JM156607_1300_158.jpg

Lagavulin ( Officiel) - 16 years - 16 ans - 43,0%
 alt=9F: 6E: 85/100


Lagavulin 16 years

Forum
Embouteilleur:
Officiel
Age:
16 ans
Taux d'alcool:
43,0%
Collection:
Classic Malts
Détails bouteille:
Cote moyenne
85/100
(84,80)
Classe de prix:

6 notes available in English
Back

Jean-Marie Putz

Un nez assez fermier, avec des relents de céréales derrière ces odeurs de sous-bois humides. Un soupçon de fumée également. Une belle tourbe
En bouche, d'abord une impression tourbée et une palette de goûts assez limitée, avec des soupçons de chocolat au lait et de noix. La fumée et la tourbe se mêlent à des notes salées agréables. Une fois qu'on a pris l'habitude des bruts de fût, on ne peut s'empêcher de lui trouver un côté légèrement aqueux...
Une finale chaude et longue, continuant sur le registre du moka.
84/1002009

Jean-Marie Putz

Lagavulin est un des grands classiques de l'Ile d'Islay (et pas seulement parce que la distillerie fait partie des "Classic Malts" de UDV)... Tout l'esprit d'Islay, la mer, la tourbe, la fumée s'y retrouvent dans un équilibre assez remarquable. Ce n'est à mon avis pas le meilleur whisky de l'Ile, mais il s'agit ici aussi d'une bouteille indispensable. Surtout pour les amateurs de whiskies fumés..
84/1002003

Thomas Roussel

Nb : Trop prononcé tel quel (tourbe et fumée trop forte en bouche POUR gouter pleinement le reste), il s’ouvre admirablement par adjonction d’une seule goutte d’eau, pour laisser ensuite s’épanouir une bien plus grande complexité aromatique.


Couleur : ambre marron

Nez : très tourbé, bien fumé. Une odeur de bois, du sel et des raisins secs. Algue/varech sont au rendez-vous, ainsi qu’une odeur de cuir fraîchement tanné. Après ajout de la goutte d’eau, de la mure, du cassis et une pointe de prune blette peuvent apparaître. Très riche, complexe, frappant, très belle présence.


En bouche : De texture grasse ; huileuse et enveloppante. Tourbe grasse et fumée attaquent immédiatement les papilles. L’ensemble est un peu âcre. Evolutif, on sent ensuite de la réglisse, du vieux cuir en milieux de bouche et du caoutchouc en fin.

Ouvert d’une goutte d’eau, ce whisky s’ouvre beaucoup, et on sent maintenant clairement du bois de merisier et l’orge. Le cuir est toujours présent en milieu de bouche, le caoutchouc s’atténue agréablement, et la fin de bouche se fait sur la tourbe et le cumin.


La finale est longue, avec toujours de la tourbe, du bois brulé, de l’iode et cette pointe de cumin.

En rétro-olfaction : Bois brulé. Sel. Un beau mélange fenouil + cumin.

Dans le verre vide, c’est le retour du merisier et d’une tourbe adoucie, assagie.


Tout un programme, dont la richesse se révèle bien plus après une (unique) goutte d’eau. Belle complexité. Un beau whisky, sauvage, mais dont l’équilibre pourrait gagner en finesse.

83/1002013

Alexandre

Le nez est tourbé, une tourbe puissante mais tout en finesse, un juste équilibre. S'y ajoute des notes de foin assez agréables, de l'iode, et de la vanille qui vient tempérer le tout, et donner une bonne balance à l'ensemble. Suite a l'aération, on peut y déceler des notes maries et salées bien plus précises. Enfin, une petite pincée de fraicheur (fruits jaunes ?) vient compléter ce nez tout en finesse et très équilibré.
La bouche est tourbée, avec la même impression qu'au nez : juste ce qu'il faut, mais sans plus. Des notes de céréales se dégagent, ainsi que du chocolat noir et des écorces d'orange amères. Et toujours ce côté vanillé, qui tend à adoucir un poil trop l'ensemble, même si on peut apercevoir des notes légères de fumée. L'arôme salé se fait quant à lui bien plus discret. Manque un peu de patate tout de même.
La finale est dominée par les épices et encore de la tourbe. Des notes de bois tournant vers du liquoreux, presque du moka. Très agréable.
J'en avais un souvenir un peu plus puissant, la bouche m'a légèrement déçue. Mais, cela n'enlève rien à la grande qualité de son nez, son côté très agréable et très bien balancé. Un passage obligé pour tout nouvel amateur.
86/1002010

ALouis

Couleur : Or
Nez : Un digne représentant d'Islay: Tourbe médicinale et iode.
On est clairement en bord de mer avec des algues, des embruns et des coquillages.
La tourbe est médicinale joliment fondue avec des fruits jaunes et des pommes, un nez très élégant.
Bouche : L'attaque se fait sur la tourbe, avec une dilution parfaite à 43% qui rend ce nectar dangereusement buvable.
Les notes marines sont moins présentes qu'au nez.
On a de belles notes fermières, des pommes, une tourbe plus sur le goudron et des épices.
Finale longue sur la tourbe et les épices.
Un de mes whisky d'entrée de gamme favori et un rapport Q/P extra.
90/1002010

David Kreb

Ahh, 20h00, la grand messe du journal télé, les milles et une façons de se retrouver avec le moral au fond des chaussettes !!!! Sur un fond de CPE / CNE, de grippe aviaire, de chicoungunya, la fermeture de la dernière brasserie en Lorraine ; KRONEMBOURG, et ce pauvre diable d’ILAN devenu objet médiatico-politique bien malgré lui et surtout de façon radicale, barbare et définitive, et j’en passe. . . Complètement démoralisé qu’il est le petit doudou ! Moralité ? Faut arrêter de regarder la télé ! Ce soir on complète la pharmacopée traditionnelle par un additif fort sympathique !
Un nez tourbé avec une nette proportion de fumée là dedans ! Fruité (clafoutis aux cerises), marin, un tantinet floral (rose) et animal (viande fumée, cuir ?).
Une attaque en bouche toute en finesse, sèche, très agréable ! Le corps est fluide mais reste très masculin avec ses touches fumées / tourbées. On note un côté boisé (humus) qui vient titiller les papilles !
Une finale longue, élégante, toujours sur la fumée et la tourbe mais avec un petit truc en plus . . . une influence minérale (on a l’impression d’avoir de la caillasse en bouche !) J’me sens tout ragaillardi, ça fait du bien de se défouler ! Conclusion ; Fais pas la tête, si t’as le moral au fond des godasses, prends toi un Lagavulin !
84/1002008

Sylvain

Un parfum agréable au départ avec des odeurs de tourbes et de bois fumé, de foin

a la dégustation vraiment un goût fort en alcool qui déçoit avec toujours ce goût de tourbe et très fort de fumé

une couleur ambre sympathique

un whisky pas super complexe a mon goût et qui écoeure vite au bout de quelques lampés

A goûter mais pas essentiel

70/1002014

Jean-Marie Putz

Une odeur rappelant le foin évoluant sur des notes florales est suivie par un goût très agréablement complexe, rappelant tout à la fois la mer et la tourbe.
Une finale assez longue est assez marquée par la fumée. Un grand classique.
84/1002004

Jean-Marie Putz

Un nez puissant avec d'intéressants mélanges de tourbe et de cuir avec des odeurs végétales, foin mouillé et malt.
La bouche est nettement tourbée avec de belles notes de fumée, et un arrière-goût marin assez caractéristique.
Une belle finale entre le sucré du malt et le salé de la mer, avec des notes amères (bois)
84/1002005

Back

P1130073_1300_158.jpg