un fruit sec, noisette ou cacahuète. A l'aération un côté vineux et un cigare essaient de transparaître puis une rose éclôt. C'est frais, complexe et agréable. L'attaque en bouche est très douce, discrète, presque doucereuse. Elle est fruitée, dans le même gamme que le nez sur la banane, la poire et la noisette. La finale est courte et légère. C'est une lente disparition d'une saveur sucrée et maère, réglisse ou sherry. En cherchant très loin, on peut aussi déceler une (toute petite) pointe d'astringence.
2006

Antoine

Nez très suave et lourd d arômes "cuits", caramélisés avec une pointe acidulée et saupoudré d épices (gingembre et piment). Sherry, fruits rouges, sucré ensuite, mais toujours "cuits", et plus frais avec une fraîcheur mentholée ou d herbes aromatiques, à moins que ce ne soit de la menthe poivrée. Les épices sont sous-jacentes. Ensuite retour sur les fruits plus macérés avec un léger picotement& Enfin il se tarit un peu pour repartir encore sur sa seconde phase. Un allé et venue bien rythmé. Par-ci par-là, un peu de café, torréfié, du piment de des relents de fenouil.
La bouche est vineuse, sucré et fruits à l eau de vie avec l amertume les accompagnants, mais très légèrement. Saline, caramélisée, fruits cuits macérés comme le nez. Il est quand même un peu sec mais juste as! sez. Des rétros sur les fruits exotiques et des herbes légères. Fluide, je pense à un CS, mais pas sur. Il arbore plus de fruits par la suite, mais toujours macérés (cerise en plus et relents de kaki)
Finale sur l exotisme discret, mêlé d amer léger.
2006

Jmputz

Un beau nez, somme toutes assez classique, révélant d'abord des relents poivrés, épicés avant d'évoluer assez naturellement vers des notes de noisettes légèrement amères, faisant penser à du bois frais, et ensuite sur des soupçons de cendre, de cuir voire même de chocolat. Le nez est très agréable, et remarquablement équilibré. La bouche est complexe également, et évolue rapidement vers des notes finement boisées, devenant de plus en plus amères (évolution vers le cerneau de noix). Le goût est très doux au départ, et évolue rapidement vers une certaine sécheresse et même un soupçon d'acidité vers la fin. La finale de longueur moyenne est sèche et également dominée par une certaine amertume. Le cerneau de noix y cotoie des pointes d'acidité très discrètes et relativement rafraichissantes.
2006

Laphroaig-c_moi

Un whisky bien sympathique que ce n°2. Un joli nez de sherry superbement équilibré, ni trop ni trop peu, fruité ni trop ni trop peu non plus, on ne boude pas son plaisir à s'y plonger le nez. La bouche est un tout petit poil en retrait, mais avec un bon développement quand même. Je serais bien incapable de nommer une distillerie, disons le speyside quand même, par contre au niveau embouteilleur, je trouve qu'on est en plein dans le style des G&M gamme single cask pour la Maison du whisky. Finesse, élégance, subtilité mais gourmandise quand même. J'aime beaucoup.
2006

mikadisa

Nez : supeeer sympa dis. En vrac, il y a de la banane noire, un soupçon de soufre, de la noisette fraîche et une note discrete d'orangette au chocolat noir. gourmand. sucré.
bouche : l'impression de noisette domine, avec même cette petite astringeance de la peau de noisette, fraichement récoltée. Un petit côté agrume (orange amère) et girofle. De la cendre aussi.
finale sur la noisette et la fumée.
Autre : Sherry, 40%, relativement âgé (15 ans ou plus). ? le Bunnahabhain 1990 de GM ?
2006

Serge

Couleur : or. Nez : mentholé, thé fumé, se développe sur la barrique. Belle maturité. Réglisse, racines de gentiane. De la personnalité. Notes de tourbe. Persil, bouillon de poule. Bouche : attaque un peu molle mais très beau développement ensuite. Touches métalliques. Un malt ancien style. Belle tourbe et notes salées. Nougat, réglisse salée. Viandé. Un peu de OBE (old bottle effect). Finale : longue malgré le degré pas très élevé. Beaucoup de sel, réglisse. Commentaire : excellent, vieux style des Highlands. Une bouteille un peu ancienne ? 91 points.
91/1002007

Smokey Kong

Belle robe ambre.
Au nez c'est le sherry qui domine, sans lourdeur, sur les fruits secs et l'abricot,. Arrivent ensuite la pomme, la prune, des touches de fleur et de mirabelle bref un beau nez subtil comme on les aime.
En bouche l'attaque est douce, moelleuse, enveloppante.Orge maltée et caramel dominent, un malt équilibré et arrivé à maturité.
Une fine amertume boisée et des notes lointaines de chocolat complètent une finale douce et assez prolongée.
Tout ceci me rappelle un peu certains Caperdonich et Longmorn que j'ai bien appréciés en leur temps.
2006

Soup

Il sent bon ce whisky... Première impression confirmée par la suite, du sherry bien comme il faut, sur le raisin sec semble-t-il. Un peu cendré aussi tiens. En bouche, moins bien au premier abord, ça manque un peu d'envergure à mon goût. Ceci dit ya une amertume typique sherry qui est assez ma tasse de thé je dois dire. Et au fil des gorgées ça devient franchement très agréable, sans grands surprise mais bien bon.
2006

Stephane

Nez: Excellent bouquet, riche, plein, fruité/vineux, épicé/vanillé aussi. Plutôt sherry que bourbon... ou alors un mix des deux...
Caramel/toffee, biscuit, gourmand.
Peut-être aussi un léger tourbé/viandé/cuiré qui semble s'accentuer avec aération.
Eau-de-vie de mûres, tarte des Pyrénées aux myrtilles.
Vraiment excellent, épanoui et expressif, sans la moindre agressivité.
****
Bouche: reprend bien le bouquet, avec un côté boisé/épicé presque tannique et légèrement astringent un peu plus prononcé. Un peu comme une gorgée de madiran après une bouchée de boeuf aux piments doux.
Puis avec aération il s'adoucit et les notes fruitées/vineuses se font plus présentes et
gourmandes. En finale une petite pointe saline/gingembresque qui apporte une tonicité sym! pa et appétissante.
Sans faire montre d'une grande complexité, cela s'avère un excellent dram qui passe tout seul et qui fait preuve d'une belle richesse (ainsi que d'une nette sucrosité, d'ailleurs ses jambes parlent d'elles mêmes!)
****
2006

TTN

Jolie couleur viel or avec des reflets rougeâtres. Le nez est clairement orienté sur la céréale (orge malté) mais également miellé, très doux mais aussi avec une note vineuse (y aurait il une finition la dessous?), un peu de fruit (de plus en plus présents à l'aération) ...pas mal du tout! La bouche sucrée est au premier abord assez 'fluide' (manque un peu de texture) se révèle fruitée (plutot sur des fruits rouges, mûres, myrtilles et les fruits secs, noisette). La finale, marquée par la noix, devient plus sèche et est toujours sans la moindre once d'agressivité sans toutefois etre insipide. Un malt qui me parrait venir du Speyside (Longmorn ? Benromach ?), d'une quinzaine d'année, embouteillé probablement à 40%-43% , probablement une finition particulière particulière mais je n'exclu pas le fut de sherry.
2006

Jean-Marie Putz

Un nez frais et végétal. Je dirais de l'ortie coupée en première instance, odeur plus relevée que l'herbe qui elle est légèrement plus fraîchement acide. De belles quoique discrètes notes de fumée également. Un peu de poivre et peut-être quelques relents fruités.
En bouche, de la douceur et des notes de chocolat. Relativement peu complexe, ce whisky se développe sur une palette gustative assez limitée, mais très intéressante. Du malt et de la douceur.
La finale est chaude et assez longue, mais assez linéaire, ce qui la place bien dans la continuité de la bouche et du nez.
79/1002006

Back

00524525_1300_159.jpg