JM166743_1300_158.jpg

Cardhu ( Officiel) - 12 years old - 12 ans - 43%
11F: 87/100


Cardhu 12 years old

BT2015
Bouteille proposée par:
Arnaud89
nr:
2015-1
Embouteilleur:
Officiel
Age:
12 ans
Taux d'alcool:
43%
Détails bouteille:
distillation: 79's embouteillage 80's
distillé dans les années 70
Cote moyenne
87/100
(87,18)
Classe de prix:

Back

PatGVA

N : céréale florale discret pin résine fruit blanc pointe alcooleuse 2ème nez agrume caramel, une grande fraîcheur.
B : très céréale vanille puissant pin, agrume et fruit en 2nd bouche
F : courte céréale vanille et agrume

85/1002015

Pépé

Un nez un peu dirty-végétal. On a des notes d'huiles essentielles végétales, camphre, eucalyptus. De la réglisse, de l'agave aussi. Une légère fumée comme issu d'un bon gros bousinage. Et derrière tout çà des notes d'agrumes, citron surtout, citron meringué, agrumes confits.

Texture correcte, pas tout à fait aqueuse, mais pas franchement crémeuse. Correcte quoi. L'attaque est complètement citronnée, assez franche. On retrouve ensuite le petit voile de fumée, puis la rentrée en scène de l'herboristerie précédemment citée. Je trouve la bouche un peu floue, mais jamais désagréable.

87/1002015

Piksi

N : un peu old school, OBE, fruits sec, cire, mentholé
B : huileuse, cire, OBE, légère amertume
F : fruits sec, écorce d'agrume, fraîche, herbacée
Ça fait vraiment vieux jeune whisky. J'ai envie de dire Clynelish mais ça me rappelle aussi un peu les vieux Brackla 12 ans.

90/1002015

Elskling

Un nez assez jeune, avec de la pomme verte, des céréales. En bouche, c'est frais, céréalier, là aussi on à l'impression d'un whisky un peu jeune, mais c'est équilibré, avec une finale qui prolonge les céréales. La texture tend vers le gras, agréable, mais manque un peu de punch. Se boit avec plaisir.
88/1002015

Jean-Michel

Couleur : Or moyen.
Nez : Démarre sur quelques vapeurs alcooleuses inattendues compte tenu d’un titre dans la fourchette basse (43% ?). Intéressante dualité entre amertume végétale (angélique confite, pointe de gentiane) et douceur fruitée (sciure de bois chaude, vin doux, citron confit). A la longue, développe des arômes de vieux blend.
Bouche : C’est d’abord la douceur qui domine, mêlant bonbon au citron et boule de gomme. Fluide mais sans être mou, le toucher en bouche est très agréable, comme pour un jeune malt qui a passé du temps en bouteille. Puis une fine amertume boisée se développe, mais sans se faire envahissante. Comme souvent sur ce type de profils, l’eau exalte les notes douces et citronnées du malt.
Finale : Longue, portée par cette fine amertume.
Commentaire : Un poids plume qui a su conserver une belle mâche. Je l’avais d’abord jugé sévèrement, mais au fil des dégustations, j’ai fini par être convaincu par la délicatesse d’un malt qui semble avoir passé quelques temps en bouteille. Un respectable Glenlivet ?

85/1002015

Jeep

N : Vieux whisky légèrement poussiéreux. Une impression de rentrer dans une vieille bibliothèque. Ce nez est assez fondu, quelques traces d’huile de lin, de vieille graisse et de cirage. A ce stade, me fait penser à un (bon) vieux blend embouteillé il y a une vingtaine d’année. On a plus une unité qu’un assemblage de senteurs. A l’aération, un côté parfum/savon se développe (malheureusement)
B : Oui, c’est indéniablement vieux mais toujours bien vivant. Attaque franche et grasse. Quelques notes de charbon, de peau d’amande et de poivre. Malheureusement, on retrouve ce côté parfum/Cologne, qui se révèle de plus en plus présent.
F : Un peu molle. A la fois huileuse et sèche.
C : Je suis assez partagé sur ce whisky. Beaucoup de bons points et quelques aspects plus malheureux. J’ai du mal à accrocher à cette évolution vers les notes de parfum. Il pourrait s’agir d’un whisky embouteillé il y a 20-30 ans. Un blend peut-être. L’évolution me fait aussi penser à Inchgower… En tout cas, un malt agréable sur les premières minutes et gorgées mais qui se révèle un peu vite écrasé par les notes savonneuses. Pas évident à noter. A revoir, peut-être.

84/1002016

Mars

Nez : Pomme cuite ou confite. Avec des agrumes et tout particulièrement du citron. Un soupçon de poire/new make.
C'est bien fondu et agréable. Le coté fruité a tendance a se développer à l'aération (ananas pas très mur)

Bouche : Les agrumes ressortent(toujours le citron)avec un peu de pomme cuite.

Finale : Fruitée (melon, pomme, nectarine blanche), épicée (assez bien mais c'est fondu dans le reste). Longue et puissante.

Commentaires : Très bien mais je ne suis pas fan des épices en finale.

85/1002016

Savoureur

Nez:
intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, truffes, moisissure, cave humide sans aération, fruits mûres, sucré et légèrement citronné, fraîcheur mentholée, nez assez dominé par l’OBE
Bouche:
Intensité moyenne, alcool bien intégré, OBE, fruité, rondeur, légère acidité, poivré, également en bouche du beau vieux whisky
Finale:
moyenne

88/1002016

LaFronde

Couleur: Or pâle

Nez: Acidulé, citronné

Bouche: Salée, fruits jaunes, agrumes

Finale: Moyenne

91/1002016

Arnaud89

couleur : jaune clair

nez: discret, céréale fraîchement moissonnée, un poil fermière. Des notes de fruits à chair blanche. C'est léger dans l'ensemble

bouche : C'est bon, gourmand, très facile à boire !!! 40/45°. la bouche est sur la même lignée que le nez, léger picotement réglissé style zan

finale : Surprenant longue pour un réduit mais assez linéaire toutefois.

conclusion : Un whisky "old school" comme je les aime. Ca n'a pas de grande prétention mais c'est très bon.

87/1002016

Dede

Couleur : Or pâle

Nez : Le nez s'ouvre sur un profil plutôt austère, minéral et citronné. De la craie, des pierres mouillées, quelques notes végétales (agave ?) et pas grand-chose d'autre. Mais j'aime ce dépouillement aromatique qui ne manque pas de puissance pour autant. Deuxième passe : notes quasi industrielles de lubrifiant.

Bouche : Miam ! Spa fait pour les becs sucrés ceci-dit. On retrouve la minéralité promise par le nez, les notes citronnées, une belle texture fluide, l'amertume de la gentiane, une petite touche d'écorce d'orange amère. L'équilibre entre toutes ces composantes est parfait. C'est puissant, malgré un degré probablement pas très élevé (46%?). Deuxième passe : moins d'acidité et d'amertume, mais ça reste sec, austère et minéral.

Finale : Elle manque malheureusement un peu d'intensité et de longueur dans le prolongement de la bouche, avec une jolie note de tonic en prime.

Conclusion : Un whisky comme j'aime, dépouillé, sans fioritures ni gourmandise mais impeccablement ciselé. Dommage que la finale soit si brève, sans quoi il atteignait les 90.

89/1002016

Back

P1130078_1300_158.jpg