JM156617_1300_158.jpg

Bowmore ( Officiel) - Legend - 8 ans - 40,0%
4F: 3E: 74/100


Bowmore Legend

Embouteilleur:
Officiel
Age:
8 ans
Taux d'alcool:
40,0%
Détails bouteille:
Cote moyenne
74/100
(74,48)
Classe de prix:

3 notes available in English
Back

Aw-Lyaka

Chaud ,délicieusement doux ,fortement marqué par la tourbe et la fumée ,le nez est simple et facile à apprécier. En bouche ,il ne développe pas de saveur particulière ,si ce n'est le malt et la tourbe. La finale est bonne ,impression céréalière ,la tourbe et la fumée sont bien là quoique le tout soit un peu éphémère. Il y a 10 ans ,je trouvais ce whisky somptueux ,maintenant il me semble tout juste passable. Il est heureusement d'un excellent rapport qualité-prix ,ce qui fait qu'on ne peut regretter son achat. Pas fabuleux ,mais très sympa ....
84/1002007

Jean-Marie Putz

Un nez fumé avec de la tourbe en arrière-plan, sans grande complexité.
En bouche, l'impression de boire de l'eau tourbée et fumée. Un peu de malt en arrière-fond, et malgré le jeune âge de ce whisky déjà une légère présence de bois, le tout donnant une impression un peu "délavée", caractéristique d'un whisky prometteur, mais assez décevant.
Une finale courte qui ne retient que la présence de fumée.
70/1002003

Jean-Marie Putz

Cette version très populaire de Bowmore n'a certainement rien à envier aux autres whiskies de sa classe de prix. La première impression est que la tourbe et la fumée sont passées par là. Le goût est agréable, mais comme c'est souvent le cas pour un whisky aussi jeune, manque un peu de corps, et la finale qui est assez longue laisse le goût en bouche, mais par réellement le plaisir. Il s'agit d'un excellent rapport qualité-prix, mais l'ensemble est légèrement décevant, surtout lorsqu'on a eu l'occasion de goûter d'autres produits de cette distillerie mythique.
70/1002005

Jean-Marie Putz

Lors de la seconde dégustation, le nez s'est montré tourbé et fumé avec un caractère très doux, légèrement sucré, mais sans autres arômes distincts.
En bouche, ce whisky se révèle également d'une grande douceur, tout en étant dominé par la fumée et la tourbe. La petite note de violette typique de Bowmore n'est pas présente.
Une finale courte qiu ne laisse pas un souvenir impérissable…
74/1002004

Back

JM187069_1300_158.jpg