JM166696a_1300_157.jpg

Royal Brackla (Cadenhead) - Bourbon Barrel 1992-2007 - 14 ans - 57,9%
15F: 88/100


Royal-Brackla Bourbon Barrel 1992-2007

BT2010
Bouteille proposée par:
Jean-Michel
nr:
2010-9
Embouteilleur:
Cadenhead
Age:
14 ans
Taux d'alcool:
57,9%
Collection:
Authentic Collection
Détails bouteille:
distillation: 1992 embouteillage 2007
Bourbon barrel
Cote moyenne
88/100
(88,27)
Classe de prix:

Back

Piazzolla

Nez: très Clynelish. Fruits/miel et cire. Envoutant. Du boisé par la suite. Un peu sage malgré tout.
Bouche: assez vif. Plus sur des notes ameres & grillées que le nez. Attaque plus sucrée ensuite même si l'amertume revient. Bouche moins séduisante que le nez. Creme patissière. Côté farineux.
Finale: décroit doucement, peu intense.
88/1002010

Mars

Nez : Whisky gras avec un peu de solvant, beaucoup de malt (boulangerie, pain chaud). On a aussi pas mal de vanille et de fruits (poire, pomme, coing). Un peu de bois précieux et un petit coté résineux. C'est bien fondu et sucré. Après une longue aération, le solvant disparait et les fruits se font exubérants. On a un petit coté bonbon sucré.
Bouche : L'alcool est assez bien intégré mais c'est un cask strength selon moi. C'est très sucré et malté avec une bonne dose de fruits et de noix de coco. Légère présence de bois précieux.
Finale : Toujours aussi sucré et malté avec le fruité qui est plus présent qu'au nez/bouche. Pas mal d'épices (canelle, sauge, thym)et quelques tanins du bois. Un peu de résine et de cire aussi. La finale est longue
90/1002010

Dede

Couleur : Or pâle. Collerette assez fine se séparant en gouttelettes : CS autour 55°. Nez : Un peu alcooleux, mais sur des parfums doux. Sucre vanillé, loukoums à la rose. Puis l'ensemble se fait plus fruité. On évolue sur la poire juteuse, de la cerise bigarreau, un soupçon de pêche blanche. Un joli panier printanier, frais et suave à la fois. L'aération apporte beaucoup de rondeur. Seconde dégustation : le sucre vanillé est encore plus présent, on perçoit quelques notes vineuses et l'alcool moins présent. Hormis cela, pas d'évolution notable. Avec un peu d'eau, comme souvent, le whisky devient plus vert, il perd en suavité, mais
Bouche : Plus verte que le nez. La texture est fluide sans être trop légère. L'attaque est douce, mais le milieu de bouche chauffe sans se départir d'une belle suavité. Noyaux de pêche, eau de vie de poire. L'alcool est bien intégré, même si l'on sent bien sa puissance. Seconde dégustation : essayons avec un peu d'eau. Ca ne lui réussit pas. Il perd en douceur fruitée et développe une amertume de fruits verts sans que la morsure de l'alcool ne s'atténue. Avec plus d'eau, ça s'effondre. Dommage.
Finale : De longueur moyenne, elle est dans le prolongement de la bouche, sur une légère amertume de fruits verts accompagnée de douceur sucrée.
88/1002010

Corbuso

Couleur : Vieil Or.
Nez : Très doux et fruité, avec un peu de melon, de mandarine. Légèrement fumé et terreux.
Bouche : Malté, doux, légèrement épicé, sur le gingembre, l’amidon et quelques pommes.
La finale est longue, très fruitée, sur le melon, la mangue, un peu de mandarine et de vanille. Dilué, il devient très épicé.
88/1002010

Savoureur

Aspect: ot jaunâtre, fines jambes qui s'écoulent lentement
Nez: intensité légère à moyenne, alcool bien intégré, pâte d'amandes sucrée, floral, malté, touche acidulée en arrière fond (genre fruits rouges pas mures)
Bouche: intensité moyenne à forte, attaque crémeuse et sucrée, puis plus acidulée avec des fruits et du poivre doux
Finale: courte à moyenne Avec eau: pas de changement majeur
86/1002010

ALouis

Couleur: Or
Nez: très fin sur la vanille, des traces de noix de coco en fond et le raisin très mur, presque des notes de muscat. L'eau fait ressortir les notes vanillées, sur le sucre vanillé et un beau bouquet de fleurs.
Bouche: La bouche est plus boisée, elle, un fût de bourbon actif avec sa vanille, ses noix de coco et une légère astringence. Avec un peu d'eau, l'astringence disparaît et les saveurs sont plus fondues. Des épices apparaissent alors ainsi que des oranges amères puis la vanille revient.
Finale assez longue et chaleureuse.
89/1002010

Gaxmalt31

Nez: Pâtissier, sherry, boisé, miel, calisson, le nez le plus équilibré du blind.
Bouche: Légère amertume, boisé, agrume. Gras en bouche.
Final: longue et crémeuse.

92/1002010

PatGVA

Nez : rond, thé, très propre, curcuma, note d'amande, marzipan, alcool paille
Bouche : infusion, thé, équilibré, paille humide
Finale : long, frais céréale, alcool

84/1002010

Korova

Robe: Or clair
Nez: Sucré, vanillé, sur les fruits (ananas, mandarine), un peu de pâte d'amande, évolue sur le gâteau au yaourt avec toujours ce fruité en fond.
Bouche: Vanillée, épicée et fruitée (toujours l'ananas), légèrement boisée (sans amertume)
Finale: Douce et Boisée sur les même notes que la bouche.
88/1002010

Canis_Lupus

1ère dégustation – 02/10/2010 Robe: Or clair Nez: 1er nez plaisant, fruité. Les fruits commencent par se développer légèrement puis, s’estompe pour laisser place à des notes plus sèches, plus céréalières accompagnées d’une légère fraîcheur mentholée. Puis les fruits reviennent. Ce nez est un peu joueur, il alterne entre le fruité et le céréalier. L’ajout d’eau le rend beaucoup plus pâtissier et gourmand. Bouche: Attaque huileuse, épicée, sur l’alcool de fruit, complexe. L’eau amoindrit grandement la bouche, tour en révélant un peu d’épice et en rendant la bouche un peu plus alcooleuse. Final : Dans la lignée de la bouche, en s’enrichissant. Tout comme la bouche, la finale est affaiblit par l’eau. Mon impression : Classieux et élégant, plaisant, intrigant. Donne l’envie d’y revenir pour essayer de mieux le comprendre. 88/100 2ème dégustation – 12/11/2010 Robe: Or clair Nez: 1er nez sur des fruits acidulés doux, bonbons chimiques, fraise Tagada. Evolue ensuite sur des notes de chocolat au lait, chocolat blanc ainsi que des notes pâtissières, sur la génoise, le boudoir. C’est vraiment très gourmand. Un peu de croûte de pain. Sirop d’orgeat. L’ajout d’eau apporte de très nettes notes grillées, fruits confits, pâtes de fruits. Bouche: Attaque très douce, onctueuse. Difficile à percevoir au début, elle évolue petit à petit sur les notes perçues au nez, mais beaucoup plus faiblement. Avec de l’eau, l’attaque est encore plus douce, mais les saveurs agréables disparaissent au profit d’une amertume trop brutale et prononcée en fin de bouche. Final : La finale est dans le prolongement de la bouche et du nez, mais plus expressive que la bouche. Une note amère apparaît à mi final. L’eau adoucit et harmonise beaucoup cette finale. Trop peut-être, car on y discerne plus grand-chose. Mon impression : Un joli nez, très agréable, mais avec un petit manque de ‘‘plus’’. La bouche est pareille, en moins bien. La finale est au niveau du nez. L’ajout d’eau n’influence pas la qualité du nez, ou son expressivité, mais le fait glisser sur d’autres notes tout aussi agréables. Par contre, la bouche et la finale sont vites débordées dés la première goutte d’eau. Un whisky sans doute déjà pas mal dilué, à la limite du trop. Dommage, avec quelques degrés de plus, la note aurait été encore plus haute. 88/100
88/1002010

Francky

belle couleur jaune cuivré
Nez très fruité, pruneau, hydromel Bouche très fruitée / sucrée, alcool assez présent, légèrement vanillé, côté viandé assez surprenant.
Finale assez longue
90/1002010

Amor57

Le premier nez est prenant, saisissant, intense et complexe. Cette richesse, qui vaut subtilité, est à la base un ensemble fondu mêlant vanille et minéral, de rares épices dont la cardamome et une nette cannelle, de la menthe, de la poire. Et puis arrivent en cascade d’autres fruits tels la tangerine, la pomme, la quetsche. Avec de l’aération le côté floral se développe pour parfaitement équilibrer les autres flaveurs, avec lesquels il joue à cache-cache. En bouche l’attaque est douce, dense et rapidement des épices, du menthol, de la pistache, des noix font leur apparition. Et puis du bois, de l’humus ou des champignons frais viennent compléter le panel. La finale d’une très belle longueur présente une belle fraîcheur mentholée, une amertume extrêmement plaisante à base de café, de cacao, le vrai, pas celui des tablettes à 200% de cacao, mais celui qui sèche au soleil sur les claies et adoucie par le bol de lait tiède. Que dire ? C’est un grand whisky, et en plus j’adore ! Que demander de plus ?
90/1002010

Bugsbunna

Nez très floral, printanier, avec des champs de blé en fond. Cire et miel, bonbon au citron Très belle acidité en bouche, vraiment remarquable, dans un registre que j'affectionne particulièrement : orge, citron confit, petit lu, une pointe de café sur la fin Longue finale, dans le même registre, en plus pâtissier (tarte au citron meringuée), avec une légère amertume J'aime beaucoup (mais j'ai oublié de mettre une note... damned ! et pas le temps de regoûter, alors je vais mettre 89, de mémoire)
89/1002010

Jean-Michel

Couleur : Vieil or. Nez : Bouffée franche d'alcool. Flacon d'Ether fraîchement ouvert. Mordant et vigoureux. Hespéridées. A fond sur la bergamote et le cédrat. Notes citriques. Evoque un bon Tequila. Pommes sauvages pas mûres. Feuilles d'ananas. S'adoucit d'une touche miellée. Crème au citron.
Bouche : Sans grande surprise. Le caractère citrique du nez est adouci par une bonne dose de vanille. Marshmallow et purée de banane. Et une pointe florale intéressante (eau de fleur d'oranger), mais l'ensemble reste un peu simple. Evolue sur une note mentholée rafraîchissante. Bonne intégration de l'alcool. Grande fluidité.
Finale : Retour de la vanille et d'une jolie sensation pâtissière (gâteau à la banane). Commentaire : Un malt assez sophistiqué. Démarre comme une eau de toilette toute en notes de tête, se termine sur le gâteau à la banane.
83/1002010

Bpoujol

Robe or.
Nez rond et riche. Mielleux (miel de fleurs), cireux, un peu sucré, acidulé. Premier nez exubérant. Fruits jaunes.
La bouche est la parfaite continuité du nez. Attaque très fruité. Mielleux et cireux.
Finale longue, sur les fruits, cire et un peu de céréales.
Highlands ? Clynelish ? env 30y ? 52% ?
91/1002010

Back

00524536_1300_151.jpg