Collections - Explications

Venez ici pour discuter de whisky et de distilleries, mais aussi de la distribution de celui-ci. Où achetez-vous votre whisky: caviste, grande surface, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3676
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Collections - Explications

Message non lu par Von Barton »

steve_pinkcity a écrit : 29 mars 2020, 13:25
Von Barton a écrit :
dede a écrit : 29 mars 2020, 12:07 J'ai un trajet assez similaire à celui de Greg, sauf que sans scrupules, j'ai pas mal revendu pour financer l'agrandissement de ma maison et l'achat de matériel de MAO. Quand t'achètes une bouteille 215€ et que tu vois sa cote dépasser les 8000 boules, tu réfléchis avant de l'ouvrir. Aujourd'hui, il me reste une centaine de bouteilles en cave et je n'achète plus rien, ou presque. Parce que contrairement à d'autres ici, je pense que dans l'ensemble, à prix équivalent, oui, c'était mieux avant. :whistle:

Pas que je veuille lancer des fleurs à tout le monde aujourd’hui :lol: , mais je trouve que la nuance de « à prix équivalent » est très intéressante.

Est ce qu’on pourrait résumer ça par exemple à :

« Un nouvel amateur de whisky ( moi en l’occurence dans ce cas ) a moyen de se faire plaisir dans le
Whisky autant que vous à l’epoque, mais juste en lâchant bien plus de billets ?

Ou c’est trop simpliste comme résumé ?
Ben ça dépend de ce dont on parle. Sur le principe toutes les quilles d’avant sont dispo sur wb, à 20 fois leur prix de sortie. Donc si t’as les sous oui: tu peux te faire la même collection qu’il y a 10 ans !

Maintenant, on est quand même bien obligé de constater que les 92/93 ne sont pas légion dans les sortie récentes, phénomène qui s’accélère depuis qq années. Y a toujours des tueries oui (je pense par exemple au dernier Laph de twe), elles sont bcp plus cher qu’avant oui (500€), mais elles sont aussi bcp plus rares qu’avant.

Bref il ne faut pas opposer les 2 phénomènes : il y a toujours des tueries qui sortent bien sûr, mais elles sont bcp plus chères que par le passé ET elles sont également bcp moins fréquentes qu’avant. Enfin à mon avis.
Merci pour ta réponse !

Je me posais surtout la question par rapport à l’affirmation qu’on entend souvent :

« le whisky a baissé en qualité ! »

N’ayant pas assez de recul sur la question, je suis bien incapable de répondre ( et on entend tout et son contraire à ce sujet... )...
Personnellement, j’ai envie de croire qu’on fait encore des whisky de qualité aujourd’hui, et pas que dans la tranche des 500€ et plus ( j’en prends par exemple Springbank 16yo Local Barley, ou le dernier Laph 10yo CS, que j’ai goûté en parallèle à un sample de Red Stripe, et j’ai trouvé que le Batch 11 n’a pas à rougir face au Red Stripe).
Après, il est clair qu’on ne trouvera plus de Brora à 150€... ou sans aller dans les extrêmes que sont les distilleries « légendaires » disparues, on aura plus de malts de 30yo, ou des 60’s ou 70’s a 100€ comme ça a pu être le cas à « votre époque »...

N’y a t’il pas eu non plus un effet négatif sur le ressenti de la qualité des whisky avec l’arrivée sur le marché de tout les whisky « attrape couillons » ( je ne dis pas ca forcément pour tout les NAS non plus... mais je pense qu’il y a une part de marché dédiée au fait de « vendre du rêve » à une nouvelle clientèle qui ne connaissait pas le whisky il y a 10 ans, et qui dit à ces personnes « vous ne connaissez pas le Whisky ? Venez acheter mon whisky vieilli en fût de château Yquem, de Pétrus », ou encore à coup de packaging bling bling, ou de légende locales, oh même de « whisky Bio » ! )

Ce phénomène n’a t’il pas pu en quelque sorte véhiculer une impression de qualité en régression ? Du fait que la tranche des whisky de moins de 50, ou même 100€ a été envahie par une gamme « d’attrape couillons », qui n’existait pas avant ?
Et comme à chaque fois qu’une nouvelle gamme arrive par le bas, c’est l’occasion de « premiumiser » ce qui existait déjà avant cette arrivée ( même si la qualité intrinsèque du produit n’a pas changé ! On a juste réévalué son placement dans l’echelle de valeur ( y compris la valeur tarifaire ).. ce qui peut peut être avoir contribué à la perception d’une qualité qui baisse, vu que le produit a été placé plus haut dans l’echelle de valeur, mais que sa qualité, elle, n’a pas changé...
( grosso modo ça donnerai à penser : plus cher mais, mais pas plus meilleur = qualité en baisse )

Je ne sais pas si mon questionnement est compréhensible par tous, mais c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup, entre la perception des gens et ce qui est réel... ( sans entrer dans la philosophie bien sur )
Dernière modification par Von Barton le 29 mars 2020, 14:19, modifié 1 fois.
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11185
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Collections - Explications

Message non lu par dede »

Attention, y'avait aussi plein de merdes avant, hein.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3676
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Collections - Explications

Message non lu par Von Barton »

dede a écrit : 29 mars 2020, 14:14 Attention, y'avait aussi plein de merdes avant, hein.
A ben ça au moins c’était clair et précis Dede ! Et en plus, ça répond bien à une grande partie de mon interrogation
( l’art de répondre en une phrase à une question posée en une page :roll )
Merci !
Dernière modification par Von Barton le 29 mars 2020, 14:23, modifié 2 fois.
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
jazza
Distillateur
Distillateur
Messages : 390
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Collections - Explications

Message non lu par jazza »

De bien beaux développements par ici et merci de prendre le temps de détailler le phénomène.

Mais les explications de Elskling, donnent surtout beaucoup de reliefs et de nuances à la collection, ce qui éclaire particulièrement LeS PourquoiS DeS CommentS. C'est manifestement assez mouvant et donc plutôt rassurant en un sens.

Le seul phénomène qui reste un peu surprenant, sont ceux qui achètent 6 quilles d'un bazar, ou plus ... qu'en font-ils ... ?

Il faut aussi considérer, la niche de la niche qu'est ce forum avec ses habitants. Je crois qu'il ne représente qu'une partie des différentes démarches. Par exemple, j'ai l'impression que peu (voir aucun) ne cherche le profit dans la collectionite aigue. En somme la partie "bisounours" de l'iceberg peut-être, à laquelle j'adhère totalement.

Effectivement les """"anciens""" vous avez un autre regard sur la chose, puisque nous n'avons nous les "rookies" pas vu l'évolution du marché et des offres. Au début je suivais principalement le Blog de Bishlouk (peut-être membre ici) et qui a fini un jour en expliquant qu'il arrêtait entre autre parcequ'il trouvait affligeant la montée des prix et la qualité des quilles. A l'époque je ne saisissais pas trop, et du coup quelques années plus tard avec vos retours, et la découverte plus approfondie du milieu, je comprends mieux.
Avatar de l’utilisateur
Dark Star
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 533
Inscription : 05 août 2019, 21:25

Re: Collections - Explications

Message non lu par Dark Star »

Plus sérieusement, je n'ai ni l'ancienneté ni la légitimité de la plupart d'entre vous, mais ce que je peu dire c'est que je lutte contre la "collectionnite" aiguë.
Car il faut bien être un peu rationnel :
1/ je n'ai pas les moyens de ce que pourrait devenir une collection
2/ J'ai pas la place la necessaire
3/ Et puis soyons réaliste, à quoi peu servir d'avoir des bouteilles stockées dont on ne pourrait pas jouir ?
Sauf que :
1/ J'ai une tendance, malgré moi, à collectionner
2/ Si on manque de place il suffit augmenter le budget par bouteille - CQFD
3/
elskling a écrit : 29 mars 2020, 11:54 ... le forum, un véritable portail pour être projeté dans la folie des achats compulsifs (rares sont ceux qui entrent ici et échappent à la hausse inévitable de leur budget spiritueux). Ajoutons à cela la fréquentation des blogs fréquemment cités ici, dont les notes et commentaires de dégustation ont longtemps poussé le novice assoiffé que j'étais à acquérir telle ou telle bouteille -
J'ai d’ailleurs longtemps hésité à m'inscrire sachant pertinemment les conséquence budgétaires de celle-ci...
4/En fait si, on est névrosé :lol:
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3676
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Collections - Explications

Message non lu par Von Barton »

Dark Star a écrit : 29 mars 2020, 14:22 Plus sérieusement, je n'ai ni l'ancienneté ni la légitimité de la plupart d'entre vous, mais ce que je peu dire c'est que je lutte contre la "collectionnite" aiguë.
Car il faut bien être un peu rationnel :
1/ je n'ai pas les moyens de ce que pourrait devenir une collection
2/ J'ai pas la place la necessaire
3/ Et puis soyons réaliste, à quoi peu servir d'avoir des bouteilles stockées dont on ne pourrait pas jouir ?
Sauf que :
1/ J'ai une tendance, malgré moi, à collectionner
2/ Si on manque de place il suffit augmenter le budget par bouteille - CQFD
3/
elskling a écrit : 29 mars 2020, 11:54 ... le forum, un véritable portail pour être projeté dans la folie des achats compulsifs (rares sont ceux qui entrent ici et échappent à la hausse inévitable de leur budget spiritueux). Ajoutons à cela la fréquentation des blogs fréquemment cités ici, dont les notes et commentaires de dégustation ont longtemps poussé le novice assoiffé que j'étais à acquérir telle ou telle bouteille -
J'ai d’ailleurs longtemps hésité à m'inscrire sachant pertinemment les conséquence budgétaires de celle-ci...
4/En fait si, on est névrosé :lol:
Pour ton point # 4, ça n’a jamais été matière à débat ! :lol:
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4044
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Collections - Explications

Message non lu par elskling »

A toutes les époques, il y a eu des bouteilles de piètre qualité, c'est évident.

Il y a une différence de qualité évidente avec les bouteilles d'il y a plusieurs décennies - l'explication la plus simple, si l'on reprend l'analyse de Samaroli dans son livre, ou bien d'autres experts encore, c'est évidemment la standardisation, et plus précisément l'industrialisation d'un produit qui était naguère fabriqué de façon bien plus artisanale. (notez que j'ai parlé de "différence" et non de "baisse" de qualité)

Sur une période plus récente, le sentiment d'une baisse de qualité est peut-être plutôt liée à un dégât collatéral du regain d'intérêt mondial pour le whisky (et le malt en particulier) depuis une quinzaine d'années: à savoir l'offre et la demande.

L'exemple le plus frappant en la matière me semble être celui du Japon - victime soudaine de son succès inattendu (d'abord à l'export, puis sur le marché domestique grâce à des phénomènes tels que la série TV japonaise sur Taketsuru), les fabricants japonais ont été incapables de gérer la demande et ont, en quelques années, sabré leurs gammes pour ne présenter aujourd'hui (quasiment) que des produits lisses et sans grand intérêt (hormis les quelques pépites qui proposent un compte d'âge en années qui égale leur prix en milliers d'euros). Grosso modo, le règne du NAS est globalement catastrophique (même Compass Box a baissé) et les embouteillages de moins de 10 ans pullulent désormais (pas forcément tous mauvais d'ailleurs, mais c'est du whisky plus jeune, rarement comparable aux whiskies qu'on nous proposait il y a 10 ans avec le même prix).

Il y a un aspect aussi ludique que je n'ai pas évoqué précédemment: pour moi, depuis 3-4 ans, un des intérêts du Live par exemple est de traquer des pépites pas trop chères dans des bouteilles qu'habituellement je ne goûte pas. En ces rares occasions, je déguste des Signatory jeunes par exemple - et on dégote des trucs inattendus qui sont pas mauvais du tout, et à des prix assez bas: jeunes Teaninich, Clynelish, Linkwood, etc. C'est ainsi que j'avais découvert par exemple l'excellent Ben Nevis 7ans Collective Artist, qui coûtait 69 euros, et a fait dire à plus d'un, à l'aveugle que c'était un whisky qui pouvait avoir 20 ans... Mais ce sont des exceptions, ne nous leurrons pas.
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3676
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Collections - Explications

Message non lu par Von Barton »

Donc ça rejoindrais, au moins en parti, un peu de ce que je disais non ?
La « premiumisation » des whisky plus âgés depuis l’arrivée des NAS et « whisky jeunes + finition », ce qui a engendré ce que disait Dede :
Une baisse de qualité a prix équivalent !
( donc en fait la qualité est toujours au RDV, mais plus le rapport qualité / prix que vous avez pu connaître il y a une quizaine ou vingtaine d’années ? )
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11185
Inscription : 12 mars 2009, 16:34

Re: Collections - Explications

Message non lu par dede »

C'est mon ressenti et c'est clairement pour ça que j'ai arrêté d'acheter.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4629
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Collections - Explications

Message non lu par jnpons »

elskling a écrit : 29 mars 2020, 14:42 A toutes les époques, il y a eu des bouteilles de piètre qualité, c'est évident.

Il y a une différence de qualité évidente avec les bouteilles d'il y a plusieurs décennies - l'explication la plus simple, si l'on reprend l'analyse de Samaroli dans son livre, ou bien d'autres experts encore, c'est évidemment la standardisation, et plus précisément l'industrialisation d'un produit qui était naguère fabriqué de façon bien plus artisanale. (notez que j'ai parlé de "différence" et non de "baisse" de qualité)

Sur une période plus récente, le sentiment d'une baisse de qualité est peut-être plutôt liée à un dégât collatéral du regain d'intérêt mondial pour le whisky (et le malt en particulier) depuis une quinzaine d'années: à savoir l'offre et la demande.

L'exemple le plus frappant en la matière me semble être celui du Japon - victime soudaine de son succès inattendu (d'abord à l'export, puis sur le marché domestique grâce à des phénomènes tels que la série TV japonaise sur Taketsuru), les fabricants japonais ont été incapables de gérer la demande et ont, en quelques années, sabré leurs gammes pour ne présenter aujourd'hui (quasiment) que des produits lisses et sans grand intérêt (hormis les quelques pépites qui proposent un compte d'âge en années qui égale leur prix en milliers d'euros). Grosso modo, le règne du NAS est globalement catastrophique (même Compass Box a baissé) et les embouteillages de moins de 10 ans pullulent désormais (pas forcément tous mauvais d'ailleurs, mais c'est du whisky plus jeune, rarement comparable aux whiskies qu'on nous proposait il y a 10 ans avec le même prix).

Il y a un aspect aussi ludique que je n'ai pas évoqué précédemment: pour moi, depuis 3-4 ans, un des intérêts du Live par exemple est de traquer des pépites pas trop chères dans des bouteilles qu'habituellement je ne goûte pas. En ces rares occasions, je déguste des Signatory jeunes par exemple - et on dégote des trucs inattendus qui sont pas mauvais du tout, et à des prix assez bas: jeunes Teaninich, Clynelish, Linkwood, etc. C'est ainsi que j'avais découvert par exemple l'excellent Ben Nevis 7ans Collective Artist, qui coûtait 69 euros, et a fait dire à plus d'un, à l'aveugle que c'était un whisky qui pouvait avoir 20 ans... Mais ce sont des exceptions, ne nous leurrons pas.
Tout a fait d'accord.
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94
Avatar de l’utilisateur
jnpons
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4629
Inscription : 28 févr. 2018, 15:35

Re: Collections - Explications

Message non lu par jnpons »

dede a écrit : 29 mars 2020, 15:31 C'est mon ressenti et c'est clairement pour ça que j'ai arrêté d'acheter.
J'essaie aussi mais en vain....
" À l’Alcool ! La cause et la solution à tous nos problèmes. " H.Simpson
https://www.whiskybase.com/profile/jnpons/collection

Localisation: 94
jazza
Distillateur
Distillateur
Messages : 390
Inscription : 09 avr. 2019, 15:55

Re: Collections - Explications

Message non lu par jazza »

J'avoue que concernant ce point, de l'arrivée sur ce forum et des impactes que ça a, dont certains parlent ici, je ne m'y attendais pas et puis, bah ... je suis tombé dans le "panneau" ! Mais j'en suis très content. Tant qu'on avance,... !

Ton dernier post Elskling, j'approuve et pour le 1ère fois, c'est exactement comme ça que j'ai fini le dernier festival que j'ai fait en janvier, où j'ai trouvé ce p'tit Glenlivet SV à 60€ que je trouve super.

Je trouve ça bien de rester les 2 pieds sur terre, parceque quand on commence à mettre le nez dans les pépites, ce n'est pas une évidence de continuer à apprécier des choses plus modestes, mais au RQP plus qu'admirable.
wisekycourse
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3060
Inscription : 18 janv. 2016, 18:41

Re: Collections - Explications

Message non lu par wisekycourse »

moi je débute, et j'essaie d'avoir juste qq échantillons ou bouteilles de chaque distillerie!*
ça m'occupe , et c'est plus intéressant qu'il y a 20 ans ,où sans internet et dans un bled paumé,il était difficile de trouver de belles choses
quoique ,c'est à ce moment qu'on m'a fait goûté aussi les futures pépites d'aujourd'hui (Karui,PE) , donc pas évident d'avoir tout maintenant:
trop cher ,trop de choix!!
une solution ,j'achète souvent en goûtant avant pour me restreindre , et je stocke parce que je déguste quand j'ai envie (donc des fois 15 jours peut passer avant que je me pose sur un whisky)
donc aussi ,je ne collectionne pas ,j'empile avant que certaines bouteilles soient en rupture de stock!
Avatar de l’utilisateur
Von Barton
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3676
Inscription : 09 juin 2018, 17:54

Re: Collections - Explications

Message non lu par Von Barton »

jazza a écrit : 29 mars 2020, 15:41 J'avoue que concernant ce point, de l'arrivée sur ce forum et des impactes que ça a, dont certains parlent ici, je ne m'y attendais pas et puis, bah ... je suis tombé dans le "panneau" ! Mais j'en suis très content. Tant qu'on avance,... !

Ton dernier post Elskling, j'approuve et pour le 1ère fois, c'est exactement comme ça que j'ai fini le dernier festival que j'ai fait en janvier, où j'ai trouvé ce p'tit Glenlivet SV à 60€ que je trouve super.

Je trouve ça bien de rester les 2 pieds sur terre, parceque quand on commence à mettre le nez dans les pépites, ce n'est pas une évidence de continuer à apprécier des choses plus modestes, mais au RQP plus qu'admirable.

Là je suis entièrement d’accord ! En cherchant, on arrive quand même des choses super pour pas forcément des fortunes... et pareil que pour toi Alex, j’avais trouvé chez mon caviste lors d’une dégustation une petit gourmandise
de Miltonduff-Glenlivet Cadenhead 12yo Single Cask (bouteille carrée avec étiquette noire), qui est vraiment sur la crème anglaise aux fruits, avec une pointe de vanille et de caramel ( pour une fois, les notes de dégustation sur l’étiquette collent assez bien à ce que j’en ai ressenti en le goûtant ), et ca valait 74€...
j’ai même demandé à le goûter une deuxième fois, tellement je me suis dit « c’est pas possible, ça peut pas être aussi bon un 12yo à meme pas 75€ ! » :lol:

Et pour rester sur le terme de collection, au prochain coup, je verrais s’il reste un de ces Miltonduff, parce que là, je n’ai même pas encore ouvert cette quille, tellement j’ai peur que ça descende vite... :lol:
"Tout homme a le droit de dire ce qu'il croit être la vérité, et tout autre a le droit de l'assommer pour cette bonne raison."
Dr. Samuel Johnson


http://www.whiskybase.com/profile/von-barton/collection
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 18436
Inscription : 19 janv. 2008, 00:49

Re: Collections - Explications

Message non lu par canis lupus »

J'avoue ne pas me reconnaitre beaucoup dans la plupart des ... "témoignages" ? précédent.
Déjà d'une, comme beaucoup le savent, j'ouvre systématiquement tout ce que j'achète, ou peu s'en faut (les exceptions étant les rares fois ou je peu acheter un sample en même temps, ou avant, la bouteille). Ce qui m'intéresse le plus, c'est cette quête sans fin de la découverte, de l'apprentissage, de la surprise, de la nouveauté, du jamais vu. Pour moi, découvrir un truc qui ne me plait pas mais que je n'avais jamais goûté aupravant à presque autant d'importance que de retomber sur un profil que je connais et que j'ai déjà, même si je l’adore à la folie.
J'avoue que je ne suis pas du tout un homme d'argent, je n'ai pas grand penchant pour quelques forme de vénalité que ce soit, je n'ai pas grande "résonance" avec les notions de faire des placements, ou des économies en vue d'achat futur.
Mon credo profond, instinctif, viscéral est "carpe diem". Quel regret ce serait de mourir en sachant que des dizaines, des centaines de bouteilles, me survivraient intactes sans m'avoir raconté leurs histoires.
J'ai pas mal de bouteilles qui, si elles étaient encore fermées rapporterait aujourd'hui peut-être bien 10 fois ce que je les ai acheté. Mais je n'ai pas non plus de bouteille dont la valeur a été multipliée par 100 ou par 1000.

Je me rends compte aussi que dans mes achats, il y a une très grande part d'affect. le dernier exemple a été le Clynelish Artiste 10yo acheté le samedi juste avant le confinement. Le simple fait de tomber sur un indépendant qui a une étal de vin et alcool dans un coin du petit marché couvert de mon patelin, que le gars, tout en étant très modeste sur sa connaissance des spiritueux, à quand même une sélection qui dépasse le simple tout venant, que le gars fasse l'effort de venir vers le client en pleine épidémie, qu'en plus, il fasse un effort promotionnel, ben moi, ça me touche un peu. Et du coup, je lui prend ce Clynelish qui n'avait pas le moins du monde attiré l’attention quand il sortit à LMDW et que je ne leur aurait certainement jamais acheté. Je me sens presque "obligé" de l'aider.

De la même façon, à chaque Witch, des qu'on passe chez WhiskyBase et surtout chez Van Zuylen, ben pareil, il n'est pas possible pour moi d'en ressortir les mains vides, pour leur accueil, leur sympathie, le fait de passer des heures à discuter avec nous, de se laisser envahir par la nuée de sauterelles que nous sommes et qui semons un joyeux bordel dans leurs belles échoppes, pour leurs contributions aux Witch aussi.
A l'opposé, j'ai du mal à aller dans les magasins de LMDW par exemple, je ne m'y sens pas à l'aise, ça pu la pompe à fric, je m'y sens presque oppressé, coincé dans une souricière, presque pris en otage. En fait, je n'y suis allé que chaque fois que j’étais avec des copains du forum, ou pour les y rejoindre.

De la même façon, ils est pour ainsi dire impossible pour moi de ne pas acheter d’embouteillages forum ou Witch.

C'est pareil pour les bons plans proposés sur le forum. En particulier ce que nous propose régulièrement Savoureur. Et à une époque plus lointaine, Cyril. Rien en les pousse à penser à nous, à présélectionner, à nous faire part de ces opportunités, et surtout, de se coltiner toute la monstrueuse logistique qui va avec.

Tout comme le membre (dont je tairais le nom car il me l'a demandé) qui a pensé à moi en croisant chez un caviste une série de vieux Jean Boyer, qui me les a avancé, s'est embêté à aller les acheter et à me les amener. Même si on ne s’entend pas toujours sur le forum, ce genre d'attention compte pour moi.

Même si nos relations se sont tellement distendues que ça relève maintenant de la guerre froide, je n'oublierais jamais que Jean-Michel à plusieurs fois répondu à des "wanted" de ma part, en me proposant des bouteilles de son stock personnel au prix d'origine. Ces bouteilles ont pour moi un plus qui dépasse de beaucoup leur qualité intrinsèque.

J'aime aussi tout particulièrement racheter des bouteilles (même ouvertes) aux membres du forum avec qui je m'entend bien.

Le dévouement, l'engagement, et la quête permanente de bons plans d'un RX21 qui ne manque pas de me proposer des commandes groupées ou des affaires, et qui mets un point d"honneur à me les livrer à peine récupérées, au point de se stresser me touche également beaucoup.

Et c'est pareil pour tous ceux qui participent au diverse étapes de mulage pour me faire parvenir mes achats.

C'est idiot, mais je n'enlève jamais les étiquettes manuscrites avec mon pseudo sur les bouteilles que je récupère.

Bref, toutes les bouteilles que j'ai acquise par ces différents biais ont comme un supplément d'âme pour moi.

De la même façon, c'est toujours une frustration que de ne pouvoir acheter aux professionnels. Ça m'embête de ne pouvoir acheter à Amaury, aux anciens membres qui ont fondé Les Grands Alambiques, ou à Régis des Caves d'Avallon. Ou de ne pouvoir racheter des bouteilles à mes potes comme jnpons, ou elsking, ou quelques autres.

Aussi, j'ai été très réceptif à la démarche de Piazzolla avec Pure Spirit, et je lui ai acheté vraiment beaucoup de chose. enfin, dans la limite (et même un peu au-delà) de mes moyens.

Bref, chaque fois qu'un achat se teinte d'un peu d'affect, j'ai du mal à résister.



Un autre truc auquel j'ai du mal à résister, c'est quand j'ai l'impression (fausse ou réelle) de faire une affaire.
Ainsi, l'immense majorité de mes achats à LMDW vient de leurs ventes privées.

Je suis aussi assez friable à certaines formes de marketing. Par exemple, les Commitee Release d'Ardbeg, ou les Caìrdeas de Laphroaig qui ne sont (en principe) réservé qu'à des membres de leurs cercles. L'impression "d'en faire une peu partie", quelques chose comme ça. Une autre forme de marketing qui peut me cueillir facilement, ces sont les embouteillages liés à des évènements, des manifestations, ou du merchandising. La série des embouteillages GoT en un excellent exemple.

Il y a aussi l'achat d’instinct. des embouteillages plus ou anciens sur ebay, par exemple, le plus souvent complètement au feeling. Moins souvent en consultant des notes sur nos sites de références bien connus.

Et puis bien sur, il y a l'achat le plus logique, celui qu'on veut faire après avoir goûté un truc qui nous a plu. Mais qui n'est pas le plus courant, parce que le temps qu'on ait l'opportunité de goûter une bouteille, elle a la plupart du temps disparue depuis longtemps du premier marché, et atteint des sommes indécentes sur le second.

Mes achats les plus rares sont peut-être bien ceux liés à la lectures de commentaires sur le net. Je sais par exemple que mes goûts sont presque complètement à l'opposé de ceux de Serge (et donc d'Angus). J'ai une confiance des plus relative en WhiskyBaseJ Je n'ai pas assez lu les notes de Rubben pour les corréler à mes propres goûts.



Je suis donc plus un "amasseur" qu'un collectionneur. Je ne me demande jamais quand je réfléchis à un achat potentiel si c'est un bon placement, si il faudrait que j'en achète plusieurs exemplaires pour faire un beau bénéfice plus tard. Mon cerveau ne fonctionne tout simplement pas du tout comme ça.
Dernière modification par canis lupus le 29 mars 2020, 16:39, modifié 1 fois.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Répondre

Revenir à « Le monde du whisky »