JM156591_1300_159.jpg

Laphroaig ( Officiel) - Triple Wood - N.A.S - 48%
11F: 1E: 88/100


Laphroaig Triple Wood

BT2009
Bouteille proposée par:
Corbuso
nr:
2009-11
Embouteilleur:
Officiel
Taux d'alcool:
48%
Détails bouteille:
non filtré à froid
Quater cask
Sherry
Cote moyenne
88/100
(88,25)
Classe de prix:

1 note available in English
Back

ALouis

Couleur: Ambrée, à reflets ambres voir rougeâtres. Nez: Belle alliance de la tourbe et du sherry, j’aime les peaty sherry. On balaie la palette tourbé et boisé : fumé, feu de cheminée, iode, poivre, épice et sherry. Après aération les fruits secs et confits font leur apparition puis quelques notes de fruits exotiques. Bouche: Tout d’abord la tourbe, cendre froide. Le feu de cheminée fait place à la douceur, miel, toffee et épices, superbe. Mélange sucré/salé, miellé et une finale persistante dés plus agréable.
92/1002009

Bugsbunna

Nez aguicheur, sur le bois brûlé, la cannelle, le riesling et le thé vert, avec un peu d’iode. Une beauté exotique ? Bouche très originale, franchement lactée sur fond de cérale grillée et de fruit (mirabelle), la tourbe, légère, perce ça et là sans jamais prendre le dessus. Magnifique Finale : longue et douce, sur le petit lait et les bonbons lutti, avec un soupçon d’épices.
91/1002009

Canis_Lupus

Robe : Or pale. Nez : Tourbe poivrée, épicée, herbes de Provence. Une note agrumique salée, comme une marinade au citron jaune. A l’aération, une note beaucoup plus douce, plus fruité sucrée. Bouche : L’attaque en bouche est assez douce. On retrouve nettement la note tourbée sur les herbes de Provence. Finale : La finale commence sur un prolongement de la bouche mais très vite arrive une note cendrée et astringente, typique de certains sherrys.
84/1002009

Canis_Lupus

Robe : Or pâle Nez : Oulah, paf, direct le pif dans la brouette de tourbe. Une tourbe ample et douce, sucrée, avec une note d’agrume, zest de citron. Une note mentholée très fraiche aussi, comme dans un mojito. Une discrète note sèche de grenier à foin. De la groseille à l’aération. L’ajout d’eau rend la tourbe plus sèche et révèle un côté végétal. Bouche : Onctueux, toujours cette tourbe grasse et humide, ample. De la fumée aussi. Et des herbes aromatiques. L’ajout d’eau le rend encore plus rond, plus doux, plus homogène, super fondu en fait, sans vraiment lui ôter de la puissance. Finale : Une pointe très nette de cendre, puis retour de la tourbe, de la fumée et des herbes aromatiques. La finale perd beaucoup de sa personnalité avec ajout d’eau
86/1002009

Jean-Michel

Couleur : Cuivre jaune. Superbe. Nez : Ah ! Un tourbé. Très expressif. Sauvage. Gras et concentré. Belle tourbe fermière derrière la vinosité du Sherry. Musclé, mais suave. Beurre chaud. Mercurochrome et trompettes de la mort séchées. Puis se développe sur les fruits jaunes (pêche), les agrumes (bonbon au citron), et même un certain exotisme (ananas rôti, kumquat confite). Attaque très fruitée, et là encore très suave. On retrouve les mêmes fruits qu'au nez. Puis la tourbe explose en bouche. Pneumatique chaud, et des tonnes de teinture d'iode. Pas mal de bois, mais rien que du bon ! Grosse vinosité, et toujours cette formidable concentration qui le rend si facile à boire en dépit d'un degré qui doit se situer au-delà des 50%. Organique et fermier. Savoureux et crémeux à l'extrême. Aussi collant qu'une liqueur au whisky. Finale immense, rassasiante, évoluant sur l'âcreté du charbon. Un whisky assez impressionnant.
91/1002009

Jmputz

Le nez est délicatement marqué par une tourbe tant agréable que discrète. Derrière ce rideau de tourbe se dégagent bientôt de belles notes fruitées et quelques soupçons marins. Il est assez rare de voir un si bel équilibre entre la tourbe et les fruits au nez. En bouche, la balance reste parfaite également. Elle constitue un parfait mariage entre la tourbe et le fruit, avec des notes de fumé par derrière. On aurait peut-être aimé un peu plus de complexité. Un peu plus d'exuberance. Si ce whisky est un modèle d'équilibre, ce n'est pas le champion de la surprise... La finale est agréablement longue, toujours dans le même esprit bien balancé. Il reste un agréable goût de cendre au bout de quelques minutes.
85/1002009

PatGVA

Nez tourbe, épice, fruit, orange, cirée, cuivre, torréfaction, marin, viande grillé, artichaut.. Bouche tourbe, terreux, jambon fumé, salin, orange, cuire, fruit rouge. Finale Proche bouche nez, longue, orange amère, maritime, terreux
93/1002009

Pompix

Au nez, iode, tourbe, léger fruité ... En bouche, huileux, sucré, tourbé, pimenté, notes de noix. Finale longue sur la mine de crayon, le café.
89/1002009

RX21

Couleur: Or Nez : Tourbe Bouche: Tourbe grasse , fumée Finale: Moyenne sur la fumée assez persistante et la tourbe
87/1002009

Savoureur

Aspect: Jaune rougeâtre, larges jambes qui s’écoulent moyennenemt vite Nez: Moyennement intense, alcool bien incorporé (on sent qu’il y a des % mais ils sont bien porteurs d’aromes et ne nuisent pas), tourbe, médicinal (antiseptique), sucré (pâte d’amandes?), fruits (pomme verte), sherry (fino?) et oeufs de poisson en arrière fond Bouche: Attaque douce, devient plus intense après quelques econdes, la tourbe domine les autres arômes sans pour autant „tuer“ ces arômes, la bouche reste en retrait par rapport au nez très plaisant Finale: Moyenne, chauffe le gosier, tourbe sèche Avec eau: Nez moins intense et complexe, plus sucrée, la bouche devient encore plus douce mais la dominante trourbée reste
88/1002009

TTN

Vieil or à reflets orangés Au nez, c'est dabord l'aspect tourbé qui fait son apparition un peu "bouzeux", légérment vineux avec la présence de sucre roux, et avec des notes d'épices douces. A l'aération davantage de fruits (figues, dattes) et de fumée apparaissent. La bouche est grasse, moelleuse et très équilibrée. L'alcool est parfaitement intégré. Joli harmonie entre les fruits et la fumée de tourbe qui explose en bouche. La finale est très longue, interminable, sur le réglisse la fumée et le sel. Un malt splendide, succulent, bref j'adore!
93/1002009

Back

00524328_1300_158.jpg