La question qui fache ...... La glace

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
hafondecran
Apprenti
Apprenti
Messages : 29
Inscription : 18 juil. 2005, 18:55

La question qui fache ...... La glace

Message non lu par hafondecran »

En ces temps de grosse chaleur, la question se pose : peut-on mettre une glaçon dans un verre de whisky.
Bien qu'il soit acquis par les puristes que la glace "tue" les aromes et anesthésie les papilles, j’avoue que je trouve un certain plaisir à boire, le soir, un Jameson avec un glaçon.
Un whisky léger et tout en rondeur comme celui-ci se porte parfaitement a cette association.

Mais pour en revenir a la question, l’essentiel n’est il pas de ce faire plaisir ?
passionné debutant

http://hafondecran.net
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 795
Inscription : 07 mars 2005, 22:38

Message non lu par Soup »

Pour ma part, pas de glaçon, quelle que soit la saison, tout simplement parce que je trouve que ça n'apporte rien...
C'est un peu comme la rondelle de citron dans la bière blanche, ou pire le coca dans le whisky, au final on arrive quand même à quelque chose de comestible, mais tant qu'à faire autant boire du pulco citron ou du coca seul :D
Pareil pour les glaçons donc à mon avis : étant donné que je supporte assez bien le whisky même par forte chaleur, je n'éprouve pas trop l'envie d'y rajouter un glaçon. Au pire pour désaltérer, un verre d'eau à côté fait très bien l'affaire!
Ceci dit, je comprends assez bien ton point de vue, le whisky glaçon n'est pas en soi mauvais, et le côté frais est sympa.
Damien
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 234
Inscription : 09 juin 2005, 17:11

Message non lu par Damien »

A la Martinique, il fait 30° toute l'année et il ne m'est jamais venu à l'esprit de mettre un glaçon dans mon whisky...
Vous avez des soucis de riches !!!

Un conseil : s'il fait trop chaud, abandonne le whisky en apéritif et garde le simplement pour le digestif.

Damien 8)
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4049
Inscription : 16 févr. 2005, 16:28

Re: La question qui fache ...... La glace

Message non lu par PNicolas »

lewhisky a écrit :j’avoue que je trouve un certain plaisir à boire, le soir, un Jameson avec un glaçon.
D'un autre côté c'est du Jameson ça peut être difficilement pire que sans :lol:

A+
Avatar de l’utilisateur
elzozore
Distillateur
Distillateur
Messages : 452
Inscription : 20 avr. 2005, 22:12

Message non lu par elzozore »

Personnellement, jamais de glace dans mon verre. Si j'ai soif un verre d'eau. Au pire, le verre dans le frigo avant la dégustation.En plus, le glacon ca fond et le Whisky est coupé
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 10:33

Message non lu par antoine »

En effet, pas de glaçons pour moi non plus, mais pour l'irlandais plus fruité cela doit pouvoir passer, mais je suis tout à fait contre dans le Scotch..
berenyce
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 93
Inscription : 11 févr. 2005, 11:37

Message non lu par berenyce »

Pas de glace mais par contre ça m'arrive de mettre le whisky dans le bac à légumes du frigo car chez nous il fait super chaud et le whisky à 30° c'est pas très bon!
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 10:33

Message non lu par antoine »

Pour le ramener plus doucement à température " normale", tu peux le mettre dans une glacière avec des bacs bleus..
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 795
Inscription : 07 mars 2005, 22:38

Message non lu par Soup »

Antoine, par plus doucement, tu entends vitesse de refroidissement, ou température finale?
Parce que si c'est vitesse de refroidissement, je ne pense pas que ça ait réellement d'effet néfaste pour le whisky, il n'y a plus de fermentation dedans depuis longtemps quand il est en bouteille... Ca peut être gênant de le refroidir trop vite quand même?
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 10:33

Message non lu par antoine »

Oui je parle de vitesse de refroidissement..

La température à laquelle je les "amènes" est plus ou moins 19 °, et je fais cela depuis très peu.( en été bien sur!!).
En fait c'est surtout pour pouvoir surveiller la température que j'utilise la glacière, plus que pour la vitesse; car dans le frigo mis à part qu'il descend plus vite, il devient trop froid et pour surveiller et savoir à quelle température il se trouve, c'est difficile.

Sans être froid alors, il garde toute son "l'identité".

Sinon, il faut le "travailler" plus pour qu'il se dévoile à nouveau, ( s'il est trop froid) mais cette expérience de whsiky "froid" est à vivre;: noter et remarquer comment il se révelle progressivement est interessant, mais les "bases" sont un peu bousculées alors.
Exemple, la tourbe se fait relativement discrète même pour un tourbé fort. Je parle ici de l'expérience à La Baule ou les whsikies étaient servi plus froid que 19 ° je crois bien, mais c'est très enrichissant et cela permets une autre approche toute en douceur si j'ose dire, palier par palier. Ils ont aussi été refroidis dans une glacière.

Antoine
Avatar de l’utilisateur
elzozore
Distillateur
Distillateur
Messages : 452
Inscription : 20 avr. 2005, 22:12

Message non lu par elzozore »

antoine a écrit : Sinon, il faut le "travailler" plus pour qu'il se dévoile à nouveau, ( s'il est trop froid) mais cette expérience de whsiky "froid" est à vivre
Ah ! Alors s'il s'agit d'une nouvelle expérience, je dis pas...Vais faire l'essai ce soir même :wink:

je vais voir si on "découvre" progressivement de nouvelles combinaisons.
Avatar de l’utilisateur
Gilles Le Capitaine
Distillateur
Distillateur
Messages : 375
Inscription : 11 févr. 2005, 16:05

Service à basse température

Message non lu par Gilles Le Capitaine »

- Ce Masterclass du 23 juillet laisse des traces, hein Antoine !
- Bérényce a tout à fait raison, de l'utilisation du bac à légumes voire de la porte du frigo, quelques instants - admettons 15/20 minutes tout au plus, conforter la température de service est évidente, se priver d'un whisky alors qu'il fait chaud est une hérésie de premier ordre !
- Pensez tout simplement aux vins, ce que vous ne feriez pas avec ceux-ci, de grâce... ne le faites pas avec vos whiskies ! Quels qu'ils soient !
- Le glaçon va délibérément provoquer un choc thermique, bloquer les arômes suivit d'une dilution excessive !
- Le problème numéro 1, c'est l'entreposage de l'ensemble de nos eaux-de-vie ( whiskies inclus ) et apéritifs soit le placard ou Bar dans la pièce où la température avoisine sans conteste la chaleur. L'idéal serait d'avoir une armoire climatisée. La réflexion est : Nos vins sont-ils stockés dans pareil endroit ? Non. Alors, même combat donc !

A+,
GILLES.
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 10:33

Message non lu par antoine »

Oui, il en laisse, mais j'avais déjà un poil refroidi mes whiskies avant dégustation, avant notre live, mais un peu moins tout de même..

C'est pour cela que j'ai noté cette différence de "montée" en puissance, qui ne se retrouve pas tout à fait quand il "n'est" descendu qu'à 20°..
Avatar de l’utilisateur
Gilles Le Capitaine
Distillateur
Distillateur
Messages : 375
Inscription : 11 févr. 2005, 16:05

La quête du Graal ou..

Message non lu par Gilles Le Capitaine »

- La quête du Graal..ou plutôt, de ce que serait l'approche idéale du Whisky. Revenons à la réalité, nous n'en sommes qu'aux portes de cet univers et, pour bien le comprendre, nous nous devons de l'embrasser !
- Les Blends, les Blends Deluxe, les Vatted malts, les Single Malts, les Single casks, les Casks Strength - du moins en ce qui concerne le Scotch Whisky - Autant de catégorie de Whiskies que de type de Consommations!

** N'est-ce pas génial ? Cela mérite de s'y attarder, non ? **

- Le Whisky est venu à moi tout naturellement, je me suis nourri d'anecdoctes d'hommes qui ont " fait " le whisky ou de distilleries qui ont " fait " l'actualité, bref du tout venant sans distinction des quatre pays producteurs.
- Personnellement, biberonné aux Blends comme nombre d'entre vous, chemin faisant, de part mon activité professionnelle, j'ai porté des priorités quant à l'économie de cette industrie.
- La consommation actuelle va vers les Single Malts, les éditions se sont multipliés par 10 depuis le début des années 90, une ascension fulgurante d'à peine 10 années et puis un flop en 2003, la Grande Distribution en est la cause, elle est tout de même au faîte de la consommation, plus de 70% de la consommation hexagonale toutes activités confondues !!!
- Sûr que le constat devient simple : la Grande Distribution s'empare d'un marché non négligeable, impose délibérement ses lois, tire inexorablement vers le bas le prix et porte au pilori les fournisseurs comme les distributeurs. Noble cause : conforter l'achat du consommateur certes, mais l'un de va pas sans l'autre, le single malt se prend un bouillon malgré l'offre. Tant pis, la GD multiplie les Foires aux Whiskies, flanque en pâtures du Macallan, des expressions single casks et casks strength, comme de vulgaires boîtes de petits pois !
- Mais, mais...+ de 90% des consommateurs biberonnés à ...l'économie, en perdent leur latin, toute cette mouvance, ces Offres dans les boîtes aux lettres, trop c'est trop ! Pauvres moutons et la vie continue...
- Un coup de gueule à la consommation et à l'ignorance, un constat simplement !
Bonsoir à tous,
GILLES.
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11149
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Message non lu par jmputz »

Gilles,

Un grand merci pour ce post très clair, et qui va exactement dans le sens de ce que je pense depuis longtemps à propos de la grande distribution.
Comme toujours, elle arrive à tuer la poule aux oeufs d'or.
Nous allons bientôt devoir reprendre notre discussion "phare" concernant les cavistes.
Il doit bien exister un moyen de les réveiller, ces cavistes, ainsi que les importateurs et autres acteurs importants du créneau, en dehors des supermarchés.
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »