CIMG2091_1300_158.jpg

Talisker ( Officiel) - 30 years (2007) - 30 ans - 50,7%
 alt=13F: 89/100


Talisker 30 years (2007)

ForumBT2014
Bouteille proposée par:
Mars
nr:
2014-5
Embouteilleur:
Officiel
Age:
30 ans
Taux d'alcool:
50,7%
Détails bouteille:
distillation: 1977 embouteillage 2007
Sherry & Bourbon
Cote moyenne
89/100
(88,69)
Classe de prix:

Back

Nulty

Nez : fine tourbe, très marin : poisson séché, algues, iode. Eucalyptus, des fruits également (agrumes). L'alcool est un peu dérangeant à sec.
Joli nez, un poil fatigué peut-être.
Avec de l'eau : tabac, herbe, poussière, pas mal du tout !
Bouche : un peu trop d'alcool mais sinon ... superbe ! Huileuse, épaisse, tourbée, fruitée, poivrée ... Waouh ! Un peu sèche ensuite.
Après ajout d'eau, plus de fruits, moins de tout le reste. Moins explosive.
Final : long, très fumé, poivré, une pointe de fraîcheur fruitée.

Le nez, quoique joli, ne m'a pas particulièrement impressionné. Le palais par contre est phénoménal, une véritable explosion, superbe.
Meilleur sec.
89/1002011

Amor57

Le nez commence par un sherry délicat, à base de pruneau confit net et précis. Il y a aussi des fruits jaunes. C'est très agréable mais ça passe vite. L'aération laisse alors passer des amandes vertes, du bois, de la muscade et de la cannelle, un soupçon de bile. Et puis un frais bouquet floral, fruité avec de la litchie et de la grenade qui apportent légèreté et fraicheur. Puis l'évolution se fait l'humus, le sous-bois, l'automne. C'est beau mais assez discret. En bouche l'attaque est douce et sucrée, sur la cannelle, le bois d'Inde puis arrive un ensemble fruits + épices mêlés. Le caramel mou est juste présent pour ne pas écœurer ; puis enfin arrive une amertume à base de bois et de réglisse. Magnifique. A tel point que j'ai failli l'écrire en majuscules. La finale, de belle longueur est herbacée avec de la menthe et du thym. Et de la réglisse qui reste longtemps.
Un whisky qui se boit tout seul, bien que le nez eusse mérité un peu plus d'intensité.

89/1002014

Jeep

N : Huileux, métallique, vieux malt, très fondu, légèrement marin/iodé. Charbon, herbes de Provence apparaissent également à l’aération. Il faut peut être un peu aller le chercher ce nez, mais c’est grand ! Complexe et vieux. Avec du temps, des fruits compotés arrivent également. Top
B : Vif et puissant mais tout de même délicat. Quinine, eau de mer, iode, sel, herbes de Provence encore. Le côté marin est également présent mais ce n’est pas du tout poisseux comme ça peut l’être parfois dans certains vieux whiskies. Un boisé très délicat se manifeste en milieu de bouche accompagné de poivre.
F : Très longue. Fraiche, mentholée, beaucoup de gingembre. Interminable.
C : Enorme ce (vieux) whisky. ! je ne sais quel est le degré alcoolique mais quelle puissance aromatique. Et cette finale sans fin.

93/1002014

PatGVA

N : pâte d'amande, beurré, élégant fin, laine mouillée, sous bois humide très jolie

B : très jolie élégant, pâtissier zan, salin, note de sous bois, pointe maritime aussi,

F : C'est très bon, cela demande du temps pour s'ouvrir, mais c'est bien équilibrée.

87/1002014

Very_bad_day

Nez:
Pomme, poire, citron, épicé, fumé, bacon, vanille
(avec de l'eau) La fumée s'estompe après quelque temps d'aération.

Bouche:
Agrume, citronné, vanille, poivre, un peu de fumée
Doux et mielleux,

Finale:
Moyenne, sur le poivre et la tourbe
(avec de l'eau) Après aération il n'y a plus que le fruit

90/1002014

Ben_whisky

Nez : Cireux. Poivre. Végétal. Léger fruit.
Bouche : Bouche salée. Du fruit, légère fumée.
Finale : Finale épicée, belle finale avec retour du fruit/fumée.
Beaucoup trop d'épices pour moi. Probablement à aérer beaucoup. Dur à maitriser. L'eau renforce le coté épicé.

85/1002014

Dekyriel

Couleur : Vin jaune

Nez: Poissoneux et fumé, du jus de haddock ! Fruits du verger compotés, une acidité intéressante, pourrait un peu ressembler à un vin blanc sec. Fond de nez assez fermier.

Bouche: De l'eau de mer envahit ma bouche, un coté très minéral ressort rapidement et emmène ensuite sur le chocolat, les épices. Peu fruité, franchement boisé.

Finale: Sur le sel, la vanille, les épices, assez longue.

Finale: Longue, sur le chocolat, allumette grattée, thé noir

88/1002014

Dede

Couleur : Or pâle

Nez : Quelle classe... De l'iode bien sûr, de la tourbe fine et délicate, puis de belles notes de jus d'ananas frais, de la pomme verte, du citron. Et surtout une élégance rare qui trahit son âge malgré une vivacité alerte. L'aération dévoile des notes plus minérales et végétales, mais l'équilibre n'est jamais rompu.

Bouche : Il fait montre d'une belle puissance en bouche, dès l'attaque. Tourbe fine, citron, notes minérales, végétales, sel, et le poivre de Talisker qui fait son apparition. Toujours cette sensation de pureté, d'un alcool très propre, ciselé.

Finale : Longue, franchement fumée, salée et poivrée avec un beau retour de citron confit.

Conclusion : Un Talisker au top de sa forme, auquel l'âge a apporté élégance et équilibre sans lui retirer sa puissance îlienne. Superbe.

93/1002013

Jean-Michel

Couleur : Vieil or.
Nez : Un très appétissant mixte de fraîcheur végétale et de gourmandise fruitée. Cœur d’artichaut et bonbon acidulé. Coriandre et Bergamote de Nancy diluées dans un fond de Rosebank. Un poil de cassonade, tout de suite équilibrée par une petite note métallique plus « old skool », et une petite touche vinaigrée.
Bouche : Beaucoup de bois neuf. Lactones et le fruité qui va avec (vernis et jus d’abricot). Mais aussi une petite sécheresse, qui gagne en intensité en deuxième partie de bouche. Une puissance étonnante, pour un malt qui ne doit pas afficher plus de 46%. Il faut le laisser prendre l’air. Franchement « old skool », maintenant : Amertume de la chicorée, thé froid (tanins inclus), oranges amères… Ca fait un peu peur, mais l’ensemble est équilibré par une dose de douceur (un fût de Sherry aurait-il été jeté dans la cuve ?)
Finale : Longue amertume fruitée.
Commentaire : Un jeune ( ?) malt impertinent, qui dit tout et son contraire. Gourmand et austère. Doux et amer. Le nez m’a séduit, la bouche m’a effrayé, et l’accoutumance a fini par se frayer son chemin.

87/1002014

BBQMan

nez: floral, pointe de cire, épice légère
bouche: cire, vanille, poivre, salin
finale: cire, fruité, bonbon acidulé, boisé, un déséquilibre
47° 12ans

81/1002015

Savoureur

Aspect:
Or jaune
Nez:
intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, chocolat au lait, fruits rouges du sous-bois, légers arômes d’étable, malté, avec eau le côté fruité ressort plus
Bouche:
intensité moyenne, alcool assez bien intégré, en ligne avec le nez, avec eau une légère amertume s’ajoute et donne plus de structure
Finale:
courte à moyenne

88/1002015

Piksi

Nez : Cire, miel, sirop de pêche.
Bouche : Cireuse, huileuse et fruitée (pèche et légèrement acidulée)
Finale : Même chose que la bouche avec en plus quelques notes herbacées.

91/1002014

Alexandre

Le nez est ample et très frais. Il débute sur de fines notes de tourbe, de sel et de poivre, qui évoluent par la suite vers de la fumée et un côté brûlant faisant penser à des braises de barbecue. On a aussi du citron pour compléter ces saveurs dominantes, et peu de menthe glaciale pour rafraîchir le tout. Suite à l’aération, des fruits jaunes (ananas), de la céréale, le tout dans une ambiance boisée apparaissent, mais sans jamais remettre en cause la prédominance de la fumée, du citron et du brûlant. C’est très bien fondu et complexe. L’eau achève le spectacle, en y apportant des notes de cuir et de goudron.

L’attaque en bouche est très douce. Elle débute sur du chocolat entremêlé de café. Puis, des notes puissantes de tourbe et de sel viennent enrober le palais. L’aération permet à une pointe aussi rapide qu’agréable de jus d’orange de précéder la tourbe, tandis que l’attaque en bouche devient peu à peu céréalière, sans pour autant apaiser la tourbe et le sel. Cela lui donne une excellente balance.

La finale est immense. Beaucoup de sel, d’iode, et juste ce qu’il faut de poivre. L’eau permet d’apercevoir un peu de chocolat.

En conclusion, un excellent whisky. L’alcool est bien intégré, les arômes sont excellemment fondus, et l’on découvre presque un Talisker plus fin que les autres versions
92/1002011

Back

JM197269_1300_158.jpg