JM207302_1300_159.jpg

Glen Ord (Malts of Scotland) - 1999, Bourbon Hogshead - 12 ans - 54,4%
29F: 16E: 87/100


Glen-Ord 1999, Bourbon Hogshead

BT2016SessionID
(73/100 - 91/100)
Bouteille proposée par:
Dede
nr:
2016-7
Embouteilleur:
Malts of Scotland
Age:
12 ans
Taux d'alcool:
54,4%
Détails bouteille:
distillation: 09/03/1999 embouteillage 10/2011
Brut de fût non filtré à froid
Bourbon Hogshead
fût nr:110013
232 /292 bouteilles
Cote moyenne
87/100
(87,28)
Classe de prix:

16 notes available in English
Back

Jeep

N : Très peu causant même après une vingtaine de minutes. Un peu de fruits (nèfles?), un côté chimique, du sucre roux et de la banane. S’ouvre très lentement sur un agréable fruité : pêche, kaki, chirimoya, cassis. Ah ! il aura fallu être patient mais ça vaut vraiment le coup. Grandiose après une grosse demi heure.
B : Douce, fruitée et pleine de clou de girofle. Un peu de tabac et de pate d’amende puis on revient sur les épices et les fruits.
F : Agréable, épicées et légèrement boisée/sèche
C : Il ne se livre pas facilement mais ça vaut vraiment la peine d’attendre. La bouche est peut être un peu très épicée et fait perdre qq points. Difficile à noter

90/1002016

Mars

Nez : Encaustique, poussière, citron vert mentholé. Puissant avec un alcool bien présent.
Avec un peu d'eau : Touche de fumée et de biscuit.
Après aération : Gagne en fruité (et en amertume), il y a moins d'encaustique et d'alcool. Des notes exotiques apparaissent.

Bouche : Quasiment pareille que le nez (à 99%)avec un alcool moins présent.
Après aération : Très fruité, vanillé, sucré.

Finale : Finale toujours pareille au nez et à la bouche. Léger boisé. La finale est longue avec une jolie amertume.
Avec un peu d'eau : Apparition d'une note de pomme verte.
Après aération : Exotisme, citron, pomme, sucre de canne, vanille et un peu d'épices.

Commentaires : Je n'avais déjà trouvé bien bon à la première dégustation même si l'alcool et l'amertume étaient un peu trop prononcés. Après 2 semaines d'ouverture du sample, l'alcool est bien intégré et l'amertume moins forte.
Un bien bon whisky!

91/1002012

ALouis

Couleur : Ambre clair
Nez: Un sherry fruité sur la banane mûre, la datte, la figue et des notes de rancio.
Un peu de solvant en fond ainsi que des noix, du miel, une touche de vanille et de noix de coco.
Avec un peu d'eau, le solvant disparaît et les fruits sont plus présents ainsi que pas mal d'épices.
Bouche: Le sherry est bien présent mais aucune astringence.
Les fruits sont plus compotés qu'au nez sur la prune, les fruits secs, la noix et un léger rancio.
L'eau le rend plus équilibré et fruité, on a aussi du miel et du chocolat.
Finale : Longue sur un sherry gourmand et sur la noix.

90/1002012

Savoureur

Aspect : Très huileux, jaune or
Nez: Intensité moyenne, alcool bien intégré, fruits compotés indigènes avec quelques fruits exotiques (mangue, papaye) frais en décoration, cireux, foin coupé en arrière fond, devient plus discret après une demie heure pour se réveiller de nouveau après 15 minutes pour rester au top
Bouche: Intensité moyenne, alcool bien intégré, la panoplie de fruits se retrouve en bouche, une douceur vanillée mélangée avec un zeste de citron donne une belle alternance des arômes
Finale: Moyenne à longue

92/1002016

Mapi

Couleur dorée

Nez: d'abord une impression de sucrosité et de pomme cuite au four. Puis l'alcool donne de la tension. Arrivent ensuite des notes d'agrumes et de cire. Enfin des notes herbacées comme du basilic fraîchement coupé.

Bouche: L'alcool masque un peu le whisky. Texture douce mais le whisky manque clairement d'équilibre. Les arômes arrivent dans un deuxième temps avec du caramel (sauce d'île flottantes et flamby) et du beurre.

Finale: la finale est douce avec des effluves de cuir. Les arômes d'agrumes reviennent avant de laisser de nouveau la place au basilic mais cette fois de manière beaucoup plus marquée.

85/1002012

Malt1972

Couleur: ambre
Nez: frais et doux, vineux, le sherry, la vanille, mais quelques notes terreuses ainsi.
Dégustation: wow! Un immense mur de fermeté! Inattendue, assez vive sur la langue, épicé. Pas vraiment développer cependant.
Finale: moyenne
82/1002012

Elskling

Nez: belle corbeille de fruits à chair jaune, voire exotiques.

Bouche: puissante mais équilibrée, des fruits confits, très joli ! compact, petit arrière-goût un peu métallique sur la finale, mais c'est pas mal du tout, j'aime beaucoup ces fruits très mûrs.

89/1002016

Roblanza

Couleur: Ocre
Nez: Les cookies à la vanille, caramel, boisé.
goût: saveur douce, de caramel et de bois, des picotements des notes poivrées, pas vraiment passionnant, mais correct et très agréable à boire
84/1002012

Arnaud89

Couleur : or

Nez : Sherry acidulé, note de café torréfié, pommes, raisins secs, banane, c'est bien compoté, très agréable, envoûtant.

Bouche: Plus de caractère que le nez (52°), c'est dans le profil du nez avec l'arrivée du camphre. Les idées de café sont toujours présentes, avec du sucre, un poil d'amertume. Sherry ou bourbon? Le doute s'installe. C'est profond.

Finale : Longue, assez linéaire mais très agréable

Conclusion : Très beau whisky dont le nez laisse transparaître plus d'acidité/fraîcheur que la bouche.

88/1002016

LaFronde

Nez: Agrumes, fruits jaunes, poussière et vieux papier, sciure

Bouche: Du grain, boisée et épicée

Finale: Moyenne-longue

85/1002016

Alex Kooby

Nez : fondu et homogène. Caramel, café, toffee, bois précieux, une pointe de vanille et de la crème pâtissière.
Bouche : Toujours très fondu, complexe. J'ai beaucoup de mal à rentrer dedans. On est dans la lignée du nez avec une homogonéité et un équilibre rare.
Finale : persistante.

86/1002017

Dagde

Nez : on connaît un mélange intéressant. On retrouve de la coco râpée, du bois noble mais également du citron vert. C’est alors que l’on passe sur de l’encaustique avec du tiramisu, du tabac blond et un peu de gras de banane. L’ouverture apporte un regain d’exotisme. L’eau rajoute du bois précieux, de la crème fraîche, des céréales (blé, lin) et un peu de cumin.

Bouche : on a du miel, de la coco, du citron vert et de la vanille. Quelques abricots en sirop et un mélange d’épices douces, partant du curcuma pour venir sur le poivre blanc et la muscade, complètent cette entrée en bouche plutôt amusante. La seconde partie de bouche est sur l’agrume (confit) avec un peu de chocolat au lait. Cela tire quand même fortement sur les épices avec un regain du sel et de la mangue. On gagne un peu de graphite et on connaît un fondu de tous les arômes lorsque l’on procède à une dilution. Pas mal dans l’ensemble même si le bois et les épices ont tendance à se mettre en avant.

Finale : c’est plutôt moyennement long avec une persistance limitée. Tout semble convergent à ce moment-là avec du menthol, du bois en sus. On aurait aimé que cela ait plus de peps mais c’est agréable que ce soit avec ou sans eau.          

87/1002017

Jmputz

Couleur: Or
Un nez très frais, alliant des notes de poivre à de l'herbe coupée. De la menthe discrète et beaucoup de subtilité. Les quelques picotements ressentis au début ont rapidement disparu.
En bouche, on a d'abord l'impression de manger un bonbon acidulé, et rapidement c'est l'explosion... Des notes épicées viennent s'ajouter à la douceur acidulée de la première impression. Ceci confère à ce whisky une très appréciable complexité. C'est une bonne surprise après ce nez qui était un peu discret.
La finale est de longueur moyenne et sa discrétion contraste avec la bouche. Malgré cette subtile discrétion, elle est très agréable et les notes de pain grillé qui apparaissent vers la fin ont de quoi surprendre après cette bouche qui était franchement sur un autre registre.

86/1002012

Piksi

N: alcooleux, rose
B: fruits confits, banane, lait a la fraise, mielleuse
F: minérale, sèche, légèrement herbacée

90/1002016

Piazzolla

Nez : minéral, marin, sucré/fruité. Légèrement piquant. Café. Fût de sherry probable. Un peu trop léger à mon goût.
Bouche attaque étrange, bouche sèche sur des notes qui confirment le fut de sherry. Frustrant car on sent une certaine complexité mais trop sous-jacente (fruité) : dilution excessive ? Sensiblement meilleur à l’aération avec notamment davantage de fruité (pèche jaune, citron cristallisé).
Finale moyenne et peu expressive
Conclusion A indubitablement besoin de temps, même si ça ne le transfigure pas. Un bon malt avec lequel on peut se faire honorablement plaisir.

85/1002012

Johannes_Sauer

Couleur: paille d'or, belle, un peu sur le côté sombre, belle, grasse et larmoyant.
Nez: nid d'abeille douce, des notes florales douces à l'arrière, mais absolument pas trop sucrés, des notes de cuir très doux ajoutent une belle complexité. Première estimation: Pas un jeune.
Goût: Doux à nouveau, mais aussi à nouveau bon et complexe, il y a une entrée astucieuse de l'alcool (? Environ 46%), miel, vanille, chocolat blanc, amandes (Toblerone), mais aussi des traces gazeuses de fruits secs, belles et rondes, je n'ose Notto ajouter de l'eau ici, souhaitant beaucoup j'ai eu un peu plus de ce genre de choses ...
Finition: Encore une fois très agréable, il semble y avoir aucune finition en fût, une douce note amère de chêne ajoute un plaisir supplémentaire, aussi quelques belles notes fraîches de fines herbes (aneth, romarin) qui coulant sur le palais.
Conclusion: Un très beau dram, exactement ma tasse de thé, si il s'agit d'un whisky sans fumée.
Devinettes: Il me semble que c'est un Highland Whisky finement mûri , (comme Glenmorangie ou Balvenie) pourrait également être un Lowlander ou même un single grain.
89/1002012

Amor57

Le nez est fortement marqué par le sherry, avec des arômes de colle et de camphre. L’abricot et la cire sont aussi au rendez-vous accompagnant le gruyère fondu, le bois de santal, le crayon mâché – pas au bois de santal ! J’y trouve aussi un joli fruité avec des agrumes apportant une touche de fraîcheur, de l’anis, du pruneau et de la figue séchée, de la datte. Vraiment très, très plaisant. En bouche, après une attaque franche, celle-ci part sur des épices et de la banane, malheureusement gâchés par un boisé un tantinet trop tannique et un peu d’alcool. La finale est une jolie synthèse du nez et de la bouche.
Avec une goutte d’eau, le nez se fait plus crémeux mais la bouche devient excessivement marquée par l’alcool.

86/1002012

StephA

Nez : agrumes, orangettes, cacao, vernis, épices chaudes, pollen, riche et intense
Bouche : chaude, douce, tapissante, caramel, épices de noël, cake aux fruits confits
Finale : épices, boisé, sucre des fruits confits

88/1002016

Dede

Couleur: Ambre pâle
Nez: De la cire, du miel, des épices (poivre blanc, gingembre) et un cocktail de fruits (orange, pêche, abricot), voici les ingrédients de ce nez appétissant et charmeur. Un peu de mine de crayon, un soupçon de coco ajoutent encore en complexité. L'alcool est toutefois présent, laissant penser à un titre assez élevé.
Bouche: L'attaque est fruitée, toujours sur la pêche et l'abricot, la texture grasse tapisse agréablement le palais, les épices apportent un piquant de bon aloi, et le bois structure l'ensemble sans jamais dominer. C'est très réussi.
Finale: Longue, fruitée et épicée.

Conclusion: Un superbe malt qui m'a évoqué Clynelish, ou mieux encore, le Glen Ord 30yo. En tout cas, c'est aux Highlands que j'ai pensé. Tout à fait buvable sec malgré un degré d'alcool probablement assez élevé, mais supporte bien l'ajout d'eau.
89/1002016

Pompix

Premier nez malté, frais, un brin alcooleux, légèrement fruité, style jeune grain un peu râpeux. L’aération lui fait du bien en apportant une meilleure harmonie. On y retrouve du jus de malt, des fruits secs, de l’amande, des épices (cannelle…)
En bouche, l’attaque est plutôt puissante et maltée, reprenant fidèlement le nez avec son lots de fruits secs et d’épices.
La finale est légèrement sucrée et épicée.
Beau malt dans l’esprit du Dailuaine JB WITC2 en moins top.

86/1002012

ManoCornuta

Nez : Waouw ! noix de coco , marmelade abricot , menthol, fruits confits , muscade , prune , fruits a coques  , pomme , poire cuite.

Bouche : Surperbe entrée sucré acide , blast d’abricot , marmelade d’orange , fruits compoté , confiture de figue , menthol , coco et leger boisé avec des epices et du poivre

Finale : Sucre roux , toujours l’abricots , la marmelade d’orange , un explosion fruité mais avec des fruits bien murs et compoté , leger menthol et des epices picote sur la fin

92/1002016

Arno

Nez : notes très intenses de tabac blond, de cigarette fraîche, de boite à cigare. L’intensité en devient carrément écœurante. Dans le même genre, du foin, de la paille, de la poussière. De la réglisse, des épices et du bois. Peut-être un peu de citron. L’aération et l’eau donnent quelque chose d’à peine mieux. Très étonnant, mais je n’apprécie pas.
Bouche : piquante, début sur le tabac, les épices, la réglisse, le copeau, le citron... La bouche se déroule conformément au nez, l’ensemble est très astringent, sec, désagréable. Quelques herbes viennent sauver la mise : thym, laurier. L’eau cache le tabac mais fait ressortir les épices & la réglisse.
Finale : sur le bois sec & le copeau.
Conclusion : Honnêtement, ce n’est vraiment pas terrible, je n’ai pas passé un bon moment. Et je n’ai pas pu finir mon verre.

73/1002012

Jbrice

Nez: Abricots secs, sirop de pêche, touches florales
Bouche: Concentrée et dans la continuité du nez. Belle balance entre les arômes et la puissance de l'alcool.
Finale longue et asséchante.

Simple et gourmand. Très agréable.

85/1002012

Jean-Michel

Couleur : Ambre foncé.
Nez : Immédiatement appétissant, marqué par un boisé assez moderne. Pas mal de lactones et les arômes qui vont avec (nectar de pêche, abricots au miel, sciure chaude…).
Bouche : Racoleuse. Chaude, quoi que veloutée (58% ?). La bouche est très vineuse, marquée par des arômes de vin cuit ou de vin muté. Un Benriach fini en fût de Madère ou de Tokaji? J’aime bien les arômes d’abricot sec, d’ananas rôti, de raisins secs, mais l’ensemble manque un peu de nervosité, et on n’est plus vraiment sur le territoire du whisky.
Finale : Chaude, longue et épicée.
Commentaire : Franchement, c’est plutôt bon. Mais les caractéristiques du distillat sont masquées par un « maquillage » que tout le monde ne cautionnera pas forcément.

87/1002016

Savoureur

Aspect: jaune or
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, miel, cire d'abeilles, mirabelles mûres, céréales torréfiées, fruits de la passion, fraîcheur alcoolique, chocolat noir et café s'ajoutent après 30 minutes d'aération
Bouche: intensité moyenne à forte, alcool bien intégré, la bouche monte en escalier: douceur, citron, sec, fruits, poivre se suivent et s'ajoutent
Finale: moyenne à longue

Conclusion: Un très beau whisky sur toute la ligne

91/1002012

Canis_Lupus

Robe : Or jaune.
Nez : 1er Nez tout de suite fruité et floral. Le fruit s’enrichit très vite et supplante le floral. S’accompagne assez vite d’une pointe alcooleuse presque agaçante. Le fruit continue d’évoluer pour devenir à la fois exotique et confit, très sucré, confituré, pâte de fruit. Des fruits rouges (framboise, cassis) viennent se mêler à l’ensemble. Caoutchouc et souffre très subtils. Capiteux et très gourmand. Pot pourri.
L’eau affaiblit ce nez.
Bouche : Une sorte de café serré, expresso, mélangé avec pas mal d’épices. Riche et puissant, l’alcool monte en puissance et devient presque mordant. Comme un acide de fruit en fond de bouche.
L’eau amène cette bouche au bord de la sur-dilution dés les premières gouttes.
Finale : La finale commence par une vague d’alcool, mais étonnement non agressive. Très chaleureuse et dans le prolongement de la fin de bouche. Puissante et plutôt longue.
Devient excessivement boisée dés les premières gouttes d’eau.

Commentaires : Assez puissant et expressif, riche, complexe, et évolutif, avec un alcool présent mais sans aller jusqu’à l’excès, il s’écroule complètement dés les premières gouttes d’eau.

89/1002012

PatGVA

Couleur : ambre claire
Nez : sous bois, réglisse, caramel, cirée très long et complexe
Bouche : belle longueur un peu simple mais bien équilibré.
Finale : courte mais bien équilibré

85/1002016

Jean-Michel

Couleur : Or profond.
Nez : Démarre sur une pleine croustade aux pommes, boule de glace à la vanille incluse. De la glace à la vanille premier choix, en fait, avec l'intérieur de la gousse qui a été gratouillée dedans et des jolis fruits confits. Cassate Sicilienne. Nougat glacé. Ouais ! Plein de nougat. Ajoutez une tranche d'ananas au sirop, et vous obtenez quelque chose de vraiment miam, qui vous fournira le même genre de plaisir direct qu'avec, disons, un Glenfarclas 1979 en fût de Bourbon ou qu'un Glenburgie joliment vieilli.
Bouche : Ouaip. Tout ce que j'ai écrit à propos du nez est confirmé par la bouche. Les notes lactées de la crème glacée, le nougat mou, la vanille de grande qualité... Un peu plus d'épices également. Et n'oublions pas l'ananas ! C'est franchement bon. Et velouté aussi, avec un alcool parfaitement fondu (51% ?).
Finale : Les mêmes arômes durent encore et encore.

Commentaire : Qu'ajouter de plus ? J'ai l'étrange impression que ce malt n'est pas si âgé que ça (une vingtaine d'années, peut-être), mais le fût a fait du beau boulot. Un boulot à mon goût, en tout cas !

90/1002012

Dede

Couleur: Ambre pâle
Nez: De la cire, du miel, des épices (poivre blanc, gingembre) et un cocktail de fruits (orange, pêche, abricot), voici les ingrédients de ce nez appétissant et charmeur. Un peu de mine de crayon, un soupçon de coco ajoutent encore en complexité. L'alcool est toutefois présent, laissant penser à un titre assez élevé.
Bouche: L'attaque est fruitée, toujours sur la pêche et l'abricot, la texture grasse tapisse agréablement le palais, les épices apportent un piquant de bon aloi, et le bois structure l'ensemble sans jamais dominer. C'est très réussi.
Finale: Longue, fruitée et épicée.

Conclusion: Un superbe malt qui m'a évoqué Clynelish, ou mieux encore, le Glen Ord 30yo. En tout cas, c'est aux Highlands que j'ai pensé. Tout à fait buvable sec malgré un degré d'alcool probablement assez élevé, mais supporte bien l'ajout d'eau.

91/1002012

Back

JM166655_1300_158.jpg