Le whisky perdu

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

Régis
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1046
Inscription : 13 févr. 2005, 13:04

Message non lu par Régis »


C'est ainsi que quand on goûte des anisés, on arrive à ne plus parler d'anis !.

...
==> J'ai expérimenté !
La première fois pour les notes de dégustation du livre de Martine Nouet et Jacques Sallé, du coup, j'ai été recruté ensuite pour le même exercice par une revue.....
Les malts c'est pas facile, les Champagne c'est dur, mais les anisés c'est épuisant !
Régis
Avatar de l’utilisateur
AlexandreV
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 674
Inscription : 18 avr. 2006, 19:38

Message non lu par AlexandreV »

elzozore a écrit :Donc personne ne débute avec une p'tite bière légère ?

L'idée du benchmark whisky me plait mais ca fait une dose d'alcool fort en plus :(
A mon avis le Benchmark c'est de l'ordre du centilitre et au mieux tu le recraches ;) J'éviterais la bière à cause des gaz et de la probable rétro-olfaction (ou remontée) que cela produirai.
A la recherche de nouvelles sensations à partager ! Image
Soup
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 795
Inscription : 07 mars 2005, 22:38

Message non lu par Soup »

Pour ma part, quand il faut être sérieux, la méthode serge me semble top. Ya plus le problème du premier whisky, que j'ai effectivement bien souvent beaucoup de mal à cerner. Testée et approuvée avec brora, springbank et laphroaig 8)

Sinon, une bière avant c'est très bien quand il s'agit de ne pas trop se prendre la tête :wink:
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lu par Serge »

Soup a écrit :Pour ma part, quand il faut être sérieux, la méthode serge me semble top. Ya plus le problème du premier whisky, que j'ai effectivement bien souvent beaucoup de mal à cerner. Testée et approuvée avec brora, springbank et laphroaig 8)

Sinon, une bière avant c'est très bien quand il s'agit de ne pas trop se prendre la tête :wink:
Soup, "sérieux" n'est peut-être pas le mot, si je puis me permettre ;-). Fun avant tout ! Je dirais plutôt "honnête" avec chaque whisky - si on diffuse ses notes bien sûr. Sinon, j'estime que chacun peut bien faire ce qu'il veut, même manger un kilo de fraises Tagada juste avant la séance !
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 07:52

Message non lu par laphroaig c moi »

Serge a écrit :
Soup a écrit :Pour ma part, quand il faut être sérieux, la méthode serge me semble top. Ya plus le problème du premier whisky, que j'ai effectivement bien souvent beaucoup de mal à cerner. Testée et approuvée avec brora, springbank et laphroaig 8)

Sinon, une bière avant c'est très bien quand il s'agit de ne pas trop se prendre la tête :wink:
Soup, "sérieux" n'est peut-être pas le mot, si je puis me permettre ;-). Fun avant tout ! Je dirais plutôt "honnête" avec chaque whisky - si on diffuse ses notes bien sûr. Sinon, j'estime que chacun peut bien faire ce qu'il veut, même manger un kilo de fraises Tagada juste avant la séance !
Ben tu sais, au départ Soup voulait appeler notre site "whiskysérieux.com"... Comme on a menacé de l'exclure il a cédé pour whiskycircus mais c'était chaud quand même :wink:
Avatar de l’utilisateur
pat gva
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8010
Inscription : 14 févr. 2006, 22:54

Message non lu par pat gva »

Pour moi l'essentiel c'est de neutraliser l'alcool et le goût entre chaque whisky.
Ma recette vaut ce quelle vaut, je cuisine du riz à l'eau, je mange 2 à 3 cuillère de riz je déguste (comme pour du vin, à savoir sans agiter et sans eau au début, puis j'agite le verre et je redéguste, si brut de fut je fais le même parcour en rajoutant de l'eau), à titre personnel je préfére le riz au pain ( qu'en pensez vous ?). Avant le riz je commence par un verre de blend commercial (ex JB) pour savoir ce que j'aime pas et puvoir juger les autres whisky (+ il se rapproche des commerciaux - je les aime), c'est 1 peu primaire mais je n'ai trouvé rien d'autres pour juger (si vous avez une autre methode, je serait heureux de le savoir)
Master Experimental Blender
Genève
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lu par ttn »

Débuter par un JB! :shock: Pourquoi te faire faire mal, pourquoi ne pas commençer par un malt? C'est sur qu'après ça, tu ne peux que les trouver bon tes whiskies! :lol:
Tony
Esquibien
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 97
Inscription : 02 sept. 2006, 10:52

Message non lu par Esquibien »

Humm..... Il n'y pas que des dégustateurs "professionnels" sur ce forum, pensez à tous ceux qui savent apprécier le savoureux nectar qui leur fait passer un bon moment, sans pour autant se prendre la tête.
Esquibien
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 97
Inscription : 02 sept. 2006, 10:52

Message non lu par Esquibien »

Pardon
J'aurai sans doute dû mettre ce post sur un autre topic!!!
Marcassin
Apprenti
Apprenti
Messages : 13
Inscription : 06 sept. 2006, 12:45

Message non lu par Marcassin »

Si, si, moi j'ai été formé à l'école de la pint de bière pour commencer une session! J'ai été initié aux subtils plaisirs de la dégustation de single malts au club de l'université d'Edimbourg et en attendant l'arrivée de tous les membres on avait coutume de se prendre une blonde bien fraîche que l'on gardait ensuite pendant toute la session. On en buvait une bonne rasade entre chaque whisky et c'est vrai que l'opération a le mérite de redonner un petit coup de fouet au palais... En revanche, il ne faut pas oublier qu'il s'agissait là d'un club de dégustation presqu'entièrement composé d'étudiants anglo-saxons et que l'usage de la pint de bière reflète peut-être d'avantage un reflexe culturel (ils boivent de la bière comme on pourrait boire de l'eau, juste pour étancher la soif) qu'un réel soucis de faire les choses dans les normes mais je dois dire que l'expérience s'est révélée concluante et j'en ai gardé l'habitude! Et passionnés comme ils l'étaient, je ne me permettrai pas de mettre en doute le bien fondé de leur méthode! Après c'est selon le goût de chacun je pense...

http://perso.orange.fr/dodaya.thebigone
"Nul n'est poison, tout est dans la dose." Pasteur
Répondre

Revenir à « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »