De l'eau dans le glass

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18475
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

De l'eau dans le glass

Message non lu par canis lupus »

On parle régulièrement de l'ajout d'eau dans nos drams, avec des résultats divers et variés.

Je vous propose de regrouper dans ce topic nos expérience de dilutions, nos impressions, afin que peut-être, au fur et à mesure, on puisse dégager des tendances, partager nos expériences. Ca permettra tant aux débutants qu'aux plus expérimentés d'éviter de gâcher leurs drams, ou de passer à côté.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18475
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par canis lupus »

D'après mes observations, j'ai remarqué que la dilution marche souvent bien avec des sherry casks et rarement avec des bourbon casks.
Attention, je ne parle pas des finishes, mais bien des maturations complètes.

J'ai remarqué également que la dilution apporte rarement grand chose aux whisky tourbés, en particulier d'Islay (Ardbeg, Bowmore, Caol Ila, Lagavulin, Laphroaig). Mais je ne suis pas sur que ce soit avec le tourbé/fumé costal que la dilution ne marche pas, ça vient peut-être tout simplement que la plupart de ces whiskys sont plutôt des bourbons casks et que les sherrys casks sont assez rares.

J'ai remarqué également que si un whisky est (trop) boisé avant dilution, bien souvent ça va s'aggraver avec l'ajout d'eau. Je ne pense pas que le boisé soit amplifié par l'eau, mais que ce sont les autres arômes/saveurs qui sont atténués.

Évidemment, on pourra toujours trouver des exceptions et ce ne sont là que des tendances que j'ai relevé de mon expérience personnelle.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Arno
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 91
Inscription : 14 juil. 2010, 23:44

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par Arno »

C'est donc le moment de poser une question de super-débutant : :?:

Concernant l'ajout d'eau pour les cask strenght, comment procédez-vous ?
Ajout goutte à goutte, jusqu'à un résultat jugé bon évalué par le nez ? directement un filet d'eau ?

Merci :-P
Image
amor57
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3492
Inscription : 12 janv. 2006, 08:19

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par amor57 »

Pour ma part je ne rajoute d'eau que lorsque je n'arrive pas à apprécier sans eau. Et lorsque j'en ajoute c'est en goutte à goutte jusqu'à ce que je perçoive un changement. J'attends une amélioration mais il faut bien admettre que de temps à autre l'ajout d'eau crée un dommage irréparable.

Donc goutte à goutte mais j'évite autant que faire se peut !
Alain
Winner of the International Witch Blending Challenge
Site CoMAW
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 20:22

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par bpoujol »

Pareil.
Par contre les Malts of Scotland je les noies...
Avatar de l’utilisateur
dkwk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 930
Inscription : 15 août 2009, 01:43

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par dkwk »

j'apprécie tellement tous les whiskies que j'ai sans eau, qu'il me serait impensable d'en rajouter. Et mes diverses tentatives d'ajout d'eau m'ont toujours été inintéressantes. personnellement je n'adhère pas du tout a ce genre de pratique à l'heure actuelle (même sur les fort titrages).
Image
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18475
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par canis lupus »

Le but de ce topic n'est certainement pas d'opposer des antis et des pros dilution, mais de partager et d'échanger les expériences de ceux qui maîtrisent cette technique au moins un peu et de permettre à ceux, débutant ou non, qui sont intéressés par cette pratique d'éviter des écueils.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4464
Inscription : 11 févr. 2005, 14:36

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par Stephane »

La plupart du temps je ne mets pas d'eau, mais de temps en temps c'est indispensable!!
A moins qu'on aime se brûler la gorge et les papilles et n'avoir qu'une sensation alcooleuse qui masque tous les arômes!

Pas tout à fait de ton avis Pascal, de mon côté je trouve que l'eau se marie en général mieux avec des whiskies typés bourbon que typés sherry.
Mais bon à chacun de faire ses expériences et de trouver ce qui lui sied le mieux, chaque whisky a sa propre personnalité et réagira de manière spécifique à l'ajout d'eau. il est fort possible que l'eau accentue ou au contraire atténue certaines catégories d'arômes (fleurs, fruits, boisé, épicé, vineux/tannique, solvant...)

Sinon j'en avais déjà parlé sur le forum, ça ne concerne pas l'eau mais c'est quand même assez lié au sujet qui consiste à "rendre plus buvable notre dram".
Je n'hésite pas à ajouter quelques gouttes de sirop de canne dans les drams où ressort trop d'acidité ou d'astringence, ça me permet de les boire sinon ils finiraient dans l'évier ou en mix ou vendus/échangés/samplés, et cela n'altère quasiment pas leur spectre arômatique.
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 20:22

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par bpoujol »

Stephane a écrit : Sinon j'en avais déjà parlé sur le forum, ça ne concerne pas l'eau mais c'est quand même assez lié au sujet qui consiste à "rendre plus buvable notre dram".
Je n'hésite pas à ajouter quelques gouttes de sirop de canne dans les drams où ressort trop d'acidité ou d'astringence, ça me permet de les boire sinon ils finiraient dans l'évier ou en mix ou vendus/échangés/samplés, et cela n'altère quasiment pas leur spectre arômatique.
En effet !
Très agréable c'était sur un japonais que tu m'avais gouté non ?
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11193
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par dede »

De mon point de vue, aucune règle stricte. Je rajoute de l'eau quand je le juge nécessaire, et les résultats varient indépendamment du type de vieillissement. Je fais simplement très attention quand j'ai affaire à de vénérables malts dont la structure est beaucoup plus sensible à la dilution, même légère. Quant à la méthode, il est très rare que je m'enquiquine avec un vrai goutte-à-goutte. J'ajoute en général un très mince filet d'eau directement depuis ma (petite) bouteille de Vittel.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4748
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par Savoureur »

Un peu comme Amor57 et Stephane. Je ne mets de l'eau que si je n'arrive pas à apprécier sans eau.
Stephane a écrit : Pas tout à fait de ton avis Pascal, de mon côté je trouve que l'eau se marie en général mieux avec des whiskies typés bourbon que typés sherry.
Ma constatation empyrique me dit la même chose. Les sherry cask supportent souvent mal j'ajout d'eau. Même quelques goutes rendent le whisky très plat. Ceci n'empêche pas que certains sherry casks ont vraiment besoin d'eau pour s'ouvrir.

Certaines fois je prends deux verres en mode "dégustation avec prise de notes". Un dans lequel je laisse le whisky tel qu'il est et l'autre dans lequel j'aute directement quelques goutes d'eau. Ceci permet de mieux voir les différences dans l'évolution et surtout de boire le whisky dilué avant le non dilué.
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18475
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par canis lupus »

Ajouter de l'eau ou pas, pour moi, ça dépend déjà de la quantité de whisky que j'ai. Non, pas dans le dram, mais en stock. Je m'amuserai à diluer sans arrière pensée même un whisky vieux et cher si j'en ai une bouteille. Par contre, si je n'en ai qu'un sample de 3cl, ou le tout fond d'une bouteille, là, je vais d'avantage hésiter.
Après, ça dépend également de mes impressions sans eau (aucun rapport avec la boucherie :mrgreen: ). Je n'ajoute pas de l'eau uniquement dans les whiskys brulant d'alcool. Il y aussi des whisky ou l'alcool ne va pas agresser les sens, mais ou il va grandement atténuer les arômes/saveurs du whisky. Et ça, cette espèce d'emprisonnement pas l'alcool, je crois que je perçoit assez bien. Dans ces cas là, même si le whisky n'est pas agressif, même si il est doux, je vais essayer de le réveiller avec quelques gouttes d'eau.
Evidemment, si c'est un whisky "napalm", je vais aussi essayer de le calmer avec de la flotte, ne serait-ce que pour sauvegarder mes papilles.

Ca dépend aussi et surtout si je suis en mode "plaisir" ou en mode "dégustation". En mode "plaisir", voir ci-dessus. En mode "dégustation" avec un vrai compte rendu, notation et Cie, je vais commencer par une dégustation sans eau, puis pour le deuxième moitié du dram, j'ajouterais de l'eau, histoire de cerner au mieux la bête.

Stéphane, Gérard, je suis très étonné (et intéressé) de votre retour. Vous avez des exemples en tête ? J'aimerai bien faire des essais sur des bourbons casks qui marchent (et des sherry casks qui ne marchent pas, d'ailleurs)
Pour moi, beaucoup de sherry casks strength (ou peu dilués) sont dévastateurs, super alcooleux et agressifs sans eau (Aberlour A'bunadh, Longmorn TWE 10th, Dailuaine Jean Boyer, ...) et deviennent merveilleux avec quelques gouttes d'eau. Le fruit rouge devient explosif.
Par contre, avec des futs de bourbon, pou moi, ça m'est arrivé très souvent que ça devienne fade au bout des les premières gouttes d'eau. En particulier, je me méfie comme de la peste de l'ajout d'eau dans des whiskys émanant du fruit exotique, comme certains fameux Benriach.
Il y a des exceptions bien sur. Comme mon Ardmore Whisky Mag, les premiers mois après l'ouverture de la bouteille, qui gagnai bien à être dilué, même si il était déjà bon sans eau. Maintenant qu'il a bien eu le temps de s'ouvrir, il ne requiert plus d'eau, au contraire même.
D'ailleurs, si on fait l'essai avec les alcools originaux des fûts, on peut ajouter de l'eau à un Xeres, Cream Sherry, PX, etc ..., ça marche toujours et ça atténue le côté sirupeux/écœurant bien que le taux d'alcool soit "faible". Essayez de diluer un bourbon, même CS, c'est rare que ça marche, d'après mon expérience.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 12286
Inscription : 08 janv. 2009, 18:40

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par mars »

Je dois dire que je suis d'accord avec canis concernant l'ajout d'eau aux sherry cask et bourbon cask.
Je n'ai pas de cas de détérioration après ajout d'eau pour un sherry cask (maturation, pas finish), que du contraire.
Par contre, beaucoup de bourbon cask deviennent aqueux, même après l'ajout d'une seule goute d'eau.

Maintenant, si vous considérez que le changement de profil aromatique après ajout d'eau (ce qui est souvent le cas pour les sherry)est une détérioration, je peut comprendre tout en étant pas d'accord(le changement de profil est un plus pour moi et non une détérioration). Les bourbons cask changent en général assez peu après ajout d'eau(je trouve).

MARS
Charleroi, Belgique
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1938
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par dagde »

Achetant beaucoup de BdF, la question de l'eau s'est forcément posée. A mon humble avis, il est intéressant de procéder par étapes.
Tout d'abord le boire sans eau car desfois même a 60° ca passe tout seul - comme l' Allt-A-Bhainne SV CS -
Puis faire des dilutions très légères quelques gouttes. Ca présente l'avantage de découvrir certaines facettes aromatiques du whisky - ca éduque très bien le palais pour les débutants en sus - et de l'apprécier de manière différente - plus brutale ou douce -. Après le mot d'ordre c'est d'y aller vraiment pas à pas je trouve.

L'eau peut vraiment être très utile et surtout de trouver toujours plus de qualités à son dram car on peut le faire évoluer en quelques ml.

Après le "mode dégustation" incite évidemment à aller vers la dilution.
Avatar de l’utilisateur
dramzen
Apprenti
Apprenti
Messages : 19
Inscription : 20 nov. 2011, 02:32

Re: De l'eau dans le glass

Message non lu par dramzen »

ce n'est en rien une expérience scientifique mais j'avoue avoir laissé une fois un verre de talisker distiller edition sur ma fenêtre alors qu'il faisait un temps dégueulasse et ce pour le refroidir un peu et l'aérer (je me suis dit que ça devait être normal pour un originaire de skye de prendre un peu l'air après toutes ces années enfermé). Un bon gros brouillard et un peu de pluie sur vent bien froid ont perlé le verre de quelques gouttes bien fraîches... maaaazette. Le talisker est devenu tout gentil, frais, vivant... j'étais vraiment content d'une telle découverte... Heureusement, ce talisker est très bon sans eau également.

Faudrait demander à Masuru Emoto ce qu'il en pense...
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »