JM166745_1300_158.jpg

Macduff ( Officiel) - Glen Deveron 12 yo. "Importato da Martini & Rossi" - 12 ans - 40%
1F: 88/100


Macduff Glen Deveron 12 yo.

Embouteilleur:
Officiel
Age:
12 ans
Taux d'alcool:
40%
Détails bouteille:
embouteillage ca 1980
Cote moyenne
88/100
(88,00)
Classe de prix:

Back

Canis_Lupus

Robe: Vieil or foncé
Nez: Délicatement fruité avec des épice et une ‘’impression de vieux’’. Vraiment suave et subtile, tout en nuance. Le nez ne cesse de se renforcer avec le temps pour finir sur une belle expressivité olfactive. Ca frôle le sublime, à force.
Bouche : D’abord grasse et très peu prononcée, elle s’allège très étonnamment (devient de moins en moins grasse) et le goût ne cesse de se renforcer avec le temps pour révéler d’exquises saveurs en complète homogénéité avec les arômes olfactives. Cette bouche finit par être beaucoup plus expressive que le nez, mais toujours sur les mêmes notes. C’est super équilibré et fondu, maîtrisé.
Finale : La encore, on reste sur les belles notes fruitées, avec du noyau qui apparaît et se renforce tout du long pour finir sur les épices et s'achever sur le poivre blanc.
Mon impression : Un impératif, lui laisser le temps de s’exprimer dans le verre et surtout prendre son temps pour le déguster. Il récompensera alors grandement votre patience. La bouteille est ouverte près d’un an maintenant et son niveau est légèrement inférieur à la moitié. Il n’a cessé de se bonifier avec le temps depuis l’ouverture de la bouteille. Au point que, si jusqu’alors, j’avais beaucoup de mal à le cerner et à le commenter, ce soir, j’ai eu le déclic : sa couleur, ses arômes et ses saveurs ne peuvent laisser aucun doute : même si ce n’est marqué que ‘’matured in fine oak cask ‘’, il est absolument indéniable pour moi que ceux-ci ont contenu du sherry auparavant. Peut-être bien le sherry cask le mieux maîtrisé, le plus subtil, le plus équilibré et nuancé que j’ai dégusté jusque là. Et très certainement un bel exemple d’OBE. A noter également une très légère fumée tout du long, mais surtout mise en évidence par la rétro olfaction. Il laisse d’ailleurs une impression de fumée épicée/poivrée très longtemps en bouche après la fin du dram.

88/1002009

Back

JM187110_1300_158.jpg