Quel Caroni choisir ?

Modérateur : Modérateurs

patagonia
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 502
Inscription : 23 mars 2013, 03:38

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par patagonia »

Question de goût perso et d'intégration alcoolique. Le sc 2000 velier pour the nectar titrait plus de 70% 70,4?, et c'était très bien intégré à mon goût.
En revanche les 1ers hangars chez caroni, je les avais trouvés brûle gueule et pourtant, ils titraient moins.
LongJohnSilver
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 213
Inscription : 19 nov. 2016, 14:19

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par LongJohnSilver »

Comme tu le constates, ces prix de ne veulent pas dire grand chose. Les prix varient d'un site d'enchères à un autre et d'un mois sur l'autre. Et ce alors même qu'il peut en rester disponible quelque part à prix de sortie. Il y a beaucoup de couillons dans ce monde :roll
SimonOHA a écrit : 10 juin 2020, 23:40 C'est normal d'avoir un degré d'alcool aussi élevé après 20yo passé en tropical ? Je croyais que le degré alcoolique baissait d'années en années ?
Le degré final dépend :
- Du degré sorti d'alambic / colonne;
- De la réduction avant la mise en fût;
- Et l'évolution va dépendre de l'hygrométrie dans le chais. Un chai "humide", avec un taux d'humidité important, favorise l'évaporation de l'alcool ce qui va abaisser progressivement le degré.

Il y a sûrement d'autres éléments à prendre compte mais ce sont les principaux. le vieillissement tropical ne change rien à ça (je crois). Ils se prenaient pas trop la tête chez Caroni je pense pour du simple rhum d'assemblage et enfûtait à plutôt haut degré. Alors que la tendance est à l'inverse de nos jours car un trop haut degré d'alcool "attaque" plus rapidement le fût. La SWA a déterminé que le degré optimal était de 63,5° pour le whisky je crois. Chaque distillerie a ses pratiques comme Neisson qui réduit progressivement certains rhums au cours de la maturation ce qui peut conduire à des "bruts de fût" à très bas degré, ex: 43°.
SimonOHA
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 266
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par SimonOHA »

LongJohnSilver a écrit : 12 juin 2020, 11:58 Comme tu le constates, ces prix de ne veulent pas dire grand chose. Les prix varient d'un site d'enchères à un autre et d'un mois sur l'autre. Et ce alors même qu'il peut en rester disponible quelque part à prix de sortie. Il y a beaucoup de couillons dans ce monde :roll
SimonOHA a écrit : 10 juin 2020, 23:40 C'est normal d'avoir un degré d'alcool aussi élevé après 20yo passé en tropical ? Je croyais que le degré alcoolique baissait d'années en années ?
Le degré final dépend :
- Du degré sorti d'alambic / colonne;
- De la réduction avant la mise en fût;
- Et l'évolution va dépendre de l'hygrométrie dans le chais. Un chai "humide", avec un taux d'humidité important, favorise l'évaporation de l'alcool ce qui va abaisser progressivement le degré.

Il y a sûrement d'autres éléments à prendre compte mais ce sont les principaux. le vieillissement tropical ne change rien à ça (je crois). Ils se prenaient pas trop la tête chez Caroni je pense pour du simple rhum d'assemblage et enfûtait à plutôt haut degré. Alors que la tendance est à l'inverse de nos jours car un trop haut degré d'alcool "attaque" plus rapidement le fût. La SWA a déterminé que le degré optimal était de 63,5° pour le whisky je crois. Chaque distillerie a ses pratiques comme Neisson qui réduit progressivement certains rhums au cours de la maturation ce qui peut conduire à des "bruts de fût" à très bas degré, ex: 43°.
ha ouais je savais pas que ça existait des brut de fut à 43. Quoique après tout le Nikka from the barrel ce n'est "que" 51%.
Avatar de l’utilisateur
niko
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1336
Inscription : 18 févr. 2015, 08:29

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par niko »

J'ai du mal à saisir la méthode de choix.
C'est en fonction du degré alcoolique et de la durée du vieillissement (âge) et du lieu de vieillissement ? Autant jouer au loto alors ^^

Bref, bonne recherche, ou plutôt bonne chance :mrgreen:
Rhodanian connection.
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3143
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par Von Barton »

SimonOHA a écrit : 12 juin 2020, 12:39
LongJohnSilver a écrit : 12 juin 2020, 11:58 Comme tu le constates, ces prix de ne veulent pas dire grand chose. Les prix varient d'un site d'enchères à un autre et d'un mois sur l'autre. Et ce alors même qu'il peut en rester disponible quelque part à prix de sortie. Il y a beaucoup de couillons dans ce monde :roll
SimonOHA a écrit : 10 juin 2020, 23:40 C'est normal d'avoir un degré d'alcool aussi élevé après 20yo passé en tropical ? Je croyais que le degré alcoolique baissait d'années en années ?
Le degré final dépend :
- Du degré sorti d'alambic / colonne;
- De la réduction avant la mise en fût;
- Et l'évolution va dépendre de l'hygrométrie dans le chais. Un chai "humide", avec un taux d'humidité important, favorise l'évaporation de l'alcool ce qui va abaisser progressivement le degré.

Il y a sûrement d'autres éléments à prendre compte mais ce sont les principaux. le vieillissement tropical ne change rien à ça (je crois). Ils se prenaient pas trop la tête chez Caroni je pense pour du simple rhum d'assemblage et enfûtait à plutôt haut degré. Alors que la tendance est à l'inverse de nos jours car un trop haut degré d'alcool "attaque" plus rapidement le fût. La SWA a déterminé que le degré optimal était de 63,5° pour le whisky je crois. Chaque distillerie a ses pratiques comme Neisson qui réduit progressivement certains rhums au cours de la maturation ce qui peut conduire à des "bruts de fût" à très bas degré, ex: 43°.
ha ouais je savais pas que ça existait des brut de fut à 43. Quoique après tout le Nikka from the barrel ce n'est "que" 51%.
Sur les whisky, il y a des bruts de fut de 35 ou 40 ans qui ne titrent pas plus que 40,6 par exemple...
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
SimonOHA
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 266
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par SimonOHA »

Von Barton a écrit : 12 juin 2020, 12:53
SimonOHA a écrit : 12 juin 2020, 12:39
LongJohnSilver a écrit : 12 juin 2020, 11:58 Comme tu le constates, ces prix de ne veulent pas dire grand chose. Les prix varient d'un site d'enchères à un autre et d'un mois sur l'autre. Et ce alors même qu'il peut en rester disponible quelque part à prix de sortie. Il y a beaucoup de couillons dans ce monde :roll
SimonOHA a écrit : 10 juin 2020, 23:40 C'est normal d'avoir un degré d'alcool aussi élevé après 20yo passé en tropical ? Je croyais que le degré alcoolique baissait d'années en années ?
Le degré final dépend :
- Du degré sorti d'alambic / colonne;
- De la réduction avant la mise en fût;
- Et l'évolution va dépendre de l'hygrométrie dans le chais. Un chai "humide", avec un taux d'humidité important, favorise l'évaporation de l'alcool ce qui va abaisser progressivement le degré.

Il y a sûrement d'autres éléments à prendre compte mais ce sont les principaux. le vieillissement tropical ne change rien à ça (je crois). Ils se prenaient pas trop la tête chez Caroni je pense pour du simple rhum d'assemblage et enfûtait à plutôt haut degré. Alors que la tendance est à l'inverse de nos jours car un trop haut degré d'alcool "attaque" plus rapidement le fût. La SWA a déterminé que le degré optimal était de 63,5° pour le whisky je crois. Chaque distillerie a ses pratiques comme Neisson qui réduit progressivement certains rhums au cours de la maturation ce qui peut conduire à des "bruts de fût" à très bas degré, ex: 43°.
ha ouais je savais pas que ça existait des brut de fut à 43. Quoique après tout le Nikka from the barrel ce n'est "que" 51%.
Sur les whisky, il y a des bruts de fut de 35 ou 40 ans qui ne titrent pas plus que 40,6 par exemple...
Mais du coup, le Caroni 21yo de Velier, brut de fut, vieillissement tropical à 58%, il ne devrait pas être moins fort si on suit cette logique ?
Avatar de l’utilisateur
juju cassoulet
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4678
Inscription : 28 juin 2015, 22:59

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par juju cassoulet »

Le degré de mise en fut des caroni a varié, et la serie 12 15 17 21 suit une logique differente des single cask ou millesimes
Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2587
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par greg_0277 »

SimonOHA a écrit : 12 juin 2020, 12:39

ha ouais je savais pas que ça existait des brut de fut à 43. Quoique après tout le Nikka from the barrel ce n'est "que" 51%.
Lui c'est plutôt un brut de fûtS alors car pour qu'il titre toujours à 51°, là aussi il faudrait jouer au loto.

De mon côté je crois aussi que le degré d'alcool ne doit pas être un facteur de choix. L'âge déjà plus, le lieux vieillissement aussi.
Sans dire que le vieillissement tropical est la référence car j'ai adoré le Caroni Embouteillé par "L'esprit": Beaucoup plus fin que les Vélier, moins concentré, moins sur le côté phénolique mais un fruité incomparable.
Bref, ça dépend de ce que tu recherches mais c'est vrai que le signe distinctif que Caroni à marqué à l'époque, c'est chez Vélier qu'on le retrouve et, pour le moment, je n'en ai jamais goûté d'identique chez les autres IB.
LongJohnSilver
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 213
Inscription : 19 nov. 2016, 14:19

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par LongJohnSilver »

niko a écrit : 12 juin 2020, 12:48 J'ai du mal à saisir la méthode de choix.
C'est en fonction du degré alcoolique et de la durée du vieillissement (âge) et du lieu de vieillissement ? Autant jouer au loto alors ^^

Bref, bonne recherche, ou plutôt bonne chance :mrgreen:
C'est un critère à étudier comme tant d'autres comme l'a fait Buffalo Trace avec le Single Oak Project.
Von Barton a écrit : 12 juin 2020, 12:53 Sur les whisky, il y a des bruts de fut de 35 ou 40 ans qui ne titrent pas plus que 40,6 par exemple...
Oui du coup brut de fût n'a pas beaucoup de sens si on ne sait pas quelle a été la réduction initiale.
SimonOHA a écrit : 12 juin 2020, 13:16 Mais du coup, le Caroni 21yo de Velier, brut de fut, vieillissement tropical à 58%, il ne devrait pas être moins fort si on suit cette logique ?
Le 21 n'est pas brut de fût, il est réduit 57,18° soit 100 "imperial proof" / "navy strength".



Pour ces réductions particulières de Neisson, Cyril en parlait dans un commentaire ici :
https://durhum.com/neisson-2005-2/
LongJohnSilver
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 213
Inscription : 19 nov. 2016, 14:19

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par LongJohnSilver »

greg_0277 a écrit : 12 juin 2020, 13:44 Lui c'est plutôt un brut de fûtS alors car pour qu'il titre toujours à 51°, là aussi il faudrait jouer au loto.

De mon côté je crois aussi que le degré d'alcool ne doit pas être un facteur de choix. L'âge déjà plus, le lieux vieillissement aussi.
Sans dire que le vieillissement tropical est la référence car j'ai adoré le Caroni Embouteillé par "L'esprit": Beaucoup plus fin que les Vélier, moins concentré, moins sur le côté phénolique mais un fruité incomparable.
Bref, ça dépend de ce que tu recherches mais c'est vrai que le signe distinctif que Caroni à marqué à l'époque, c'est chez Vélier qu'on le retrouve et, pour le moment, je n'en ai jamais goûté d'identique chez les autres IB.
Tropical / continental, bas degré / haut degré, jeune / vieux etc, tout ça ne veut pas dire grand chose, on trouve le pire comme le meilleur à tous les niveaux. Bien sûr il ne faut pas attendre la même chose d'un spiritueux de 2 ans d'un autre de 20 ans ^^

J'ai appris un truc intéressant il y a quelques jours dans un podcast de Cyrille Lawson. On lui faisait justement remarquer que les SC avaient le même degré, 47,8% (ils ne sont pas présentés comme BDF). Il a expliqué qu'en brassant le rhum, on pouvait modifier légèrement abaisser l'ABV, d'environ un demi degré, généralement suffisant pour l'amener à 47,8%. 47,8% était le degré de leur premier SC HSE 1998 ils sont restés sur ce degré qui marchait bien pour eux. Il a aussi expliqué parfois réduire très légèrement ;)
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3143
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par Von Barton »

LongJohnSilver a écrit : 12 juin 2020, 13:57
Von Barton a écrit : 12 juin 2020, 12:53 Sur les whisky, il y a des bruts de fut de 35 ou 40 ans qui ne titrent pas plus que 40,6 par exemple...
Oui du coup brut de fût n'a pas beaucoup de sens si on ne sait pas quelle a été la réduction initiale.


Ben, concernant le brut de fût, je prenais l’exemple du 40,6%, c’est pour un HP 29yo Cadenhead ( celui que Florian a splite dernièrement ), il a dû être mis en fût à 63,5%, et a, en 29 ans, perdu un peu plus de 20%... ça n’en reste pas moins un brut de fût pour autant, étant donné que le distillat n’a pas connu de dilution depuis le moment où il a été mis en fût.
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
SimonOHA
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 266
Inscription : 07 févr. 2020, 11:55

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par SimonOHA »

niko a écrit : 12 juin 2020, 12:48 J'ai du mal à saisir la méthode de choix.
C'est en fonction du degré alcoolique et de la durée du vieillissement (âge) et du lieu de vieillissement ? Autant jouer au loto alors ^^

Bref, bonne recherche, ou plutôt bonne chance :mrgreen:
Rien de tout cela, c'est juste pleins de questions que je me pose. La vraie méthode c'est juste l'envie irrationnelle et l'opportunité.
La plupart des Caroni Velier doivent se choper en enchères et j'avais envie de m'acheter un Caroni maintenant et de ne pas devoir batailler pour l'obtenir.

J'ai vu celui-ci passer. J'ai juste pensé : du Caroni, 20 ans SC full proof, je connais pas l'IB c'est pas grave. Allons voir quelques notes de dégustations : ok ça a l'air quand même très sérieux. La bouteille est sympathique en plus, allez on se fait plaisir on verra bien.

Je suis venu vous en parler parce que vu que j'allais le prendre, pour le même prix j'avais 3 titrages d'alcool différent, je me demandais si quelqu'un l'avait déjà goûté (également pour soit confirmer que c'était une pépite ou alors au contraire si vous étiez 3 à me dire : surtout n'achète pas c'est une énorme daube, là j'aurais sûrement écouté.). Si je n'avais pas eu le choix j'aurais choisi celui qui était dispo.

Mais j'ai conscience (désormais) que c'était pas forcément la bonne approche pour goûter Caroni.
LongJohnSilver a écrit : 12 juin 2020, 13:57 Le 21 n'est pas brut de fût, il est réduit 57,18° soit 100 "imperial proof" / "navy strength".

Pour ces réductions particulières de Neisson, Cyril en parlait dans un commentaire ici :
https://durhum.com/neisson-2005-2/
Au temps pour moi, je pensais que tous les Velier au dessus de 55% c'était du brut de fut.
greg_0277 a écrit : 12 juin 2020, 13:44 Lui c'est plutôt un brut de fûtS alors car pour qu'il titre toujours à 51°, là aussi il faudrait jouer au loto.
Effectivement.
louls
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 347
Inscription : 29 mai 2017, 21:14

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par louls »

Tu réfléchis un peu trop
:obscene-drinkingcheers: :pp?
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2871
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par wisekycourse »

louls a écrit : 12 juin 2020, 16:00 Tu réfléchis un peu trop
ah ,ça me rassure qq qui réfléchit un peu trop!
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2871
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Quel Caroni choisir ?

Message non lu par wisekycourse »

bref,
perso je prends et je goute!
je peux passer du rhum réduit à non réduit, du jamaicain au martiniquais , des assemblages à des brut de fut,
en fait je m'adapte au produit pour comprendre (enfin essayer) le pourquoi du goût proposé!
pour Caroni, c''est venu quand j'ai dit que je buvais un peu de whisky!
depuis, le peu de caroni que j'ai goûté ne sont pas tous exceptionnels au niveau senteurs, mais exceptionnels au niveau finance!!!
Répondre

Revenir à « A propos des bouteilles de rhum »