Idée de notation

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18487
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Idée de notation

Message non lu par canis lupus »

Voilà, j'envisage de me faire un site perso sur le net, parlant de mes différents centres d'intérêt.
J'y prévois bien évidemment une large part parlant du whisky, et en particulier des bouteilles que j'ai (ou que j'ai eu).
Je ne me sens pas encore assez compétent pour y mettre des commentaires de dégustation, mais par contre, j'ai eu l'idée du barème de cotation sur 100 pts suivant:

- Présentation: 5 pts pour l'emballage et 5 pts pour la bouteille.
Par exemple, le Dalmore 12yo récolterait respectivement 4+4=8. Les Knockando 12yo et 18yo récolteraient 4,5 pts dans la première catégorie avec leurs coffrets en bois et la Glenmorangies récolteraient 4 pts dans la seconde catégorie avec leurs bouteilles si élégantes. Une bouteille sans emballage récoltera
0 pts dans la première catégorie et les bouteilles façon vin récolteront 1 pts dans la seconde, et les bouteilles classique de whisky récolteront 1.5pts. La qualité graphique des étiquettes sur les bouteilles, ou du bouchon, et des images sur l'emballage joueront aussi un grand rôle. Ainsi, les HO 12yo et 18yo ancien emballage devraient récolter 4pts pour leur emballage, etc ...

-Tarif: 5 pts.
Ca reste à affiner, mais en gros, un whisky à moins de 20€ aura 5 pts, et les whiskys de plus de 150€ auront 0pts. Ca fonctionnera par tranches de prix.

- Robe: 10 pts

- Nez: 20 pts

- Bouche: 40 pts

- Finale/rétro-olfaction: 15 pts

Evidemment, les notations seront très subjectives et ne reflèteront que mon gout personnel (mais n'est-ce pas toujours le cas pour chacun d'entre nous ?) dans chaque catégorie, mais je crois que le fait de scinder ainsi le barème en catégorie permet "d'objectiviser" un peu la subjectivité de mes préférences, et aussi de ne pas faire une énième cotation "comme les autres".
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 12147
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Idée de notation

Message non lu par Jean-Michel »

Elaborer puis affiner sa grille d'évaluation est un passage naturel pour tout amateur de whisky (ou de quoi que ce soit d'autre, du reste), même si personnellement, je préfère m'adapter à celles élaborées par mes pairs, histoire de pouvoir comparer. Mais encore une fois, en termes d'évaluation de whisky, je reste plus sensible et attentif à la prose qui accompagne la note, qu'à la note elle même. C'est également pour cette raison que j'ai toujours préféré la mauvaise foi et la joyeuse impertinence des chroniques d'un Gault & Millau à la froideur objective des étoiles Michelin.
Toutefois, quelques remarques sur ton projet :
canis lupus a écrit :(...)- Présentation: 5 pts pour l'emballage et 5 pts pour la bouteille(...)
10 points sur des critères à la fois purement marketing et donc subjectifs, ça me paraît beaucoup. D'autant plus que tu auras du mal à attribuer une note pour un flacon dont tu ne disposeras que d'un sample (pas toujours simple de retrouver une image du flacon d'origine).
La plus belle chose à laquelle j'ai pu goûter récemment est un Glen Keith 1971 "Cross Hill" de Jack Wiebers. Elle m'a été livrée sans boîte. Est-ce une négligence de la part du vendeur ? N'a t-elle été commercialisée que sous cette forme ? S'il en existe une version "avec boîte", mérite t-elle une meilleur note pour autant ? La bouteille en elle même est superbe (tu la verras sur le site de Jean-Marie), mais je vais déjà perdre 5 points. Et plus encore pour ces très vieux Glenfarclas et Caol Ila de la série "Gentle Noses", toujours de chez JWWW, toujours vendus sans emballages, et avec une étiquette pour le coup parfaitement hideuse (et je pèse mes mots !). Là, je vais partit avec 8 ou 9 points de handicap !
Plus délicat encore : envisages-tu d'attribuer des notes différentes aux différentes variantes d'un même whisky ? Quelques points de plus au Knockando lorsque celui-ci, en période de fêtes, est proposé avec 2 verres à dégustation offerts dans un coffret "Noël" ? Hmmm... Pas évident à gérer, tout ça...
canis lupus a écrit :(...)-Tarif: 5 pts(...)
Le prix en lui-même ne constitue pas, à mes yeux, un mérite. En revanche, attribuer une note "rapport prix / plaisir" est une bonne idée. Johann ne fait pas autre chose avec sa liste "Get For Your Bucks", et Jean-Marie propose également sa liste des bons rapports prix / plaisir sur son site.
canis lupus a écrit :(...)- Robe: 10 pts(...)
Ne parlerais-tu pas en amateur de vin :wink: ?
En termes de whisky, qu'est-ce qu'une "bonne" et une "mauvaise" robe ?
Bon... J'ai d'abord sauté sur mon siège en te lisant, mais à la reflexion, je dois admettre qu'il y'a des whiskies devant lesquelles je m'adonne plus volontiers à la contemplation que d'autres. Et ce n'est pas qu'une question de couleur. Certains dégagent une luminosité, un éclat fascinants. Pour d'autres, ce sont des nuances rares de pourpre ou d'acajou. Mais 10 points, ça fait encore une fois un peu beaucoup, je trouve.
canis lupus a écrit :(...) Evidemment, les notations seront très subjectives et ne reflèteront que mon gout personnel (mais n'est-ce pas toujours le cas pour chacun d'entre nous ?) (...)
Oui, les notes reflètent notre goût personnel et c'est toujours le cas pour chacun d'entre nous, mais le fait qu'une note soit le reflet de notre sujectivité n'est pas incompatible avec le fait que cette note ait été produite à partir d'un système de référence plus ou moins commun.
canis lupus a écrit :(...) je crois que le fait de scinder ainsi le barème en catégorie permet "d'objectiviser" un peu la subjectivité de mes préférences, et aussi de ne pas faire une énième cotation "comme les autres".
Tout d'abord, j'enfonce une porte ouverte en écrivant qu'il existe à peu près autant de façon de noter sur ce forum que de forumeurs, les unes se distinguant des autres par une granularité plus ou moins fine des différents critères, et par la part plus ou moins importante que l'on est prêt à accorder à l'impression d'ensemble (que j'appelle pour ma part "effet coup de coeur"). L'adoption d'un système de notation plus "standard" te permettrait tout autant d'objectiviser ta subjectivité, sans pour autant avoir à craindre de voir tes notes perdre de leur chair. Dernièrement, je me suis retrouvé à noter en blind 79.5 un Springbank 21 ans qui a échappé au désastre total grâce à un nez formidable, mais dont j'ai trouvé la bouche aqueuse, amère, et la finale insignifiante. Moins de 80 points pour une bouteille de cette catégorie, si je me réfère aux tables de la loi, ça n'est pas une "énième quotation comme les autres", alors que les critères que j'ai utilisés pour parvenir à cette note médiocre sont tout ce qu'il y'a de plus conventionnels.
En d'autres termes, tu peux très bien obtenir des notes qui reflèteront ta subjectivité, tout en utilisant des critères objectifs "généralement constatés", et sans avoir besoin de faire appel à des critères par trop originaux qui à un moment donné risquent de plus t'embarrasser qu'autre chose.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18487
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Idée de notation

Message non lu par canis lupus »

Merci pour ces conseils avisés.
En fait, j'ai essayé de faire une cotation prenant en compte ce qui est important pour moi.
Dans les différentes notations que j'ai pu voir, la plupart du temps, il n'y a que l'essentiel, nez-corps-bouche-finale qui est pris en compte.
Mais ce ne sont pas les seuls plaisirs que je avoir face à une bouteille.
Pour la présentation par exemple, j'aime bien juste regarder ma collection. J'aime quand un distilleur/embouteilleur fait un effort pour mettre en valeur l'essentiel, le contenu. PAr contre, dans mon esprit, le fait de joindre des verres ou des mignonnettes promotionnelles ne rentre pas en ligne de compte. Ca irait même dans le mauvais sens, puisque ce genre d'emballage prend une place monstrueuse sans ajouter grand chose à l'esthétisme.
Pour essayer d'expliquer par un exemple, il était hors de question que j'achète les HP 12yo et 18yo avec les nouvel emballage (le même que le Old Pulteney à la couleur près) alors que les anciens sont tellement classe, noirs avec les images du littoral sous couché de soleil.
Et pour différencier les diverses éditions, chaque whisky sera accompagné de photos (Emballage, Bouteille, et enfin dans un verre pour la robe).
Après, certes, 10% de la note globale peut paraitre exagéré, mais je voulais partager l'emballage et la bouteille elle-même.
Pour ce qui est des samples (je n'en ai jamais eu, mais bon) ou des mignonnettes, après tout, il reste 90 pts aux contenus pour s'exprimer et cela sera clairement explicité pour chaque whisky.
D'ailleurs, suite à tes commentaires, je ferais peut-être deux notations. Une sur 85 pts juste dur mon estimation personnelle du whisky lui-même et une complète avec emballage/bouteille et prix.

Au passage, il est vrai que je ne parle pas du corps. C'est tout simplement que je vois pas comment on peut noter ce critère, ou plutôt comment un corps peut-être mieux, ou préféré à un autre.

Pour la robe, c'est vrai que j'ai piqué ce terme au vin (ou à certains animaux ? :wink: ) mais je ne voyais pas quel autre terme employer. Et la aussi c'est très important pour moi. Mais c'est vrai que 5pts devraient suffire pour cette rubrique.
D'ailleurs, à bien y réfléchir, 15pts sont un trop pour le final. 10pts suffiront.

Du coup j'hésite, est-ce qu'il vaut mieux 25 pts pour le nez et 45 pour la bouche, ou rester à 20pts pour le nez et passer à 50 pour la bouche ?
Après tout, 50% des points pour la bouche, c'est peut-être pas idiot. Ca reste le principale plaisir d'une dégustation.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 17:00

Re: Idée de notation

Message non lu par david S »

Du coup j'hésite, est-ce qu'il vaut mieux 25 pts pour le nez et 45 pour la bouche, ou rester à 20pts pour le nez et passer à 50 pour la bouche ?
Après tout, 50% des points pour la bouche, c'est peut-être pas idiot. Ca reste le principale plaisir d'une dégustation.
Salut, à ce niveau je décomposerais plutôt en 3 rubriques: nez et bouche qui pour moi doivent être traités équitablement et une troisième pour l'harmonie existante entre le nez et la bouche. Un nez prometteur et une bouche qui ne suit pas c'est dommage, idem pour le contraire. Je pense que c'est un critère important à prendre en considération. Pourquoi pas 30/30 et 10 ?

David
Dernière modification par david S le 24 mars 2008, 20:48, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11161
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Re: Idée de notation

Message non lu par jmputz »

Canis Lupus, je ne peux que t'encourager dans ton entreprise... On sait souvent où cela commence, mais où tout cela va-t-il finir...?
Cependant, un système de cotations complexe comme celui auquel tu penses est très bien, mais s'il n'est pas accompagné de notes plus précises tu te demanderas dans quelques mois ce qui t'est passé par la tête pour accorder une telle note.
Maintenant si tu me permets une toute petite critique, je trouve très dommage de donner la même cote (ou à peu près) à la finale (essentielle...) qu'au conditionnement (totalement secondaire).
De plus, si tu en fais un site (pesro ou non), attends-toi à être lu par d'autres amateurs.
Moi mes ote sont uniquement des appr;eciations globales. Un peu du style "j'aime un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout", et je répète à tou qui veut l'entendre qu'il ne faut pas en tenir trop compte dans un achat. C'est vrai que la rédaction de notes est plus complexe, mais tellement plus intéressante tant pour celui qui les lit que pour celui qui les écrit...
Si j'avais su tout ce que je sais maintnatn lorsque j'ai commencé, il est évident que je noterais sur 100, tout en continuant à me demander la différence entre 90 et 91...
Il n'y a vraiment que la méthode Serge qui soit assez objective: le benchmark... Mais c'est à mon avis très prenant et à la limite lourd à gérer...
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4748
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Idée de notation

Message non lu par Savoureur »

Félicitations et bon courage pour ton projet Canis Lupus.
Il est évident qu'un système de cotation, tout comme la cote attribuée, est toujours personnel.
Toi p.ex. tu donne le plus d'importance à la bouche et moins au nez et à l'après bouche. Pour moi, c'est le contraire. J'aime bien le plaisir du nez car là, je peux m'amuser avec 2 cl pendant une heure, même plus (ou mois) tout comme j'ai envie au moment donné. L'après bouche peut, selon le whisky, durer aussi très longtemps tandis que le plaisir de la bouche dure au grand maximum 30 secondes.
Je pense, que si tu fais une subdivision pour l'attribution de la cote du whisky, il sera utile d'indiquer aussi les cotes par subdivision (en fonction du maximum attribuable) et la cote finale. Cette démarche permettra de rendre tes notations plus tranparentes et plus utilisables pour plus de personnes.
Salutations,
Savoureur
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Idée de notation

Message non lu par Serge »

Hello,
Tout ça est excellent, mais pour rebondir sur JM (booooing) il est mieux de démarrer sur un bon système car une fois que c'est parti, il devient difficile de changer. Les grandes questions à se poser (à mon avis) :
- Notes pour soi-même ou notes pour les autres ?
- Si pour toi-même, tu fais absolument ce que tu veux.
- Si pour les autres (publiées), il peut être souhaitable d'adopter un système éprouvé et comparable. Autrement dit, si Bidule donne 80 points à Glenthis 10 ans, et toi 70 points, cela doit vouloir dire que Bidule aime ce whisky davantage que toi. Si ce n'est pas le cas, tes lecteurs vont être perdus. En général, je pense que le plus simple est de se caler sur le système qu'utilisent la plupart des dégustateurs (système Robert Parker jr.)
Pour ma part je ne note pas les emballages, ni les couleurs (souvent ajustées au caramel) et je n'utilise pas de système de répartition de critères à la Jim Murray (ki ça?) car je pense que la valeur relative nez/bouche varie selon les whiskies. Je vais touours essayer de sur-récompenser un whisky dont un des éléments est extraordinaire, même si l'autre est plus "normal". Je fais cela d'autant plus que les amateurs accordent des importances variables au nez et au palais. La plupart des débutants négligent le nez, par exemple, alors que les pros ont tendance à le 'sur-récompenser'.
Chez les Malt Maniacs, on s'entraine à aligner nos systèmes afin que la note de chacun puisse être parfaitement comparable à la note du voisin, sachant que bien sûr, ces notes reflètent déjà les goûts de chacun.
Autrement dit, les goûts et les références varient déjà beaucoup, pour ne pas y ajouter des variations de systèmes de notation.
A toutes fins utiles...
Dernière modification par Serge le 25 mars 2008, 23:48, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 22:44

Re: Idée de notation

Message non lu par Smokey-Kong »

Attention, noter c'est moins facile que l'on ne croit ; j'ai essayé quelques temps de noter des whiskies sur ce forum mais il fallait plus de régularité et de cohérence que je n'étais capable d'en fournir :roll: Depuis je me contente du système des Gentlemen du Whisky ( :lol: ) dû à leur président Pierre Nicolas : beurk - bof - correct - c'est bon - c'est très bon - c'est une tuerie. Et ça me va parfaitement !
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11161
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Re: Idée de notation

Message non lu par jmputz »

tss tss tss... Le système de notations des gentlemen tient aussi compte du nez... De mémoire je citerai "ca poke".
Faut être complet quand on veut noter un whisky de façon scientifique :roll
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 22:44

Re: Idée de notation

Message non lu par Smokey-Kong »

Hé non ! "ça poke" est une appréciation subsidiaire qui ne signifie pas forcément que ledit whisky soit mauvais ; on peut qualifier ainsi un malt très fermier par exemple :roll
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 11161
Inscription : 09 févr. 2005, 17:32

Re: Idée de notation

Message non lu par jmputz »

Je n'ai pas dit que cela veut dire que le whisky et mauvais.
Je voulais simplement dire que la palette est plus large que ce que tu as décrit plus haut, et que cela concerne aussi le plaisri olfactif.
Je suis un peu opposé à la vuilgarisatiion des méthodes scientifiques appauvries par l'omission d'éléments importa :roll nts d'appreciation.
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18487
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Idée de notation

Message non lu par canis lupus »

Merci à tous pour ces conseils et suggestions, dont je tiendrais compte, et pour les encouragements aussi.


Serge a écrit : En général, je pense que le plus simple est de ce caler sur le système qu'utilisent la plupart des dégustateurs (système Robert Parker jr.)
Ca m'intéresse beaucoup, ou puis-je trouver cette méthode de référence ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 15:19

Re: Idée de notation

Message non lu par bottler »

Smokey-Kong a écrit :Attention, noter c'est moins facile que l'on ne croit ; j'ai essayé quelques temps de noter des whiskies sur ce forum mais il fallait plus de régularité et de cohérence que je n'étais capable d'en fournir :roll: Depuis je me contente du système des Gentlemen du Whisky ( :lol: ) dû à leur président Pierre Nicolas : beurk - bof - correct - c'est bon - c'est très bon - c'est une tuerie. Et ça me va parfaitement !
Quelle lamentable décadence ! Tu te laisse aller dans cette fange nauséabonde (ça poke !). La simplification outrancière, l'outrage au dram, le coup d'épée dans le whisky ! Je suis anéanti, bouleversé, catastrophé, cassé, révolté, hébété, tué !
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Idée de notation

Message non lu par Serge »

canis lupus a écrit :Merci à tous pour ces conseils et suggestions, dont je tiendrais compte, et pour les encouragements aussi.


Serge a écrit : En général, je pense que le plus simple est de ce caler sur le système qu'utilisent la plupart des dégustateurs (système Robert Parker jr.)
Ca m'intéresse beaucoup, ou puis-je trouver cette méthode de référence ?
Dans ses livres (sur le vin).
Avatar de l’utilisateur
david S
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1521
Inscription : 01 nov. 2007, 17:00

Re: Idée de notation

Message non lu par david S »

Bonjour les amis,
J'aime bien le système utilisé par les Gentlemans du Whisky. On ne se prend pas la tête et c'est plus facile pour les novices de dire qu'un nez est bon ou très bon que de lu attribuer un 8 ou 8,5/10. Pas de torture de l'esprit, surtout après quelques drams.
J'ai vu que Stephane utilisait un système similaires avec des *****(*).
Il est clair pour moi que le plaisir de la dégustation ne doit pas devenir une prise de tête.
Personnellement j'ai commencé quelques fiches de dégustations avec des notations sur 20 mais je pense la revoir en utilisant le système précité.

Ca donnerait:
Nez: Bof, moyen, bon, très bon, excellent
Bouche:Bof, moyen, bon, très bon, excellent
Harmonie N/B:Bof, moyen, bon, très bon, excellent
Finale:Bof, moyen, bon, très bon, excellent

A partir de là on peu facilement retomber sur une note/20 dans la mesure ou chaque critère peu être noté sur /5.
Je vais essayé de m'y tenir pour voir ce que ça donne.

David
PS: POQUER est un dérivé du verbe PUER.
Souvenez vous de cette réplique très célèbre de Kamelott: poquer du derche !
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »