ADN d'une distillerie

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18039
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par canis lupus »

mousti a écrit :
21 mai 2020, 10:50
A mon avis, certaines distilleries produisent un distillat suffisamment typé pour qu’on puisse parler d’un style de base bien reconnaissable (l’ADN si vous voulez) alors que c’est bcp moins évident pour d’autres.
C'est clair, et à ce sujet, Dave Broom dans son "Atlas Mondial Du Whisky" classe les distillerie en distillats lourds et distillats légers. Les premiers (comme Mortlach, Linkwood, Longmorn, ...) peuvent encaisser sans problème des first fill sherry très expressifs.

mousti a écrit :
21 mai 2020, 10:50
C’est d’ailleurs pour cela que depuis... la nuit des temps😃, on est d’accord pour parler d’un style par région (Lowlands etc).
Ah euh, non, pas du tout d'accord,tant avec l'affirmation qu'avec le consensus. Tout comme avec la notion de terroir.
C'est du pipeau commercial, tout ça.
Je ne vois pas bien la ressemblance entre Aushentoshan, Bladnoch et Glenkinchie, entre Springbank et Glen Scotia, entre Highland Park et Scapa, entre Clynelish et Old Pulteney, entre Bunahabhain et Lagavulin, etc ...
Les notions de Lowlander, de Speysider et compagnie ne sont que géographiques, pas organoleptiques.

Et pour en revenir au sujet, oui, il y a sans doute un ADN propre à chaque distillerie. Mais si chez certaines distilleries, il est évident, chez d'autres, il est complétement écrasé, au point même que des fois, on se demande si les producteurs en ont même conscience. Ou alors, c'est qu'il ont conscience qu'il n'est pas terrible, et il essaient de le cacher.

Pire encore, l'ADN de la bien des distilleries à changé dans le temps, parfois plusieurs fois, parfois une lente évolution, mais parfois plus radicalement.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2915
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Von Barton »

Le fait que Pascal parle d’un changement dans le temps du style de certaines distilleries, ca me fait me poser une question.

Les changements sont ils dus à un changement de master distiller ? Ou même de maître brasseur ? ( me semble bien qu’on appelle comme ça le gars qui s’occupe de brasser l’orge maltée pour en faire le wash non ? )
Je ne parle pas du master Blender, ni du maître de chais, étant donné qu’on parle la de « l’adn du distillat », donc bien avant les futs et leur mélange...

Vous en pensez quoi ? Quelqu’un pourrait il nous éclairer ?
( euh... non non ! tu peux ranger ta lampe de poche, toi, là bas au fond ! C’était pas de ce genre d’éclairage là dont je parlais ! )
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3169
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par cthulhu »

Tout changement change le distillat. Quand on change d'orge, ca affecte le produit final, le maltage, le temps de brassage, la temperature du brassage, le type de levure, le temps de fermentation, le temps de distillation, les alambics, le mode de chauffe, les points de coupe... Vu que tout ca finit par changer a un moment ou l'autre, c'est un miracle que les gouts restent assez stables.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/

Yann'
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 141
Inscription : 18 mai 2020, 22:47

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Yann' »

wisekycourse a écrit :
22 mai 2020, 10:36
Yann' a écrit :
21 mai 2020, 22:54
wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 21:50
Yann' a écrit :
21 mai 2020, 19:41


. La version de Couvreur est agréable aussi, surtout le verre vide où la noix a eu le temps de se développer!
même belge et décrié , la saveur et l'onctuosité d'un vin jaune de chez Couvreur est inimitable
il me tarde d'ouvrir le 15 ans de chez Mangin pour voir les similitudes et différences! ;-)
Le 2003!? Que diable!? J'suis jaloux!
Je n'ai même pas envie de boire mes ceros ou flavis. Surtout le ceros d'ailleurs.
:cry: :cry: :cry:
cette bouteille là ,on est bien d'accord!
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 3-2003-mco
Ah non, je pensais à celui-là de chez Mangin: BM single cask 2003 vin jaune

https://www.forgeorges.fr/wp-content/up ... Whisky.jpg

wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2765
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par wisekycourse »

Yann' a écrit :
22 mai 2020, 15:03
wisekycourse a écrit :
22 mai 2020, 10:36
Yann' a écrit :
21 mai 2020, 22:54
wisekycourse a écrit :
21 mai 2020, 21:50


même belge et décrié , la saveur et l'onctuosité d'un vin jaune de chez Couvreur est inimitable
il me tarde d'ouvrir le 15 ans de chez Mangin pour voir les similitudes et différences! ;-)
Le 2003!? Que diable!? J'suis jaloux!
Je n'ai même pas envie de boire mes ceros ou flavis. Surtout le ceros d'ailleurs.
:cry: :cry: :cry:
cette bouteille là ,on est bien d'accord!
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... 3-2003-mco
Ah non, je pensais à celui-là de chez Mangin: BM single cask 2003 vin jaune

https://www.forgeorges.fr/wp-content/up ... Whisky.jpg
Ok celle là donc:
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... -cask-2003

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2565
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par greg_0277 »

Pour répondre à la question que posait Yann' en ouvrant ce sujet, j'ai ce Ledaig qui représente à mon sens tout à fait ce qui sort actuellement amputé de toute finition qui prendrai un peu le dessus :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... g-2005-w-f
ça rejoint ce que dit Doug, bourbon hogshead, assez jeune. Pas mal mais pas ma cale. Un truc que les fans de Ledaig devraient tester (même si c'est bien différents des finitions sherry qui subliment Ledaig à mon sens)

Yann'
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 141
Inscription : 18 mai 2020, 22:47

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par Yann' »

greg_0277 a écrit :
23 mai 2020, 13:24
Pour répondre à la question que posait Yann' en ouvrant ce sujet, j'ai ce Ledaig qui représente à mon sens tout à fait ce qui sort actuellement amputé de toute finition qui prendrai un peu le dessus :
https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... g-2005-w-f
ça rejoint ce que dit Doug, bourbon hogshead, assez jeune. Pas mal mais pas ma cale. Un truc que les fans de Ledaig devraient tester (même si c'est bien différents des finitions sherry qui subliment Ledaig à mon sens)
C'est une proposition qui colle avec la question de base. Reste qu'il est difficile de se la procurer. Peut être un ledaig plus récent? Dommage qu'on ne puisse filtrer par finition sur WB.

Avatar de l’utilisateur
greg_0277
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2565
Inscription : 07 nov. 2013, 21:59

Re: ADN d'une distillerie

Message non lu par greg_0277 »

Ah je n'avais pas fait gaffe que tu avais demandé à ce que ce soit disponible. Il l'a été durant bien longtemps mais apparemment plus de liens sur WB.
Si jamais tu la veux, je revends la mienne.

Répondre

Revenir à « Le monde du whisky »