00523943a_1300_158.jpg

Bunnahabhain (Malts of Scotland) - 1973, Sherry butt - 38 ans - 50,2%
20F: 20E: 87/100


Bunnahabhain 1973, Sherry butt

SessionID
(78/100 - 92/100)
Embouteilleur:
Malts of Scotland
Age:
38 ans
Taux d'alcool:
50,2%
Détails bouteille:
distillation: 26/03/1973 embouteillage 05/2011
Brut de fût non filtré à froid
Sherry butt
fût nr:3463
166 /216 bouteilles
Cote moyenne
87/100
(86,65)
Classe de prix:

20 notes available in English
Back

ALouis

Couleur: Or soutenu
Nez: 1er nez assez soufré avec de belles notes métalliques, rappelant de vieux blend.
Après une bonne aération, le soufre est un peu moins présent alors que les notes métalliques que j'affectionne le sont toujours.
On a des notes de caramel au beurre salé, des fruits secs et des épices.
Bouche: bel équilibre entre des notes marines, du citron, du caramel au beurre salé, des fruits secs et un peu de miel.
Finale : longue sur un mix sucré/salé très agréable

90/1002012

Dagde

Nez : On ressent assez rapidement des notes de chou et de cuir qui laissent à peine transparaître la noisette et le chocolat au lait. L'aération va leur permettre de se révéler réellement. Il y a ensuite un peu de griotte qui s'invite avec beaucoup de miel. Un nez dense qui nécessite du temps et qui devient progressivement réussi, gourmand et suffisamment complexe.
Bouche : La texture est bien douce avec pas mal de miel, du tilleul, de la cannelle et de muscade. Il y a également de l'abricot, de la noisette, du chocolat et un peu de fruits rouges (framboise, cerise sans être très définis). L'eau renforce le chocolat noir. Une bouche variée, ronde et assez équilibrée. On pourra cependant objecter que les saveurs ne sont pas très explosives (la bouche avance par touches).
Finale : Elle semble un peu courte (un effet de creusement se ressent) mais les saveurs resurgissent sur l'abricot, le miel et le chocolat noir. Une coda mitigée mais qui conserve l'essentiel.

Commentaire : Il s'agit typiquement du genre de dram auquel il faut laisser du temps. Une fois bien aéré il devient plus rond et révèle un nez assez réussi. En bouche, il se montre assez fin mais les saveurs semblent timides, peinant à surnager. Au final, un très bon whisky jouant sur plusieurs tableaux mais se perdant un peu au niveau de la construction de ses différents goûts.

88/1002012

Dede

Couleur : Ambre pâle
Nez : Très fruité, sur les fruits du verger (poire, mirabelle), avec une douceur rappelant le sirop d'orgeat, voire un peu d'anis (qui a dit mauresque ??) ainsi que quelques notes d'agrumes. Il se fait ensuite plus chaud, épicé, avec une subtile âcreté boisée.
Bouche : L'attaque est douce et sucrée, le milieu de bouche assez vert, et il présente une sensation d'effervescence venant agréablement picoter la langue. Le profil d'ensemble est plutôt végétal, avec une amertume maîtrisée agrémentée d'une pointe acidulée (clémentine).
Finale : Intense, et relativement longue, mais finalement assez peu expressive, la facette végétale du malt prenant le dessus.

Conclusion : Un malt honnête, avec un très beau nez, très intense. J'ai moins accroché à la bouche, mais cela demeure très correct.

86/1002012

Sebou007

Couleur : Or ambré
Nez : On est clairement sur un whisky sherry avec des notes de vinaigre de framboise. En arrière-plan, du pruneau, du lassi qui lui donne un côté aigre-doux (pruneau à l'armagnac ?). Du jus de citron, jaune et vert. Un peu de poivre blanc et de tabac blond (multicolore ce dram !).
Bouche : La bouche est dans la même veine, mais un peu molle. On a un côté automnal, avec des fruits secs (abricot, datte, figue). L'acidité est toujours présente, avec des notes de soupe de carotte. Une légère amertume, rien de bien prononcé.
Finale : Longue, sur le lait tourné avec de l'abricot sec.

Conclusion : Un nez qui peut diviser. J'aime. La bouche est un peu en-dessous, avec une finale aigre.

83/1002012

Roblanza

couleur: ambre clair
Nez: très agréable, vanille avec des copeaux de bois, des raisins secs et des épices florales
Bouche: Très douce, légèrement sèche, vieux chêne est un pont vers la finale très douce avec beaucoup de bois et quelques épices, mais très doux
88/1002012

Canis_Lupus

Robe : Or jaune.
Nez : 1er nez sur une fumée très salée, saumâtre. Ecrevisse. Aigrelet, vinaigre et très légèrement citronné. Poisson fumé. Viandé également, lard fumé. Puis lentement vient un peu de fraîcheur végétale, comme après la pluie dans un pré. Des vagues de fruits rouges confits, confiturés, pâtissières, viennent alterner avec ce nez. Une légère âcreté boisée et pommadée. Avec le temps, bascule complètement sur des notes fruitées, confites, et pâtissières, avec une âcreté cireuse et boisée. Notes de choux, potée auvergnate.
L’eau enlève beaucoup de la personnalité de ce nez, mais apporte des notes de foin et d’anis
Bouche : Onctueuse au démarrage, et plutôt fruitée, elle est vite envahie par un boisé cireux, âcre et âpre, épicée et légèrement astringente. Présence d’alcool. Puis pas mal de métal, du cuivre.
Si l’eau enlève un peu de l’agressivité de cette bouche, elle renforce encore plus son déséquilibre sur le boisé et métal.
Finale : Dans le prolongement de cette dernière note cuivrée, fumée et boisée.
L’eau a le même effet sur la finale que sur la bouche.

Commentaires : Un nez très étonnant, presque à plusieurs facettes, et très intéressant. Malheureusement, la bouche est très déséquilibrée et gâchée par cette envahissante et pugnace note métallique qui de plus se prolonge dans la finale. Dommage, et l’eau n’arrange rien, bien au contraire.

83/1002012

Savoureur

Aspect: or jaune
Nez: intensité moyenne à forte, alcool bien intégré, mélange de fruits blancs, jaunes et rouges mures, cave humide et truffes, légèrement minéral, profil mi doux mi sec
Bouche: intensité moyenne à forte, alcool bien intégré, du bon vieux bois (donc assez intense mais sans grande amertume et astringeance), poivre doux, fruits en arrière fond
Finale: moyenne à longue
Conclusion: Un beau whisky multifacettes et bien fondu aussi bien au nez qu'en bouche

92/1002012

Wiski

Couleur : Vieil or.
Nez : Le premier nez est intense sur les fruits secs (noix, noisette, raisin de Corinthe) et en même temps d'une grande fraîcheur originale de menthe, d'eucalyptus, et de bâton de réglisse (presque médicinal). Les notes herbacées sont intenses, presque forestières, très fraîches. L'aération développe les parfums d'herbe, de plantes aromatiques et médicinales avec une certaine amertume végétale.
Devient très campagnard avec un trait d'eau (humus, champignon, vieux bois).
Bouche : Le fruité noir est mûr, très mûr. Le café est noir et le cacao brut, mélangé aux épices (gingembre, clou de girofle, muscade. Long et presque pétillant en bouche, probablement grâce aux notes iodées, légèrement poivré, avec des notes d'écorce d'orange amère. La texture est presque liquoreuse.
Finale : Sur des notes forestières, de camphre, de réglisse, de caoutchouc, de cuir, animal, poivré intense.

89/1002012

Jbrice

Nez : Le nez me fait tout de suite penser à un whisky ayant vieillit en fût de xerez oloroso. Quelques notes de souffre (allumettes) et des fruits fermentés ; cela se dissipera à l'aération. Du café et du cacao de manière flagrante. De la prune. Un côté torréfié me faisant presque penser à des cacahuètes grillées.
Bouche : attaque assez spéciale. Puissante & presque salé. Pas mal de bois j'ai l'impression. Peut être est-ce aussi une présence presque "tannique"?
Finale : longue sur la prune.

Commentaires : un profil "sherry" qui pourrait paraitre classique de prime abord mais faisant montre d'une certaine originalité, tant par la présence marquée au nez de cacao que par la typicité de la bouche.

88/1002012

RX21

Couleur: Jaune orangé
Nez: Bois précieux, fruits pochés (pêche) rôtis (ananas)
Bouche: Belle densité aromatique sur le sherry les fruits et même une pointe de tourbe.
Finale: Longue sur le sel la tourbe et une certaine âcreté

89/1002012

Jmputz

Couleur: Or
Une odeur de levure d'abord, suivie par des notes de champignons et de sous-bois humides. Une jolie amertume, mais de légers picotements dus à l'alcool. Un ensemble intéressant même si ce nez ne présente pas mon profil préféré.
La première impression en bouche est toute faite de douceur, caramel avec un léger relent amer lui donnant un caractère indéniablement agréable. Nettement plus engageante que ne l'était le nez. Des notes de café au lait, de chocolat au lait. Rien d'exubérant, mais une grande classe et un parfait équilibre.
La finale est moyennement longue, et prolonge parfaitement les impressions de douceur de la bouche.

89/1002011

Malt1972

Couleur: vieil or.
Nez: nez terreux étrange. Notes de caoutchouc et de produits chimiques.
Dégustation: beaucoup mieux! La fumée, les fruits et les épices en même temps. Beau boisé. Un peu de tourbe, la vanille et le sherry aussi.
Finale: moyenne, la fumée et le sherry se mêlent très bien.
86/1002012

Alexandre

Le nez, bien ample et équilibré, est dominé par de très beaux fruits jaunes (pêche, nectarine, abricot). Envoûtant à défaut d’être puissant, il montre aussi des céréales et de la noisette. Complexe, il se développe après aération avec l’apparition de caramel, même si l’ensemble reste très fruité. L’eau lui apporte des amandes et un peu de pâte à papier.
L’attaque en bouche est sur le café et les noisettes, avant que le fruité du nez apparaisse. On a alors une très belle cascade de fruits jaunes (pêche, brugnon). Le tout est enrobant sans être collant, c’est vraiment très bon. On a aussi un peu de peaux de fruits jaunes et d’influences fermières. L’aération lui donne un petit boisé pas désagréable, et une légère pointe de sel, sans lui ôter cette magnifique vague fruitée.
La finale, longue, est sur la pêche et la nectarine. On a aussi un peu de café, agrémenté d’un côté chaleureux rappelant de la liqueur de fruits (kirsch).

En conclusion, un très beau whisky fruité, à qui il manque peut être juste un petit brin de folie et de relief.

90/1002012

Borg

Couleur: Or clair avec une lueur orange, agréable.
Nez: doux tons de sherry, raisins secs, vieux bois doux
Bouche: Sec, vieux bois (? Pourri), un peu de douceur arrive, étrange mais pas déplaisant.
Après: amer, sherry, sec

Celui-ci me fait douter, n'aime-je pas son goût spécifique, ou n'est-ce pas correct?
78/1002012

Singlemalt71

Nez: sherry sec tonalités fraîches, de fruits (rouge) et quelques influences de bois.
Bouche: puissant, raisins secs, épicé et un peu de douceur.
Finition: De longueur moyenne et épicé avec un goût de noisette après le goût. Plus tard, une certaine amertume aussi.
86/1002012

Amor57

Le nez présente en premier lieu des arômes de fumé, de viandé, de cacao et chien mouillé, rapidement accompagnés de rancio et de forêt d'automne. Avec aération la cendre de cigarette froide arrive mais elle est une peu esseulée. C'est plaisant mais pas très causant. En bouche, l'attaque est franche, presque âpre, avec un intense boisé, minéral : on a l'impression de mâcher du silex. Puis un anis lointain arrive et se développe lentement, sans pour autant effacer le boisé. La finale, de longueur moyenne, reste sur ce boisé intense avec de belles épices et de rares traces d'anis.
Avec ajout d'eau le nez est sucrée avec du caramel mou, des épices et du moisi. La bouche présente une attaque nette, avec des notes de moisi (encore), de rancio et de sucré de canne. La finale est amère et dominée par la réglisse.

Agréable ? À peine. Mauvais ? Sûrement pas ! Un whisky que j'oublierai vite.

83/1002012

Hoke

couleur: orange
Nez: une pointe d'orange et un peu de caramel, le nez devient meilleur quand le whisky est un peu plus longtemps dans le verre
Goût: Oranges et du chocolat foncé, avec un peu d'eau ça va mieux
Finale: Pas très longue
Dans l'ensemble: joli sherry, un peu complexe
86/1002012

Whiskywardrobe

Notes de prunes et de fruits ainsi que du bois. Intéressant. Il semble que ce soit un whisky vieilli en fut de sherry. Pas extraoridnaire mais pas mauvais du tout non plus.
88/1002012

Jean-Michel

Couleur : Ambre foncé.
Nez : Oh ! Très élégant ! Ca sent le vieux, ou plutôt l'ancien. Un refill sherry? L'influence du chêne est bien là, mais parfaitement maîtrisée. Un peu de bois brûlé se mêle aux arômes de champignons parfumés et au fruité du pruneau. Des notes d'agrumes s'immiscent (zestes d'orange et un peu de girofle) pour garder de la vivacité à l'ensemble. Et une pointe exotique (fruit de la passion ?) parvient même à se frayer un chemin.
Bouche : Plus de bois à présent, avec des notes de cacao en poudre et du café noir. Une sorte d'austérité et de sécheresse plaisantes. Pas un monstre de complexité, mais "respectable", en quelques sortes, comme un fringant vieillard posé sur sa canne. Les sensations en bouche sont bonnes avec un alcool bien intégré (48% ?).
Finale : Sans défaut. Que dire de plus ?
Commentaire : Prenez un bon vieux Tomatin, remplacez une bonne partie de son fruité exotique par un boisé classieux. Vous voyez le tableau ? Un très beau produit, mais un poil frustrant pour les amateurs de bombes fruitées.

88/1002012

TTN

Nez : Epicé et herbacé avec la présence d'une légère fumée.
Bouche : Crémeuse, épicée (cumin), poivrée (poivre gris). J'y perçois également des notes d'amandes et en arrière plan un soupçon de fraise.
Finale : fidèle à la bouche, toujours épicée avec des notes chocolatée et fumée.
Un solide gaillard, revigorant.

83/1002012

Back

00524387_1300_158.jpg