Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1176
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par SimonOHA »

Clynelish 1995 Signatory Vintage pour LMDW : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... sh-1995-sv

Nez sur les fruits secs classiques mais cuits, ce qui les a transformés en fruits à noyaux plus rouges type cerise noire, avec beaucoup d'orange sanguine. Puissant sur les épices : poivre, cannelle, muscade. La cire est finalement assez discrète et en retrait. Ça sent vraiment bon.

Bouche puissante en tension sur les épices, un peu trop de poivre pour moi. Même ressenti sur les fruits qu'au nez, pas mal d'orange sanguine avec du caramel légèrement brûlé (sans fumée). La cire est vraiment derrière par rapport à ce qu'on a déjà vu chez Clynelish. Pointe acide et métallique, parfois sulfurée, très agréable.

Finale sur un fond de fruits oubliés dans le chaudron avec une légère amertume de gingembre, un peu de chocolat amer, floral sur la bruyère amère. Bref, c'est amer, mais pas trop.

Un très beau Clynelish sherry, très bien fait. Peut-être un poil trop épicé et puissant pour moi, mais vraiment excellent, 90.

--

Glenrothes 1997 20yo Whisky-Doris : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... es-1997-wd

Nez intense et puissant sur le brou de noix. Beaucoup d'agrumes cuivrés, mélasse de figues et pruneaux, c'est épais. Pas trop de soufre, mais il est là. Liqueur d'expresso sec et amer. Ça sent le sherry dirty tout ça.

Un mélange de tout ce qui a été relevé au nez, tout dans le paradoxe : doux et précieux sur le bois, les noix et les agrumes, mais puissant et sec sur les épices, les fruits secs, l'expresso.

Finale longue et chaude sur les noyaux de cerises, le chocolat noir, la mine de crayon diluée et le tabac. Pain d'épices.

Dirty et gourmand comme on aime, 91.
jazza
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 899
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jazza »

2 soirs / 2 line up identiques

Le Gus't, Speyside Distillery 1994/2021 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... y-1994-leg
Au nez (après un bon 25/30min sinon c'est timide) de la crème catalane à la vanille et des zestes d'oranges, accompagnée d'un biscuit aux zestes de citron
En bouche, la texture est crémeuse, soyeuse, moins ronde que le nez, ça tire plus sur des agrumes, des amandes et des abricots pas complètement mûrs
La finale est moyennement longue, avec beaucoup plus d'épices type poivre, noix de muscade

Il manque à mon goût quelques degrés, mais c'est très expressif, délicat et fin, comme souvent chez Le Gus't finalement.
90/91

Kavalan Virgin Oak conquête : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... valan-2009
Au nez, un bain de fruits exotiques au 1er abord, avec de la noix de coco, des mangues, des fruits de la passion, mais après un certains temps, du bois précieux et la cire dédiée qui va avec, apparaissent, mais aussi du cuir et des amandes grillées. Après la première gorgée, le nez semble être un cousin d'un Foursquare.
En bouche la texture est grasse et épaisse, c'est plus boisé que le nez et plus cracra. On y trouve plutôt de l'orange amère, du chocolat noir et toujours cette noix de coco.
La finale est moyenne/longue, avec les fruits tropicaux de nouveau plus présents, les tannins du bois et la dernière note est vraiment sur la coco et le chocolat.
90/91

Il m'a donné envie de continuer sur du rhum, du coup ... :

Triplette de Foursquare :
ECS 2009 : rond, fruité, gourmand au nez
Elliott Erwitt 16yo : plus austère, moins séduisant, mais plus intense et structuré au nez
Plenipotenziario : la même idée, mais en plus complexe, avec des notes de chocolat noir, de l'orange et du bois en plus, nez splendide

ECS 2009 : assez simple, du pur plaisir sans prise de tête, sur des fruits moelleux, la gourmandise à l'état pur. 88
Eliott Erwitt 16yo : beaucoup plus précis, plus sec, plus complexe, avec un bel équilibre de fruits et de bois. Super sharp et équilibré. 91
Plenipotenziario : plus épais, boisé, profond, mais moins complexe en bouche qu'au nez. 90
Dernière modification par jazza le 13 mai 2022, 00:48, modifié 1 fois.
Gaet59
Distillateur
Distillateur
Messages : 439
Inscription : 08 sept. 2020, 22:37

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par Gaet59 »

Le Elliot est vraiment trop sec.
Je n'ai rien aimé de cette gamme mais peu vont les ouvrir de toute facon.

Le 2009 est bien plus clasique et plaisant. On a la trame FS classique mais cest ce qu'on vient chercher.

Le pleni je ne l'ai pas goute. Il est bon dapres les échos mais le prix pique trop.

Pour le Speyside jai hate de gouter mon sample en attendant ma bouteille.
#rien de tel qu’un Peel dans un verre à moutarde
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par amaury »

On peut réduire un whisky mais pas lui ajouter des watts! Cette série de Burnside a perdu pas mal de % en vieillissant.
L'avantage des années 80, c'est que les distilleries manquaient de liquidité pour acheter des casks vide et donc réduisaient moins avant la mise en fût. Ils ont plus de capacité à vieillir.
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 19102
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par canis lupus »

amaury a écrit : 13 mai 2022, 14:20On peut réduire un whisky mais pas lui ajouter des watts!
Techniquement, si. On peut augmenter le degré d'alcool de n'importe quelle boisson alcoolisée de la même façon qu'on obtient des bières à 40% et plus.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3678
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par cthulhu »

Ouaip. il "suffit" de les elever dans des conditions seches et l'eau s'evaporera plus vite que l'alcool.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Like on facebook
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3018
Inscription : 19 janv. 2007, 11:52

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par cosinus »

C'est ce qui s'observe pour certains bourbons
Avatar de l’utilisateur
amaury
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1700
Inscription : 03 mai 2013, 18:53

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par amaury »

Oui mais non voyons! ;-)
On peut aussi mettre de l'alcool à bruler aussi à ce compte là. :obscene-drinkingdrunk:
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11517
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

canis lupus a écrit : 13 mai 2022, 14:45
amaury a écrit : 13 mai 2022, 14:20On peut réduire un whisky mais pas lui ajouter des watts!
Techniquement, si. On peut augmenter le degré d'alcool de n'importe quelle boisson alcoolisée de la même façon qu'on obtient des bières à 40% et plus.
Là c'est la version extrême par congélation. Mais comme l'a évoqué Cthulhu, des chais très secs, comme parfois au Japon (les vieux Karui au-dessus de 60°...), peuvent suffire.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3789
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par wisekycourse »

C'est quel embouteilleur qui remontait le degré alcoolique à 40 voir 40,1 deg (légende ou pas !!) sur des vieux jus de 40 années ??
jazza
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 899
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par jazza »

Gaet59 a écrit : 13 mai 2022, 00:30 Le Elliot est vraiment trop sec.
Je n'ai rien aimé de cette gamme mais peu vont les ouvrir de toute facon.

Le 2009 est bien plus clasique et plaisant. On a la trame FS classique mais cest ce qu'on vient chercher.

Le pleni je ne l'ai pas goute. Il est bon dapres les échos mais le prix pique trop.

Pour le Speyside jai hate de gouter mon sample en attendant ma bouteille.
Velier n'est plus là pour être bu depuis un petit temps on dirait oui ... vu sur la baie : le quartet des E.Erwitt : 11 250€ :???: :shock:

Les goûts et les couleurs, comme toujours, le 2009, est un bonbon gros plaisir, les 2 autres sont situés ailleurs et j'ai justement aimé ce côté plus sec (toute proportion gardée)

le pleni se trouve entre 160 et 200, vu la bête, et le délire Velier sur le 2nd marché ça reste "honnête". Tous les autres de la série sont bien plus chers.
amaury a écrit : 13 mai 2022, 14:20 On peut réduire un whisky mais pas lui ajouter des watts! Cette série de Burnside a perdu pas mal de % en vieillissant.
L'avantage des années 80, c'est que les distilleries manquaient de liquidité pour acheter des casks vide et donc réduisaient moins avant la mise en fût. Ils ont plus de capacité à vieillir.
Je ne me plains pas hein :cool: je sais juste que mon sweet spot est à 52°, en dessous de 48/50°ça manque un chouille souvent pour moi.

Très belle sélection en tout cas encore !
SimonOHA
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1176
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par SimonOHA »

Yamazaki 18yo : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 8-year-old

Nez d'une superbe intensité pour un réduit. Figues et abricots secs, belle aération sur la pêche et les cerises au sirop. Léger vernis. Quelques effluves d'herbe sèche. Miel de noisetier, pointe de cannelle et de vanille. Crème de mangue et banane.

Bouche excellente, bien fruitée sur des fruits secs et du jus de noisettes. Écorce de mandarine, saupoudré d'épices qui apportent une jolie fraicheur à l'ensemble : cannelle et muscade. Réduction vraiment bien faite malgré un côté légèrement aqueux. Mini astringence cuivrée en fin de bouche, agréable.

Finale chocolatée, brioche à la glue, fruits à noyaux secs (pêche et prune).

Une gourmandise à la fois simple et complexe. Très plaisant à déguster, 91.

--

Hakushu Heavily Peated bottled 2010 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... ily-peated

Nez sur les vieux bandages en plastique, vernis/solvant médicinal, mousse d'arbre bien ciselée. Fraicheur minérale qui pénètre loin dans les narines.

Bouche crémeuse sur un parfait au citron fumé. Écorce de bois humide avec de la mousse gorgée d'humidité.

Finale sur de vieux bandages plongés dans une substance médicinale. Minéral et frais, légèrement salin. Seau de cendres.

Pas mes goûts, mais bon et bien fait, 87.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11517
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Jamais été fan de ce Yamazaki 18yo. Sinon, une petite déception pour moi hier avec ce Glenglassaugh 1972 Batch 1 : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... saugh-1972

Alors oui, c'est très complexe, très fondu et très équilibré, avec un très beau nez tout en finesse, sherry sur fruits compotés, vieille bibliothèque et tout le toutim... Oui mais il manque ce brin de folie et d'exubérance qui fait que je reste sur ma faim. 91/100 parce qu'objectivement c'est très bien fait, mais faut croire que c'est pas plus ma came que ça. D'ailleurs j'ai un 1972 Caminnecci C#2896 que je pourrais être tenté d'échanger...
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11517
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Et ce soir un chouette petit Bowmore de chez Daily Dram : https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... re-1995-dd

Un peaty sherry bien équilibré où les arômes gourmands n'ont pas fait disparaître l'iode et les embruns. Quelques agrumes bien typiques des jeunes Bowmore aussi, tout comme le malt fumé. Manque d'intensité aromatique pour être vraiment top, mais un bon whisky plaisir sans prise de tête. Ceci-dit, c'est là qu'on voit l'excellence du rapport q/p d'un Laga 16 qui finalement n'a pas grand chose à envier à ce Bowmore (aller, les 3 volts supplémentaires sont quand même bienvenus). 89/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11517
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lu par dede »

Et aujourd'hui un Lagavulin 12yo 2011. Un Lagavulin 12yo très classique, c'est ciselé, pas de fioritures, pas de gras par-dessus le muscle, sur le combo imparable grosse tourbe/iode-sel/citron. La bouche fait preuve d'une douceur sucrée étonnante qui se marie très bien à ce trio explosif. L'orge maltée fumée est aussi bien présente. Très longue finale où vient s'ajouter l'amertume de la gentiane. Une belle réussite. 90/100.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »