CIMG1979_1300_159.jpg

Benriach ( Officiel) - 1976, for The Whisky Fair - 33 ans - 47,4%
 alt=3F: 92/100


Benriach 1976, for The Whisky Fair

Forum
Embouteilleur:
Officiel
Age:
33 ans
Taux d'alcool:
47,4%
Détails bouteille:
distillation: 1976 embouteillage 05/2009
Brut de fût non filtré à froid
fût nr:3558
/162 bouteilles
Cote moyenne
92/100
(91,67)
Classe de prix:

Back

Pompix

Au nez, une certaine douceur que j’ai dû mal à qualifier, un indéniable aspect végétal et un incroyable fruité. Mais pas un fruité ultra exubérant, plutôt doux, rond, sur les fruits exotiques (mais pas que) sous leur forme séchée. En bouche, c’est là que pour moi ce whisky prend tout son sens. A l’attaque, il y a des trucs, c’est bon mais soudain, sans prévenir… BAM dans ta gueule, ça pète d’un coup, l’effet est saisissant (comme souvent avec ces Benriach 76) et le fruit s’exprime avec une telle intensité, mais toujours un fruité ₺rond₺, pas sur les fruits frais. Et ça dure en finale, c’est agréable, on en reveut… et on tombe la bouteille en 2-2 !
93/1002011

Nulty

Goûté blind.

Nez : très fruité, mielleux, un peu pâtissier et épicé. Fruits exotiques, agrumes un peu confits. Quelques notes plus austères de terre, de bois un peu vert relèvent l'ensemble.
Bouche : délicate, fruitée et liquoreuse à l'attaque. Ananas, pamplemousse. Ensuite on a plus de punch avec une vague d'épices (gingembre, anis) qui arrivent, de la menthe. Belle évolution, belle longueur. Juste ce qu'il faut de bois pour structure cela, vanille.
Finale : longue, couvrante et chaleureuse, fruitée, sucrée.

Très beau whisky, classe et savoureux. Il est encore plus exubérant avec de l'eau.

89/1002013

Dede

Couleur : Vieil or

Nez : Fruits exotiques à tous les étages, mangue, papaye, goyave, peut-être moins exubérants que dans le C#3550 (de mémoire), mais quand même très présents. Jolie douceur, l'impression que cette salade de fruits baigne dans la crème vanillée. Présence nette de frangipane également. Très très plaisant...

Bouche : Combo fruité/épicé/sucré de toute beauté. Plein d'exotisme donc, avec en prime de belles notes de gingembre, et un bel équilibre entre la suavité du sucre vanillée et l'amertume parfumée du pamplemousse rose.

Finale : Longue, d'abord exotique puis marquée par l'amertume du pamplemousse rose. Un brin tannique également.

Conclusion : Très beau Benriach 76, exubérant mais pas déséquilibré. Du bonheur liquide.

93/1002014

Back

P1130270_1300_158.jpg