00524331_1300_158.jpg

Glenburgie (The Ultimate Whisky Company) - 20 years old, 1995 - 20 ans - 46%
11F: 86/100


Glenburgie 20 years old, 1995

BT2017
Bouteille proposée par:
Pepe
nr:
2017-6
Embouteilleur:
The Ultimate Whisky Company
Age:
20 ans
Taux d'alcool:
46%
Collection:
The Ultimate Single Malt selection
Détails bouteille:
distillation: 1995 embouteillage 2105
non filtré à froid
fût nr:6476
Cote moyenne
86/100
(85,73)
Classe de prix:

Back

Jeep

N : Assez timide. Il y a quelques fruits frais qui sont bien là mais qu’il faut aller chercher. Un peu de vin liquoreux et d’ananas pas très mûr.
B : Réglisse, herbes aromatiques, menthe et un petit peu de fruits (difficile de dire les quels). Surement un peu moins timide que le nez mais on ne peut pas dire que ce soit super expressif. Quoique ça monte graduellement en puissance.
F : Longue et plus intense.
C : Pas simple à cerner. A revoir car le potentiel semble être là

81/1002018

Corbuso

Nez : Rond à très rond, floral, légèrement cireux et vert, sur la vanille, un peu de miel et de légers arômes verts.
Bouche : Frais, léger, floral, légèrement jeune et rond, sur le houblon, la vanille, de légers arômes herbacés, un peu d’épices et fruits exotiques. La finale est de longueur moyenne, ronde, herbacée, fruitée, un peu légère, avec de légères notes de fruits exotiques.
Impression générale : Un bon whisky léger, frais, doux et fruité,

84/1002018

PatGVA

Nez : forêt en été après la pluie élégant
Bouche : forêt en été aprés la pluie pâtissier pointe de fruits tropicaux surtout en rétro ananas au kirsch toffie
Finale : longue fruits tropicaux
89/1002018

Savoureur

Aspect : Très peu huileux, Riesling
Nez: Intensité faible à moyenne, alcool très bien intégré, malté, pèches, thé au jasmin, le whisky a du mal à se réveiller, après 10 minutes d’aération les arômes s’intensifient et l’ensemble est dominé par une douceur agréable (marchmallows) pas écoeurante
Bouche: Intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, en ligne avec le nez avec une touche poivrée qui intensifie les arômes, plus facile d’accès en bouche
Finale: Courte

86/1002018

Imbula

Nez : vanille et caramel, c'est pâtissier tout ça, des fruits jaunes et exotique, de la papaye.
Bouche : Toujours des fruits jaunes, et de la mangue. C'est doux et peu alcooleux
Finale : Moyenne, dans la continuité avec des fruits jaunes et exotique (mangue et ananas)

87/1002018

Elskling

N: fruits jaunes, du verger, c'est frais, quelques notes cireuses et mielleuses, ça donne envie !
B: texture légère, belle corbeille de fruits, pas forcément hyper complexe, mais le plaisir est garanti, direct, incontestable. Equilibre impeccable. Quelques épices en finale.

91/1002018

LaFronde

Nez: Minéral, frais, camphré, fruits jaunes
Bouche: Fruits jaunes, grasse et épicée
Finale: Légère amertume

85/1002018

UnDébutATout

Le sample a fuit, reste 1/3.

N: extrêmement leger il faut le chercher.

Pas d'alcool, de la poussière, de la sciure... un leger sucré : sirop de bouleau?

Il dégage une impression de subtilité, de vulnérabilité bizarrement. Après, comme il y a beaucoup de CS en sample... forcément le contraste est flagrant.

B : sireau de sureau, miel de fleur. Etrangement un coté : comté 6mois au lait d'été (donc mangé en hiver : allez en acheter et rejoignez ma folie). Je suppose du fait du comté qu'il doit y avoir un léger salin que je n'ai pas pour le moment. De la fleur de paturage...

Il termine sur un fondu très agréable... est est surprenamment long avec un peu d'épice : piment de cayenne qui se mêle au sel.

J'ai du mineral...

Bon un whisky transhumance miellé :D

c'est intéressant bien qu'un poil linéaire, je n'ai pas grand chose à lui reprocher sans pour autant le trouver génial... A regouter !

89/1002018

Mathieutaz13

Couleur or clair
Nez : Frais et fruité vif (ananas et pomme verte) un peu de cannelle puis devient herbacé à l’aération (basilic ?)
Bouche : attaque un peu vive (un poil alcooleux peut être)  amertume douce (abricot et pamplemousse) puis gros kick d’épices
Finale : Court et (trop) asséchante sur l’amertume du pamplemousse
Conclusion : un peu simple et un peu court

84/1002018

Jean-Michel

Couleur : Paille
Nez : Exagérément technologique. Ca pète le bois neuf par tous les pores de la fibre, avec une étrange note acétique en prime. Une finition en fût de Sauternes ? Dragibus. Vanille. Un peu de banane, et une touche de poivre gris. Puis de la croustade aux pommes, généralement signe d’une certaine jeunesse.
Bouche : Douce et facile (43%), elle est dominée par la croustade aux pommes (boule de glace vanille comprise) et par la poire. Un distillat d’une dizaine d’années tout au plus, j’en jurerais. Ou bien peut-être un Clynelish vieilli dans un fût de Bourbon franchement paresseux.
Finale : De tenue correcte, elle reste dominée par le tandem pomme-poire épicée de vanille et d’une pincée de poivre gris.
Commentaire : Je suis peut-être complètement à côté de la plaque, mais je ne peux pas m’empêcher de voir dans ce whisky le résultat du maquillage d’un malt jeune. L’ensemble ne présente pas de défaut majeur et se boit sans déplaisir, mais manque singulièrement de personnalité. Un whisky d’initiation correct.

79/1002018

Steph2A

Nez : fond de fumée, léger boisé, caramel blond, huile de vidange, métallique, compotée de fruits jaunes et marmelade d'orange

Bouche : tapissante, douce, fumée et cendre, caramel blond, épices douces, légèrement herbacée (herbes aromatiques), vieille boîte à outils.

Finale : sucrosité, boisée, retour du métallique

88/1002018

Back

JM177017_1300_158.jpg