ADN d'une distillerie

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Yann'
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 135
Inscription : 18 mai 2020, 22:47

ADN d'une distillerie

Message non lu par Yann' »

Premier sujet sur le forum. Ca me titille depuis un moment. Et désolé s'il en existe un similaire dans les limbes du forum.

En écoutant (un peu) le live dégustation hier par Doug McIvor de BBR, je me suis remémoré ce que je cherchais à un moment: ce que j'appellerai la signature ou l'ADN d'une distillerie. Un bon distillat bien vieilli sans finition exotique. J'aime beaucoup ces finitions sherry, sauternes, vin jaune, rhum et maintenant calvados, tokay, etc. Au point que parfois je déguste d'excellents whisky sans savoir de qui il s'agit vraiment.

Il me semble que Doug a dit que pour lui les fûts les plus "véridiques" sont les refill hogshead (ex-bourbon). Peu m'importe vraiment.

Pour vous, quels sont les embouteillages toujours disponibles à la vente et pouvant être considérés comme une signature distinctive d'une distillerie (pas forcément bourdon pour certaines genre glendronac'h par exemple)? Je ne cherche pas la version la plus vendue ou la plus connue. Juste une qu'on trouve quand même assez facilement et en la humant, paf, la lumière s'allume!

Peut être un cask strenght est plus marqueur?

Y'a t-il des drams qui à l'aveugle ne vous trompent pas (ou presque)?

Comme à la cour de l'école, prem's, je commence avec ce qui m'accompagne en rédigeant ces lignes:

- Lagavulin: 12 YO special release
Très réussi, communicatif, fougueux et en même temps équilibré, texturé, plein de saveurs. Rien à voir avec le 16 ans. C'est juste pour situer la question.

Avatar de l’utilisateur
WindBreizheur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 594
Inscription : 03 avr. 2018, 14:03

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par WindBreizheur »

Laga 12 CS j'allais le dire aussi ! Pure Spirit Driven !

Dans les accessibles et faciles où le caractère de la distillerie transparait de manière franche :
Balvenie 12 Single Barrel (old school, miel, herbes et agrumes)
Bushmills 16 ans (fruits bomb)
Craigellachie 13 (punchy malté)
Clynelish 14 (waxy)
Springbank 10 ans et 12 CS et Longrow classique (old school, maritime et fermier)
Glendro 18 Allardice et Glenfarclas 15 pour les Sherry (Oloroso, gras et malté)

Avatar de l’utilisateur
TheWhiskySnoob
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 87
Inscription : 10 mai 2016, 20:08

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par TheWhiskySnoob »

WindBreizheur a écrit :
21 mai 2020, 00:12
Pure Spirit Driven !
Ce terme m'a toujours interrogé, je comprends qu'on parle d'une maturation qui n'est pas dominée par le bois et que le distillat prime, mais ceci dit difficile de comprendre que le bois n'est pas principalement responsable du résultat qu'on a dans le verre, comme si on pouvait repérer le caractère du newmake (l'ADN?) dans le produit finit, qui nous permettrait dire "ah ben on sent bien que c'est le spirit qui domine!".

Avatar de l’utilisateur
mousti
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 212
Inscription : 07 nov. 2005, 12:53

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par mousti »

Sujet passionnant et sujet à la controverse.
A mon avis, certaines distilleries produisent un distillat suffisamment typé pour qu’on puisse parler d’un style de base bien reconnaissable (l’ADN si vous voulez) alors que c’est bcp moins évident pour d’autres.
Oui, l’élevage fait bcp, mais pas tout.
C’est d’ailleurs pour cela que depuis... la nuit des temps😃, on est d’accord pour parler d’un style par région (Lowlands etc).
Deuxième indice plus juste encore: prenez la distillerie Springbank. Elle produit 3 distillats différents. On sera je pense tous d’accord que peu importe l’élevage, le style Hazelburn est différent de celui de Springbank et de celui de Longrow.
Conclusion: il y a bien un ADN des distilleries. En tout cas de certaines.

Ce sujet m’intéresse tout particulièrement car ma façon d’approcher le whisky, ce n’est pas d’enchaîner toutes sortes de dégustations différentes mais de mon concentrer par période sur une (ou quelques) distillerie. J’aime bien débuter en acquérant une bouteille typique de référence et en la comparant au fil des semaines/ mois avec d’autres versions. D’où par ex ma question dans un autre post sur un Mortlach de référence.

Enfin, dans une perspective plus généraliste et moins pointue, je salue le travail de Diageo à l’époque. En lançant la gamme des classiques malt, ils ont permis à toute une génération (la mienne notamment) de se faire une idée de base sur ce qu’était un single malt par région. Même si a reste tjrs une manière honorable de débuter dans le single malt, leur gamme devient malheureusement un peu dépassée avec leur persévérance dans l’ajout de caramel, la filtration à froid et le degré d’alcool trop souvent à encore 40%.
Veuillez excuser ces digressions un poil HS.

Bonne fête.
Mon trio de cœur depuis des années:
Springbank, Bruichladdich et Glenfarclas.

Celles sur lesquelles je vais travailler avant d’élargir peut-être mes distilleries coup de cœur?
Benromach et Mortlach.

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2751
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par wisekycourse »

Tokay me fait penser de suite à Rozelieures!! oui ,vous savez les français s'y mettent !!
pour info ,un 15 ans d'âge déboule chez LES SARRAZINS, chez LES ALSACIENS et chez les ROUGET DE L'ISLE

sinon ,question sherry et vin jaune ,je ne peux que rappeler que Mangin essaye de s'enfoncer dans la porte ouverte par feu Michel Couvreur, et qu'il y a du bon dans leurs finitions!!

louls
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 29 mai 2017, 21:14

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par louls »

wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 18:03
Tokay me fait penser de suite à Rozelieures!! oui ,vous savez les français s'y mettent !!
pour info ,un 15 ans d'âge déboule chez LES SARRAZINS, chez LES ALSACIENS et chez les ROUGET DE L'ISLE

sinon ,question sherry et vin jaune ,je ne peux que rappeler que Mangin essaye de s'enfoncer dans la porte ouverte par feu Michel Couvreur, et qu'il y a du bon dans leurs finitions!!
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
:obscene-drinkingcheers: :pp?

Avatar de l’utilisateur
TheWhiskySnoob
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 87
Inscription : 10 mai 2016, 20:08

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par TheWhiskySnoob »

mousti a écrit :
21 mai 2020, 10:50
Sujet passionnant et sujet à la controverse.
A mon avis, certaines distilleries produisent un distillat suffisamment typé pour qu’on puisse parler d’un style de base bien reconnaissable (l’ADN si vous voulez) alors que c’est bcp moins évident pour d’autres.
Oui, l’élevage fait bcp, mais pas tout.
Oui en fait je crois que je viens de comprendre ce qu'on entend par Spirit-driven, à savoir que le cask n'étouffe pas les traits typiques de la distillerie / marque, bien que je continue à croire que ces traits typiques sont quand même liés à une interaction avec le bois, et pas forcément innés (=dans le distillat), ça m'étonnerait que la plupart des buveurs de whisky qui affirment "spirit-driven" aient goûtés à leur distillat.

Yann'
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 135
Inscription : 18 mai 2020, 22:47

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Yann' »

louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54
wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 18:03
Tokay me fait penser de suite à Rozelieures!! oui ,vous savez les français s'y mettent !!
pour info ,un 15 ans d'âge déboule chez LES SARRAZINS, chez LES ALSACIENS et chez les ROUGET DE L'ISLE

sinon ,question sherry et vin jaune ,je ne peux que rappeler que Mangin essaye de s'enfoncer dans la porte ouverte par feu Michel Couvreur, et qu'il y a du bon dans leurs finitions!!
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
Je n'ai pas accroché à la version tokay de nos amis alsaciens.
J'aime bien les finitions de Mangin, vin de paille et macvin. Je cherche son vin jaune, si possible un millésimé. Moins la version vin jaune de chez Marcel Cabellier, à quand un finish vin jaune jean macle!? Je suis amoureux du vin jaune, alors je ne suis pas très objectif peut être. La version de Couvreur est agréable aussi, surtout le verre vide où la noix a eu le temps de se développer!

Pour revenir à l'ADN, je trouve qu'Eddu est assez identifiable, un goût prononcé de pomme et de sarrasin grillé qu'on ne trouve pas vraiment ailleurs.

Comparer les new make serait effectivement intéressant. Ceux que j'ai goûté sont très fruités, bowmore un peu plus fumé, jura un peu moins fruité, laphroaig très très fruité, eddu très pommé..

Il y a effectivement plusieurs visions au sujet de cet ADN.

Yann'
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 135
Inscription : 18 mai 2020, 22:47

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Yann' »

TheWhiskySnoob a écrit :
21 mai 2020, 19:28
mousti a écrit :
21 mai 2020, 10:50
Sujet passionnant et sujet à la controverse.
A mon avis, certaines distilleries produisent un distillat suffisamment typé pour qu’on puisse parler d’un style de base bien reconnaissable (l’ADN si vous voulez) alors que c’est bcp moins évident pour d’autres.
Oui, l’élevage fait bcp, mais pas tout.
Oui en fait je crois que je viens de comprendre ce qu'on entend par Spirit-driven, à savoir que le cask n'étouffe pas les traits typiques de la distillerie / marque, bien que je continue à croire que ces traits typiques sont quand même liés à une interaction avec le bois, et pas forcément innés (=dans le distillat), ça m'étonnerait que la plupart des buveurs de whisky qui affirment "spirit-driven" aient goûtés à leur distillat.
Je te rejoins. Un whisky a 3 ans de vieillissement en fût de bois selon la loi.
Peut être que le mot ADN est mal choisi, il renvoie à un composé très originel. Beaucoup d'éléments ont été modifiés dans l'histoire d'une distillerie, le choix des levures et des céréales par exemple. Peut être pas les alambics et l'eau. Les single malts étaient peu développés. Partons de ce qui est vendu aujourd'hui, celà évidera déjà un certains nombres de réflexions. Donc pas les new make, ils ne sont pas vendus (enfin sauf pour les nouvelles distilleries).

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 12131
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Jean-Michel »

louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54
[...]
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
Ouh la la ! Tokay Pinot Gris ! C'était pas hier, ça...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2751
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par wisekycourse »

Yann' a écrit :
21 mai 2020, 19:41
louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54
wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 18:03
Tokay me fait penser de suite à Rozelieures!! oui ,vous savez les français s'y mettent !!
pour info ,un 15 ans d'âge déboule chez LES SARRAZINS, chez LES ALSACIENS et chez les ROUGET DE L'ISLE

sinon ,question sherry et vin jaune ,je ne peux que rappeler que Mangin essaye de s'enfoncer dans la porte ouverte par feu Michel Couvreur, et qu'il y a du bon dans leurs finitions!!
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
. La version de Couvreur est agréable aussi, surtout le verre vide où la noix a eu le temps de se développer!
même belge et décrié , la saveur et l'onctuosité d'un vin jaune de chez Couvreur est inimitable
il me tarde d'ouvrir le 15 ans de chez Mangin pour voir les similitudes et différences! ;-)

Yann'
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 135
Inscription : 18 mai 2020, 22:47

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Yann' »

wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 21:50
Yann' a écrit :
21 mai 2020, 19:41
louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54
wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 18:03
Tokay me fait penser de suite à Rozelieures!! oui ,vous savez les français s'y mettent !!
pour info ,un 15 ans d'âge déboule chez LES SARRAZINS, chez LES ALSACIENS et chez les ROUGET DE L'ISLE

sinon ,question sherry et vin jaune ,je ne peux que rappeler que Mangin essaye de s'enfoncer dans la porte ouverte par feu Michel Couvreur, et qu'il y a du bon dans leurs finitions!!
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
. La version de Couvreur est agréable aussi, surtout le verre vide où la noix a eu le temps de se développer!
même belge et décrié , la saveur et l'onctuosité d'un vin jaune de chez Couvreur est inimitable
il me tarde d'ouvrir le 15 ans de chez Mangin pour voir les similitudes et différences! ;-)
Le 2003!? Que diable!? J'suis jaloux!
Je n'ai même pas envie de boire mes ceros ou flavis. Surtout le ceros d'ailleurs.
:cry: :cry: :cry:

louls
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 326
Inscription : 29 mai 2017, 21:14

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par louls »

Jean-Michel a écrit :
21 mai 2020, 20:04
louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54
[...]
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
Ouh la la ! Tokay Pinot Gris ! C'était pas hier, ça...
Et pourtant je suis pas vieux mais c'était l'un des péchés mignons du paternel quand il commandait pas mal de vins d'Alsace.
:obscene-drinkingcheers: :pp?

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2751
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par wisekycourse »

louls a écrit :
21 mai 2020, 23:26
Jean-Michel a écrit :
21 mai 2020, 20:04
louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54
[...]
Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
Ouh la la ! Tokay Pinot Gris ! C'était pas hier, ça...
Et pourtant je suis pas vieux mais c'était l'un des péchés mignons du paternel quand il commandait pas mal de vins d'Alsace.
Le Tokay sublime , ça me rappelle un petit resto juste avant le confinement avec un "petit tokay" en dessert, un nectar !!
Le vin de glaces aussi ,quoique un peu cher quand même!
Le vin de l'oubli aussi sympa pour moi , en tant que novice! :obscene-drinkingcheers:

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2751
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par wisekycourse »

Yann' a écrit :
21 mai 2020, 22:54
wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 21:50
Yann' a écrit :
21 mai 2020, 19:41
louls a écrit :
21 mai 2020, 18:54


Moi ça me fait penser aux anciennes bouteilles de pinot gris d’Alsace
. La version de Couvreur est agréable aussi, surtout le verre vide où la noix a eu le temps de se développer!
même belge et décrié , la saveur et l'onctuosité d'un vin jaune de chez Couvreur est inimitable
il me tarde d'ouvrir le 15 ans de chez Mangin pour voir les similitudes et différences! ;-)
Le 2003!? Que diable!? J'suis jaloux!
Je n'ai même pas envie de boire mes ceros ou flavis. Surtout le ceros d'ailleurs.
:cry: :cry: :cry:
cette bouteille là ,on est bien d'accord!
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 3-2003-mco

Répondre

Revenir à « Le monde du whisky »