CIMG2091_1300_158.jpg

Benriach ( Officiel) - Single Cask 1984 Peated, batch 9 - 27 ans - 52,2%
13F: 87/100


Benriach Single Cask 1984 Peated, batch 9

BT2016
Bouteille proposée par:
elskling
nr:
2016-4
Embouteilleur:
Officiel
Age:
27 ans
Taux d'alcool:
52,2%
Détails bouteille:
distillation: 1984 embouteillage 2012
Brut de fût non filtré à froid
Tawny Port Finish
fût nr:4050
Cote moyenne
87/100
(86,77)
Classe de prix:

Back

Savoureur

Aspect : Très huileux, ambre moyen
Nez: Intensité moyenne, alcool bien intégré, peaty-sherry sans défauts, fumée un peu sale avec de la graisse et du feu de chaudronnerie, prunes, dattes, amandes, légère acidité et minéralité
Bouche: Intensité moyenne, alcool assez bien intégré, un relent de gomme brûlée se mélange aux arômes du nez
Finale: Moyenne

90/1002016

Elskling

Nez: peaty sherry, cendré, fruits rouges, quelques notes un peu plus vineuses après aération trahissent un finish porto?

Bouche: fumée, viandée, l'alcool est bien intégré, des notes de type sherry lui donnent un petit côté Lagavulin lorsqu'il est affiné en fût de sherry.

Vraiment très bon !

91/1002016

Arnaud89

Couleur : ambré

Nez : Ouarf!!! Ca se bouscule au portillon: c'est un coude à coude entre une tourbe légère, fleur d'orange, épices, le camphre, un combo pomme/orange... Le tout chapeauté par le sherry

Bouche : Puissant dans la continuité du nez, le sherry est présent sans "écraser", loin de là. Légèrement acidulé, mentholé. L'alcool est fort (55° env.) mais bien intégré.

Finale : Longue sur le poivre et, contrairement au nez, la tourbe a totalement disparue.

Conclusion : Un whisky qui part dans tout les sens au nez puis devient plus sage en bouche (si l'on peu dire...). Un âge? Disons 10/15ans. Une distillerie? Heuuu... Ledaig?

88/1002016

LaFronde

Nez: Floral, vieux papiers

Bouche: Tabac, fumée

Finale: Moyenne

83/1002016

Alex Kooby

Nez : Assez étrange. Gras, sucré, avec des notes de citron, d'herbes fraîches, de kiwi, de noisettes. Avec l'ouverture, le fruit se développe sur l'abricot. On distingue une légère fumée en arrière plan. Très intéressant.
Bouche : Acidulée, citronnée. C'est fin, ciselé, avec une belle minéralité (graphite, craie). Papier Journal. Une fraîcheur végétale, un peu sèche, mais qui donne du peps à l'ensemble.
Finale : Longue et intense sur du citron et des notes minérales.

89/1002017

Dagde

Nez : on a une sensation assez sucrée avec un peu de chlorophylle, de fumée et des herbes aromatiques. Pourtant, cette sensation fraîche vient avec des amandes et des noix. On a aussi quelque chose de bien pâtissier qui tire sur le financier et la crème aux œufs. On passe alors à un peu de groseilles, de framboises et de cassis. C'est plutôt massif avec une sucrosité que l'on peut taxer d'envahissante. L'ouverture apporte de l'encaustique, du bois précieux, de l’amidon et de fumée (Morteau, narghilé). Une aération est bénéfique car l'aspect salin apparaît avec un retour charbonneux. Une belle entrée en matière.

Bouche : la texture est bien riche avec du malt, des fruits secs et les fruits noirs du nez. La pâtisserie est de retour dans la seconde partie de bouche avec un voile de gras de noix qui vient se poser sur l'ensemble. On retrouve aussi du jus d'orange sanguine, du chocolat noir alors que la sucrosité nous laisse finalement un peu de répit. Dommage que cela manque d’équilibre, car la fumée légèrement terreuse et carnée apportait un joli fil conducteur.

Finale : on a des notes d’herbes aromatiques, des agrumes et des fruits noirs. L'arrière-bouche est plus épicée avec de l'origan, du poivre et du boisé. La fumée demeure douce avec du cuir et du narghilé.

86/1002017

Piksi

N: chocolat, vernis, fruits sec, cèdre, menthe, fumé, soufre, légumes
B: soufrée, fumée, cendrée, vineuse
F: sécheresse, tourbe, liquoreuse

76/1002016

StephA

Nez : beau sherry, fleurs capiteuses (iris, roses...), vieux papiers, pointe de souffre, viande fumée, sous-bois/bois mouillé, "automnal", un léger côté "chaussettes sales" (mais pas désagréable...)
Bouche : chaude, épicée, tabac, weed (sérieux, quelqu'un avait caché sa beuh dans le fût ?!), boisé, bâton de réglisse
Finale : boisée, herbacée, amertume douce

88/1002016

Dede

Couleur : Ambré

Nez : L'alcool est présent et il faut lui laisser du temps pour s'évaporer. Mais cela en vaut la peine. Très joli peaty/sherry fruité, plein d'abricots secs, puis de fruits exotiques (mangue trop mûre), du cuir. Meilleur avec un peu d'eau qui finit d'estomper l'alcool. Deuxième passe : apparition de notes fermières du plus bel effet.

Bouche : Puissante, elle est marquée par une tourbe fine et sèche qui vient se mêler au sherry. Complexe et expressive. Orange amère, quinquina, cuir. Un peu d'exotisme aussi. L'eau apporte moins qu'au nez, diluant un peu les saveurs.

Finale : Longue, puissante, dans la continuité de la bouche.

Conclusion : Excellent whisky, à la fois fin et puissant. Attention à la dilution qui doit être précise pour qu'il se révèle pleinement.

93/1002016

ManoCornuta

Nez : Epicé , orange , , muscade, sous bois, polish, légère terre, eau de vie de prune, cuir, caramel, vernis de bois, fruits secs, tarte tatin,  léger rancio et fruits confits, de la fumée

Bouche : Attaque sucré, belle texture , cuir, orange , fruits confits , pomme cuite , prune , mirabelle ; rancio, sucre roux , dattes et confiture de figues, vieux livres , fumée légère enrobant le tout .. Trés complexe et évolutif Waow!

Finale : sur le cuir les prunes , mirabelle et plein de fruits bien cuits avec des fruits confits , quelques epices , malt, un voile de fumée reste en bouche ..

92/1002016

Jean-Michel

Couleur : Feuille morte.
Nez : De la grosse tourbe grasse qui tâche, et de l’alcool. Les 60% doivent être joyeusement atteints. Quelque chose d’un peu douceâtre également. Un finish vin rouge ? C’est pas bien complexe, mais ça fait le boulot.
Bouche : Oui. Ca chauffe bien (kof kof !). La tourbe est moins violente, la sensation vineuse plus présente, avec de la purée de framboise. Du Pinot noir ?
Finale : Longue, portée par la tourbe bien sûr, et curieusement sucrée-salée. Un peu écœurante sur la fin.
Commentaire : Beaucoup d’alcool, pas mal de tourbe, quelque chose de vineux et saumâtre à la fois… Un drôle de whisky tourbé. Un Jura atypique ? Un élevage peu orthodoxe de chez Benriach ? Ca peut plaire, mais tout cela reste un peu bourrin à mon goût.

79/1002016

PatGVA

Couleur : ambré
Nez : cendré, légère tourbe, cendre froide, bon précis,
Bouche : Belle longueur, beau fruit belle intégration, beau cendrée et tourbée, boisée raffinée,
Finale : longue et précise belle intégration entre fruit et cendré,

87/1002016

Jeep

N : Plutôt old school : à la fois gras et huileux, légèrement métallique et un peu de bouillon et de sherry. Poivre et herbes aromatiques.
B : Plus de peps. Bien poivrée/épicée, très métallique, fumée lointaine. Pas mal de corps et de présence. Le côté gras ressort bien aussi.
F : Longue. Très poivrée, de la cendre.
C : Sympa. Pas des plus complexes mais très agréables. Le nez pourrait faire penser aux nouveaux Benromach alors qu’en bouche, ça m’évoque certains Caol Ila.

86/1002016

Back

JM187054_1300_159.jpg